Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Depuis la Lettonie et la France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

Vaira Vike-Freiberga trouve lâche la réponse internationale à l’action russe.

C’est avec beaucoup d’émotion dans la voix que ce dimanche, Vaira Vike-Freiberga, présidente de la Lettonie de 1999 à 2007 a traité de lâche la réponse internationale à l’action russe en Ukraine, elle est dégoûtée. Madame Vaira Vike Freiberga a été élue l’année dernière, présidente du « Club de Madrid », l’alliance Mondiale des anciens chefs d’états.

Mme Laimdota Straujuma, premier ministre de Lettonie, limoge le ministre de l’environnement

Mme Laimdota Straujuma, Première Ministre de la République de Lettonie a limogé Einars Cilinskis, Ministre de la protection de l’environnement et du Développement régional, après que ce dernier a annoncé sa participation au défilé controversé à la mémoire de la Waffen SS prévu ce dimanche à Riga.

La Lettonie, craint être otage des sanctions entre l’Europe et la Russie

La Lettonie craint les représailles de Poutine suite aux sanctions de l’Europe envers la Russie. Le pire des cas, si toutes les relations commerciales cessent avec la Russie. Ce mardi, après la réunion du gouvernement, Madame Laimdota Straujuma, premier Ministre de la République de Lettonie a déclaré aux journalistes que le P.I.B. Letton pourrait baisser de 10% si les échanges économiques avec la Russie sont rompus.

Vaira Vike-Freiberga met en garde contre la menace posée par Poutine

Vike-Freiberga a averti les Américains : Poutine est avide de pouvoir.

Devant un auditoire du "Ringling College of Art and Design" à Sarasota en Floride, l’ex-Présidente de la Lettonie, qui a rencontré Poutine à plusieurs reprises au cours de ses deux mandats entre 1999 et 2007, a déclaré que l’ancien agent du KGB et la Russie "pousseront aussi loin que possible, et tant qu’ils n’auront pas de résistance ils pousseront encore plus loin."

Sandra Kalniete, Député Européenne,
alerte face aux convoitises baltes de Poutine
"nous ne serons pas des lapins !"

En 1991 la Lettonie, comme les Ukrainiens, a attendu le soutien de la communauté internationale

"Nous devons être les décideurs et les responsables, comme l’exige la sécurité de l’Etat et de la nation lettone. Cette fois, nous ne serons pas des lapins !" ( Sandra Kalniete ).

25 mars 1949 en Lettonie
42125 personnes Victimes du génocide soviétique
Déportation des lettons vers les goulags soviétiques.

La Lettonie, se rappelle le 25 mars 1949 et les 42125 victimes du génocide communiste. La plus grande déportation de victimes des pays baltes. La première commémoration de cette seconde déportation massive s’est déroulée à Riga il y a 25 ans en 1989, en plein régime soviétique, et a démarré la lutte vers l’indépendance de la Lettonie. Des évènements qui malheureusement résonnent avec l’invasion de la Crimée. En mémoire, différentes activités ont lieu à Riga et dans tout le pays.

The Gambler - Le Parieur,
film de Ignas Jonynas
à Paris au festival « L’Europe autour de l’Europe »

La toute première coproduction balte de l’histoire entre la Lituanie et la Lettonie

un drame palpitant qui pourrait sembler moralisateur. Expertement construit, avec de beaux accents de thriller, le film concourt pour le prix du meilleur film de la 9e édition du festival « L’Europe autour de l’Europe ».Primé au festival de San Sebastian en 2013, "The gambler - Le parieur" est diffusé ce samedi 5 avril 2014 à 20h au cinéma L’Entrepôt à Paris.

Pour nettoyer la mer Baltique :
Un "Liela Talka" particip’festif en Lettonie !
nettoyage citoyen en Lettonie

Bientôt, le Coup de Main Géant - Liela Talka
"Réapproprier la mer Baltique
commence dans ma salle de bain !"

Venez nous aider à nettoyer ! En 2014, le grand nettoyage traditionnel printanier de tout le pays aura lieu samedi 26 Avril. En 2012, 210 000 bénévoles de tous âges et conditions - soit 10% de la population lettone - ont participé et nettoyé leur environnement. Et cette année Européenne de manifestations culturelles capitales à Riga, les préparatifs d’amélioration du cadre de vie sont déjà bien engagés. La gestion urbaine et sociale lettone de proximité : chaque letton, chaque jour agit pour que la Lettonie devienne certainement la plus propre et la plus verte au monde !

Festival International de musique
A Liepaja, les étoiles internationales du piano

Le XXII Festival International de Piano aura lieu du 22 au 27 avril à Liepaja, à Rundale et Klaipeda en Lituanie. De nombreuses et agréables surprises, des concerts de rue et innovations. Pour la première fois au festival vous pourrez y apprécier un concert de jazz français. C’est un festival de musique, reconnu en Lettonie et dans toute la région Baltique pour son grand professionnalisme et son prestige artistique.


DIEVS, SVETI LATVIJU, Hymne national de Lettonie

DIEVS, SVETI LATVIJU!

"Dievs svētī Latviju" hymne national de la Lettonie, interprété le dimanche 7 juillet 2013 vers 19h20 heure de Riga, par le Grand Choeur des 13000 choristes du Concert de cloture du XXVè Festival des Chants et XV des Danses de Lettonie, dirigé ici par l’illustre Chef de Choeur Roberts Zuika, mis à l’honneur cette année pour ses 100 ans.

