Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Depuis la Lettonie et la France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

Lire la suite ...
Les Beaux-Arts de Lettonie exposés
en Belgique à Liège et La Louvière
JPEG - 235.4 ko

Valerius de Saedeleer, Le verger. Huile sur toile vers 1925, Collection du Musée national des Beaux-Arts de la Lettonie © The Latvian (...)

Lire la suite ...
La nouvelle "javanaise" de "Viņš un Viņa", la chanson du moment ♫ passe par la Lorraine et Riga, à découvrir
Lire la suite ...
La Lettonie entre Bruxelles et Moscou :
"Le dessous des cartes d’Arte"

"Pays balte, ex-république soviétique, la Lettonie s’apprête à prendre, le 1er janvier prochain, la présidence tournante de l’Union (...)

Lire la suite ...
Le "Chant des arbres" élu timbre poste 2014 en Lettonie
Dziedošie koki

Les 30 autres projets de timbres sont visibles dans l’article : Bientôt un timbre poste

pour la fierté des lettons en (...)

Lire la suite ...
Reécouter "Les Pays Baltes : Survivre et durer" entretien avec Julien Gueslin sur France Culture
JPEG - 5 ko

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/09/s39/RF_795472EE-80FF-400F-824F-5CE901E3F593_GENE.MP3

Lire la suite ...
Revoir le concert des voix de la Liberté pour le 25è anniversaire de la Voie balte
JPEG - 134.9 ko

Le concert a mis en vedette le compositeur letton Raimonds Pauls, Imants Kalnins, et Mārtiņa Brauna et la musique de Zigmara Liepiņa. (...)

Mme Ināra Mūrniece
élue Présidente de la Saeima,
le Parlement de Lettonie

Le mardi 4 novembre, Mme Ināra Mūrniece a été élue Présidente de la 12e Saeima. Partisante de l’Alliance Nationale « Tout pour la Lettonie ! » - « Pour la patrie et la liberté / LNNK »

Les Boréales accueillent la Lettonie et la Norvège
Latvija

La Lettonie et la Norvège sont les invités de la 23e édition des Boréales du 13 au 29 Novembre en région Basse-Normandie

Aux Boréales, la Lettonie présente non seulement des photos, la musique, des films et des dessins animés, mais participe également à une variété de rencontres et de débats sur l’art et la littérature lettone. Le 18 novembre, la ville de Caen célébrera la fête nationale lettone avec un évènement "100% Riga". Le très beau film "Vogelfrei" y sera projeté à Hérouville St Clair..

Des entreprises lettones au salon Emballage 2014 à Paris

C’est la première fois que plusieurs entreprises Lettones participent à Paris au salon des innovations d’emballages. Le packaging letton a déjà obtenu le prix du meilleur design et celui de l’emballage le plus fonctionnel en 2013 lors de la compétition WorldStar Awards. Cette année, la Lettonie se trouve à "Emballage 2014" du 17 au 20 novembre à Paris Nord Villepinte.

A "Emballage 2014" la Lettonie expose son packaging alimentaire.

STARO RIGA 2014

... "Pendant un moment vous vous rendez compte que Riga est si brillante non seulement à cause des magnifiques installations d’objets et des vidéos mais aussi tout simplement par la joie et la chaleur du cœur de ses habitants (Elita) " ...

Météo, premières neiges en Lettonie cette semaine

La neige arrive cette semaine en Lettonie

informe le Centre de l’Environnement, de Géologie et de Météorologie de Lettonie. Vendredi prochain, le vent du Nord, apportera une masse d’air froide. Il est prévu que la majorité de la Lettonie soit recouverte d’une épaisse couche de 1 à 6 cm de neige. Les pneus "neige" sont obligatoires dès décembre.

Le chômage en Lettonie concerne 8,2% de la population active
fin octobre 2014.

