Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Lettonie 16 mars, le défilé d’anciens combattants : Documentaire sur la légion lettone
La tragédie d’une petite nation occupée par deux pays totalitaires ennemis

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux événements tragiques ont eu lieu en Lettonie, impactant tous les lettons - deux occupations successives, l’une nazie par les allemands, l’autre soviétique par les russes, l’holocauste, la mobilisation forcée dans les armées étrangères, les déportations massives, ..., où la Lettonie a perdu 1/3 de sa population. L’un de ces événements historiques tragiques est la légion lettone. C’est la tragédie d’une petite nation à l’époque où deux puissants ennemis démontraient leur force.

Article mis en ligne le 15 mars 2018

par BD
logo imprimer

Documentaire sur la "Legion lettone"

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux événements tragiques ont eu lieu en Lettonie, influençant tous les habitants lettons - L’un de ces événements historiques tragiques est la légion lettone.

Le documentaire "Légion lettone" (scénario de l’historien Uldis Neiburgs) parle du début de la Légion lettone, des batailles qu’elle a livrées et de l’évaluation contradictoire de la Légion de nos jours.

Le film est basé sur les actualités documentaires de l’époque, avec des interviews d’anciens légionnaires et des opinions d’historiens.

Le film est émotionnel mais en même temps objectif sur les événements de la Seconde Guerre mondiale en Lettonie.

Toute personne se souvenant des désastres de la guerre se souvient de sa propre douleur et de sa tragédie. Les Hébreux se souviennent de l’holocauste, des Russes - leurs villages brûlés. Les Lettons se souviennent des batailles livrées dans les armées étrangères où le frère, s’est battu contre son frère, le père - contre son fils.

C’est la tragédie d’une petite nation à l’époque où deux puissants ennemis démontraient leur force. Le but du film est d’expliquer ce qu’est la légion lettone, comment et pourquoi elle a été créée. Le film "Legion lettone" a été réalisé par un studio de cinéma "Devini" en 2000 avec le soutien du ministère de la Défense de la Lettonie.


Lire l'article :


Depuis la restauration de l’indépendance de la Lettonie, le gouvernement letton a toujours respecté que la commémoration par l’État de ses soldats tombés au combat ait lieu le 11 novembre, le Jour de Lāčplēsis.

Le 16 mars n’est pas un jour officiel de commémoration en Lettonie. Ce jour- là, les hauts fonctionnaires de l’État et les membres du gouvernement ne participent pas aux événements devant le Monument de la Liberté. La Lettonie, en tant que pays démocratique, respecte et garantit la liberté d’expression et de la réunion.

La Lettonie a toujours condamné les crimes des deux régimes totalitaires contre l’humanité, elle condamne l’Holocauste, ainsi qu’elle honore le souvenir des victimes des régimes totalitaires, en soutenant l’éducation, la commémoration et la recherche de l’Holocauste.

Il est de notoriété publique que la Lettonie a connu l’occupation de deux régimes totalitaires – l’Union soviétique et l’Allemagne nazie.

La Lettonie a été détruite en tant que pays et traînée dans cette criminelle Seconde Guerre mondiale. Par le moyen d’une répression inhumaine, d’une terreur continuée, d’intimidations et d’humiliations constantes, le régime d’occupation nazi allemand, ainsi que le régime soviétique, contrairement à tout le droit international, ont forcé et mobilisé illégalement de nombreux citoyens lettons afin de rejoindre l’une ou l’autre de forces armées.

De nombreux destins de gens lettons furent cassés, endommagés et ridiculisés. Cette injustice a été arrêtée, seulement en restaurant l’État dans les années 90 du 20ème siècle.

Les pages d’histoire ne sont pas écrites uniquement en noir et blanc, mais il est important de faire la distinction entre les auteurs des crimes et le souvenir de ceux qui sont tombés au front.

Il est important de ne pas poursuivre ces « lignes de front », mais de prendre conscience ensemble des leçons tragiques de l’histoire, sans la politisation, sans la radicalisation et sans tomber dans le piège de la provocation.

09.03.2016. 09:42
Source : http://www.mfa.gov.lv/fr/paris/nouvelles/sur-les-evenements-du-16-mars



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.86