DIEVS, SVETI LATVIJU

Dievs, svētī Latviju,
Mūs’ dārgo tēviju,
Svētī jel Latviju,
Ak, svētī jel to ! (repeat)

Kur latvju meitas zied,
Kur latvju dēli dzied,
Laid mums tur laimē diet,
Mūs’ Latvijā ! (repeat)

La musique et les paroles ont été écrites par le compositeur Letton Karlis Baumanis.
A l’époque de la dominance russe il était interdit d’employer le mot "Lettonie" dans les paroles de la chanson, ils furent remplacés par "la Baltique".

Cet hymne fut chanté pour la première fois en public lors du premier Festival de la Chanson à Riga en juin 1873.

En tant qu’hymne national, le "Dievs, sveti Latviju !" fut chanté pour la première fois le 18 novembre 1918, lors de la déclaration d’indépendance de la République de Lettonie.
Le 7 juin 1920 cette chanson eu officiellement le statut d’hymne national.

Après juin 1940, l’emploi des symboles nationaux de la Lettonie - le drapeau, les armoiries et l’hymne national - fut interdit.
Le 15 février 1990 ils furent restaurés en tant que symboles officiels de l’Etat.

C’est un hymne national paisible , il n’évoque ni lutte, ni guerre, mais des jeunes filles en fleur et des jeunes gens qui chantent, avec cette puissance qui permet de traverser les années et les difficultés en rassemblant les esprits et les coeurs.

Paroles

Paroles (traductions)

Que Dieu bénisse la Lettonie,
Notre chère patrie,
Nous te supplions, bénis la Lettonie,
Oh, nous te supplions de la bénir ! (bis)

Lorsque les filles Lettones fleurissent,
Lorsque les fils lettons chantent,
Laissez-nous danser là-bas dans la joie,
Dans notre Lettonie ! (bis)

God bless Latvia,
Our beloved fatherland,
We beseech thee, bless Latvia,
Oh, we beseech thee to bless it ! (repeat)

Where the Latvian daughters bloom,
Where the Latvian sons sing,
Let us dance in happiness there,
In our Latvia ! (repeat)

vidéos

Autre moment en 2008

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

Visiter liepaja guide tourisme monuments carte
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 27 janvier 2014
Les portes lumineuses de la Bibliothèque nationale de lettonie , chateau de la Culture Lettone ancienne et future s’ouvrent au Monde entier. La (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 1er janvier 2014
par BD
En France, en Allemagne, en Lettonie et dans de très nombreux pays d’Europe, la maladie de Lyme est transmise par la piqûre d’une tique. Cette (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 6 juin 2013
par JB
En Lettonie, les travaux d’agrandissement de l’aéroport de Riga - Lidosta - ont commencé. Les 5 millions de passagers annuels vont observer ces (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 30 mai 2013
par JB

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

Souvenez-vous
"The Train Station Latvians 1937" Un film documentaire de Geka Dzintra.
JPEG - 18 ko

Documentaire en quatre parties sur les purges staliniennes et les massacres organisés par l’Union Soviétique contre les lettons en 1937.
Le 2 décembre de chaque année est maintenant en Lettonie un jour national de Commémoration du génocide causé par le régime totalitaire communiste.

Article mis en ligne le 2 décembre 2012
par BD

"The Train Station Latvians 1937"
Un film documentaire de Geka Dzintra.

En 1926, dans l’Union soviétique, un recensement national a trouvé 151 410 Lettons qui y vivent. 18 346 d’entre eux vivaient à Leningrad et ses environs, 10 583 étaient dans le district de Pskov, 10167 travaillaient à Moscou et 35.069 vivaient en Sibérie.
Il y avait au moins 372 colonies lettones en URSS avec 12.000 exploitations agricoles.

Les Lettons se sont dispersés tout autour de la terre au cours des derniers siècles. Certains ont été expulsés pour avoir refusé d’obéir aux puissances qui ont prévalu. Certains ont eu une vision d’une vie meilleure, tandis que d’autres ont fui la guerre et la révolution.
Cela n’a pas toujours été le cas pour ces émigrés de trouver une vie plus facile pour eux-mêmes, mais il n’y a eu qu’un seul endroit où un programme d’actions anti-letton a été mené. Là, chaque letton a été traité comme un espion, comme un traître et un ennemi qui méritait d’être torturé, puis tué.
Ce sont les répressions qui ont été menées en Russie soviétique en 1937, où l’horreur et la pensée pathologique et perverse du régime ont retourné quelques Lettons en traîtres et en assassins de leur propre compatriotes.

L’opération « letton » a commencé avec les ordres émis le 30 Novembre 1937, par Nikolaï Ejov, chef craint de la police secrète de Staline, le NKVD.

22.360 personnes ont été arrêtées au total, et 74% ont été mis à mort.

L’objectif principal de l’opération était les Lettons, mais des citoyens soviétiques d’autres nationalités ont été accusés d’espionnage pour le compte de la Lettonie, et ont également été victime de la purge. La plupart des victimes, étaient innocentes et leur seule faute était d’être lettons dans l’Union soviétique. Les héros de ce film sont les héritiers de ceux qui ont été victimes des grandes purges de Staline . Ils ont été interrogés à Moscou, Kemerovo, dans le district de Krasnoïarsk, ainsi qu’en Lettonie.




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS

2009-2014 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.5