Le plus faible nombre de personnes au chômage depuis fin 2008

par régions, et dans les principales villes. Le chômage persiste sa baisse en Lettonie. Fin octobre 2014 NVA a enregistré 79183 chômeurs. Observez les statistiques du chômage letton entre 2008 et 2014. En Europe, les baisses les plus marquées du chômage ont quant à elles été observées en Lettonie (de 15,5% à 12,5% entre les premiers trimestres 2012 et 2013 ) selon les statistiques publiées par « Eurostat » (maj. 20/11/2014)

Les Beaux-Arts de Lettonie exposés
en Belgique à Liège et La Louvière
Valerius de Saedeleer, Le verger.

A La Louvière et Liège, deux expositions des peintures du Musée National des Beaux-Arts de Lettonie exposées en Belgique.

Ces "Impressions" artistiques entre la Lettonie et la Belgique, entre La Louvière et Riga, ne sont pas les seuls parallèles qui existent. De nombreuses similitudes et connivences existent entre le Hainaut, le Nord-Pas-de-Calais, territoires francophones, et la Lettonie. De Nervia à aujourd’hui, regard croisé entre patrimoine et création contemporaine.

21 novembre 2013
"Zolitūdes traģēdijas"
Philatélie lettone commémorative

En mémoire des 54 victimes de la tragédie Zolitudes à Riga

la poste de Lettonie émet une enveloppe spéciale. Il y a un an, le 21 novembre 2013, le toit d’un supermarché Maxima dans le quartier Zolitūdē en banlieue de Riga s’est effondré. Ce fut la tragédie la plus importante depuis la restauration de l’indépendance de la Lettonie.

L’innovation internet responsive qui vient de Lettonie

Quel rapport entre le siège de 1794 à Calvi en Corse, mon navigateur internet responsive préféré, la Lorraine et un service nouveau en Lettonie ?

"Mazette", me direz-vous, "encore un gazouillis !". Cherchez bien, vous vous rapprochez. Quelques indices : cela sonne comme un opéra, s’écoule majestueusement et comme son ainé, promet de résister plusieurs siècles avec l’aide des nuages. La response est à venir ...

"Opéra Pomme de terre - Kartupelu"
la patate s’enchante chez les lettons !
Kartupelu Opéra - Opéra pommes de terre

En Lettonie, le concert Opéra "Kartupelu" - la patate enchantée - est un conte musical joué sur une gamme de pommes de terre.

Ce premier festival fraternel dédié à la Patate, est un vrai remède culturel letton qui donne du ressort pour toute la famille !

"Quel est le Grand objectif
d’une petite pomme de terre ? "

Comédie musicale féérique pour toute la famille en Lettonie.

Oscars de l’Académie Européenne du Film à Riga en Lettonie

Riga Capitale du cinéma pour les Oscars Européens 2014.

C’est en Lettonie dans la capitale balte que sera sacré le Meilleur film européen. La 27e édition des European Film Awards, remise de prix d’Oscars européens, aura lieu samedi 13 Décembre 2014 en direct sur LTV depuis l’Opéra National de Lettonie. Présidée cette année par le réalisateur Wim Wenders, elle sera diffusée sur Arte le 15 décembre à 00h25. Le cru 2014 comptabilise peu de films français. La "grand-mère de la Nouvelle Vague" du cinéma : Agnès Varda, 86 ans recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière.

"Maman, je t’aime - Mother, I love you"
film letton primé dans le monde

Le film letton « Maman, je t’aime" a remporté le prix du public, le prix du meilleur long métrage et l’actrice Vita Vārpiņa "Meilleure Actrice" au Festival International du Film de Riga du 2 au 12 décembre 2014

Nominé dans cinq catégories ,"Mammu, es Tevi mīlu" continue de voyager parmi les plus importants festivals internationaux de films et cette année a déjà remporté huit prix du cinéma en Europe (Allemagne, Suisse, Danemark, République tchèque, Belarus), aux États-Unis (Los Angeles), Moyen-Orient (Israël) et en Asie ( Inde). La Lettonie a choisi"Mammu, es Tevi mīlu" de Jānis Nords pour représenter le pays balte dans la course aux nominations pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.



"Pays balte, ex-république soviétique, la Lettonie s’apprête à prendre, le 1er janvier prochain, la présidence tournante de l’Union européenne (UE). Le Dessous des Cartes s’interroge sur ce pays qui, entre expansionnisme poutinien et tentation européenne, est à la fois membre de l’UE, de la zone euro, de l’Otan et, en même temps, dépendant de la Russie."

http://ddc.arte.tv/nos-cartes/lettonie-entre-bruxelles-et-moscou

"Le Dessous des Cartes est un magazine de géopolitique écrit et présenté par Jean-Christophe Victor, produit et diffusé par ARTE ,..., il est le fruit d’une collaboration étroite et complémentaire entre un laboratoire de recherches, le Lépac, fondé par Jean-Christophe Victor, et une équipe de réalisation et de production gérée par ARTE Studio."

DIEVS, SVETI LATVIJU, Hymne national de Lettonie

"Dievs svētī Latviju" hymne national de la Lettonie, interprété le dimanche 7 juillet 2013 vers 19h20 heure de Riga, par le Grand Choeur des 13000 choristes du Concert de cloture du XXVè Festival des Chants et XV des Danses de Lettonie, dirigé ici par l’illustre Chef de Choeur Roberts Zuika, mis à l’honneur cette année pour ses 100 ans.

DIEVS, SVETI LATVIJU!

DIEVS, SVETI LATVIJU

Dievs, svētī Latviju,
Mūs’ dārgo tēviju,
Svētī jel Latviju,
Ak, svētī jel to ! (repeat)

Kur latvju meitas zied,
Kur latvju dēli dzied,
Laid mums tur laimē diet,
Mūs’ Latvijā ! (repeat)

La musique et les paroles ont été écrites par le compositeur Letton Karlis Baumanis (plus connu sous le nom Baumanu Karlis). A l’époque de la dominance tsariste russe il était interdit d’employer le mot "Lettonie" dans les paroles de chansons, ils furent remplacés par "la Baltique".

Défi ouvert au régime tsariste

L’hymne est apparu dans la deuxième moitié du 19ème siècle, quand le peuple letton a commencé à montrer ouvertement un fort sentiment de fierté et d’identité nationale.

Karlis Baumanis

Karlis Baumanis a été le premier compositeur letton à utiliser le mot « Lettonie » dans des paroles de chanson. Le concept de "Lettonie" avait seulement commencé à prendre forme dans l’esprit des écrivains et des militants et a été utilisé pour décrire toutes les régions traditionnellement habitées par les Lettons. Bien que la plupart des Lettons n’osaient pas encore rêver d’un Etat souverain totalement indépendant de l’Empire tsariste russe, la chanson "Dievs, sveti Latviju !" devint un puissant catalyseur de la conscience nationale émergente. L’utilisation du mot « Lettonie » dans la chanson était un défi ouvert au régime tsariste qui avait peu de sympathie pour les mouvements nationaux.

Initialement, les autorités russes interdisent l’utilisation du mot « Lettonie » dans le titre et le texte de la chanson et il a été remplacé par le mot "pays baltes". la chanson a été interprétée en public en Juin 1873 lors du premièr Festival de la Chanson à Riga. Et chantée en tant qu’hymne national le 18 Novembre 1918, à la proclamation de l’indépendance de la Lettonie.

Le 7 Juin 1920 "Dievs, sveti Latviju !" a été officiellement proclamé hymne national de la République de Lettonie.

Après juin 1940, pendant un demi-siècle l’emploi des symboles nationaux de la Lettonie - le drapeau, les armoiries et l’hymne national - fut interdit.
Le 15 février 1990 ils furent restaurés en tant que symboles officiels de l’Etat.

Beaucoup de gens ont été persécutés tout simplement pour garder et cacher le drapeau rouge-blanc-rouge ou en chantant l’hymne national. Mais les symboles officiels de la Lettonie n’ont jamais été oubliés et la lutte pour réafficher les couleurs nationales rouge-blanc-rouge a marqué le début d’une nouvelle lutte pour l’indépendance à la fin des années 1980.

C’est un hymne national paisible , il n’évoque ni lutte, ni guerre, mais des jeunes filles en fleur et des jeunes gens qui chantent, avec cette puissance qui permet de traverser les années et les difficultés et rassemblt les esprits et les coeurs.

Paroles

JPEG - 20.1 ko

Paroles (traductions)

Que Dieu bénisse la Lettonie,
Notre chère patrie,
Nous te supplions, bénis la Lettonie,
Oh, nous te supplions de la bénir ! (bis)

Toutes les filles Lettones fleurissent **,
Toutes les fils lettons chantent,
Laissez-nous danser là-bas dans la joie,
Dans notre Lettonie ! (bis)

**(comme les fleurs s’épanouissent...)

vidéos

Autre moment en 2008

sources et liens : Latvian Institute et Ministère Letton des affaires étrangères

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

En 2014, la Lettonie, chef de file en matière d’égalité entre les sexes, est classée parmi les 10 meilleures destinations touristiques éthiques pour (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 24 septembre 2014
Au Festival International du Film de Tourisme, le court-métrage "Riga été 2014", dédié à Riga Capitale Européenne de la Culture, a reçu la médaille de (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 10 juillet 2014
Depuis le haut du monument de la Liberté, Milda vous invite au panorama de Riga en passant par divers endroits : Elijas iela, brividas gatve, (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 22 juin 2014
Mriya, gros porteur d’espérances aujourd’hui au Lidostā de Rīga capitale Culturelle Européenne Au dessus des pays baltes, les nuits blanches, celles (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 12 juin 2014
Le premier aéroport international dans les États Baltes, "Lidostā Rīga" accueille pour la première fois un Boeing 747-8, l’un des plus gros avions au (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 25 mai 2014

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

30 Novembre 1941, à Rumbula l’un des plus grands sites de massacres de juifs en Europe
Souvenez-vous

A Rumbula, le 30 Novembre et 8 Décembre 1941, les nazis ont tué plus de 25 000 Juifs lettons du ghetto de Riga et des environs, ainsi que 1000 Juifs allemands transportés par le train.

Article mis en ligne le 29 novembre 2014
par Bruno par

JPEG - 66.4 ko

Rumbula est l’un des plus grands sites de massacres de juifs en Europe

Le 30 Novembre et le 8 Décembre 1941, les nazis ont tué plus de 25 000 Juifs lettons du ghetto de Riga et environ 1000 Juifs allemands transportés par le train

Le Conseil des communautés juives de la Lettonie, la communauté juive de Riga, la société lettone des Juifs - et les anciens prisonniers des ghettos et camps de concentration, la communauté religieuse juive de Riga invitent ce 30 Novembre à 12h00 à une cérémonie de commémoration dédiée à l’anniversaire du massacre dans la forêt Rumbula.

Cérémonie de commémoration de la Journée du 30 novembre 1941 à Rumbula




Le Memorial de Rumbula

JPEGEn Novembre 1941 l’administration nazie a décidé de détruire tous les Juifs emprisonnés dans le ghetto de Riga. 25 000 personnes, dont environ mille Juifs déportés d’Allemagne, ont été tués en deux vagues le 30 Novembre et le 8 Décembre 1941. Plusieurs centaines de Juifs du camp de concentration "Kaizerwald" ont été utilisés pour exhumer et brûler les corps, et ont également été tués ici en 1944.

En 1964, les militants juifs locaux ont réussi à surmonter les obstacles érigés par le gouvernement soviétique et la pierre commémorative de Rumbula, avec l’inscription "Pour les victimes du fascisme" non seulement en letton et en russe, mais aussi en yiddish a été dréssée.

Le mémorial conçu par Sergejs Rizhs a été inauguré le 29 Novembre 2002. Il a été créé avec le soutien de diverses institutions et organisations ainsi qu’avec des dons privés de personnes en provenance de Lettonie, d’Israël, des États-Unis, et d’Allemagne.

Près de la route, à l’entrée du mémorial, il est une construction métallique qui symbolise l’horreur de la catastrophe. C’est le chemin sur lequel des milliers de Juifs ont été conduits à leur mort.

L’entrée de la mémoire est marquée par deux dalles avec des inscriptions en letton, anglais, allemand et hébreu, narrant les événements tragiques qui ont eu lieu ici. Le chemin mène à la partie centrale de la mémoire, où se trouve une menorah (un chandelier rituel) de quatre mètres de hauteur tissé de fil métallique. La base du chandelier a la forme de l’étoile de David, dont les côtés portent des gravures aux noms des rues du ghetto. Les noms des personnes tuées dans Rumbula sont taillées dans les pierres de granit.
Sur le terrain de la mémoire il y a six fosses communes marquées par des rectangles avec des bordures en béton. Lors de la création de ce monument, la pierre commémorative de l’époque soviétique a été préservée.

Pour accéder à la commémoration de l’Holocauste dans Rumbula, prendre le bus n° 18 jusqu’à l’arrêt "Rumbula".

Marchez quelques mètres jusqu’à ce que vous voyez la moitié immense porte métallique sur le côté de la rue. En outre aller le long de la route jusqu’à ce que vous atteignez un mur métallique sur laquelle il y a des inscriptions en quatre langues, puis aller à l’intérieur du monument.


JPEG - 123 ko


30 Novembre 1941, à Rumbula l’un des plus grands sites de massacres de juifs en Europe
JPEG - 66.4 ko

Rumbula est l’un des plus grands sites de massacres de juifs en Europe

Le 30 Novembre et le 8 Décembre 1941, les nazis ont tué plus de 25 000 Juifs lettons du ghetto de Riga et environ 1000 Juifs allemands transportés par le train

Le Conseil des communautés juives de la Lettonie, la communauté juive de Riga, la société lettone des Juifs - et les anciens prisonniers des ghettos et camps de concentration, la communauté religieuse juive de Riga invitent ce 30 Novembre à 12h00 à une cérémonie de commémoration dédiée à l’anniversaire du massacre dans la forêt Rumbula.

Cérémonie de commémoration de la Journée du 30 novembre 1941 à Rumbula




Le Memorial de Rumbula

JPEGEn Novembre 1941 l’administration nazie a décidé de détruire tous les Juifs emprisonnés dans le ghetto de Riga. 25 000 personnes, dont environ mille Juifs déportés d’Allemagne, ont été tués en deux vagues le 30 Novembre et le 8 Décembre 1941. Plusieurs centaines de Juifs du camp de concentration "Kaizerwald" ont été utilisés pour exhumer et brûler les corps, et ont également été tués ici en 1944.

En 1964, les militants juifs locaux ont réussi à surmonter les obstacles érigés par le gouvernement soviétique et la pierre commémorative de Rumbula, avec l’inscription "Pour les victimes du fascisme" non seulement en letton et en russe, mais aussi en yiddish a été dréssée.

Le mémorial conçu par Sergejs Rizhs a été inauguré le 29 Novembre 2002. Il a été créé avec le soutien de diverses institutions et organisations ainsi qu’avec des dons privés de personnes en provenance de Lettonie, d’Israël, des États-Unis, et d’Allemagne.

Près de la route, à l’entrée du mémorial, il est une construction métallique qui symbolise l’horreur de la catastrophe. C’est le chemin sur lequel des milliers de Juifs ont été conduits à leur mort.

L’entrée de la mémoire est marquée par deux dalles avec des inscriptions en letton, anglais, allemand et hébreu, narrant les événements tragiques qui ont eu lieu ici. Le chemin mène à la partie centrale de la mémoire, où se trouve une menorah (un chandelier rituel) de quatre mètres de hauteur tissé de fil métallique. La base du chandelier a la forme de l’étoile de David, dont les côtés portent des gravures aux noms des rues du ghetto. Les noms des personnes tuées dans Rumbula sont taillées dans les pierres de granit.
Sur le terrain de la mémoire il y a six fosses communes marquées par des rectangles avec des bordures en béton. Lors de la création de ce monument, la pierre commémorative de l’époque soviétique a été préservée.

Pour accéder à la commémoration de l’Holocauste dans Rumbula, prendre le bus n° 18 jusqu’à l’arrêt "Rumbula".

Marchez quelques mètres jusqu’à ce que vous voyez la moitié immense porte métallique sur le côté de la rue. En outre aller le long de la route jusqu’à ce que vous atteignez un mur métallique sur laquelle il y a des inscriptions en quatre langues, puis aller à l’intérieur du monument.


JPEG - 123 ko




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS

2009-2014 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.67