Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.


Depuis 2015, Zīle et Ozols, le couple letton de Cigognes Noires - Ciconia nigra - Melnais starkis - Black Stork - vivent et se reproduisent 24h/24 en direct sous nos yeux dans le Zemgale en Lettonie.

Cette année, la caméra est rallumée depuis ce 3 mars 2017, signe que les lettons très attentifs à la nature, nous annoncent l’approche du printemps. Nous attendons le retour des cigognes noires dans leur nid pour assister en direct à la naissance de leur progéniture.

Au 13 avril 2017, nous pouvons remarquer que le nid est parfois habité par Ozols : il s’est renforcé de nombreuses plaques de mousses. Ozols aménage le lieu de vie et attend solitaire l’arrivée de Zile sa compagne qui n’est pas encore revenue des territoires de migration en Afrique.
Ozols marque quelques comportements de solitude inquiète.

Les derniers commentaires d’observateurs du nid de cigognes noires ce 13 avril décrivent tristement cette inquiétude de rester sans nouvelles de Zile.

  • 08h20. "Bonjour. Un peu triste de voir ce nid, qui était tout le temps comme un « havre de paix ». Ozols, n’est pas non plus apparu depuis hier."
  • 08:35 "Bonjour ! Ozols revenu. Pourtant, il sait déjà ce que cette saison se terminera, mais il sait certainement la bonne fortune d’avoir pu profiter de ce nid deux bonne saisons, ce qui a suscité quatre forts descendants cigogniaux. Peut-être que cette saison les protège là de quelque chose d’expériences désagréables ?"
  • Très bien, nous gardons nos doigts croisés pour le retour de Zile !
  • Bonjour ! :) Nous perdons encore de l’espoir ne ! Météo vraiment fraiche - Zile, (compagne cigogne noire d’Ozols) est peut-être retardée quelque part où il fait plus chaud ... les Cigognes blanches dans notre pays accusent un retard de 2 semaines par rapport à l’année précédente. Ozols attend sa femme - ..."

... :...

DIEVS, SVETI LATVIJU, Hymne national de Lettonie

"Dievs svētī Latviju" hymne national de la Lettonie, interprété le dimanche 7 juillet 2013 vers 19h20 heure de Riga, par le Grand Choeur des 13000 choristes du Concert de cloture du XXVè Festival des Chants et XV des Danses de Lettonie, dirigé ici par l’illustre Chef de Choeur Roberts Zuika, mis à l’honneur cette année pour ses 100 ans.




DIEVS, SVETI LATVIJU - vardi - paroles
Dievs, svētī Latviju, Que Dieu bénisse la Lettonie,
Mūs’ dārgo tēviju, Notre chère patrie,
Svētī jel Latviju, Nous te supplions, bénis la Lettonie,
Ak, svētī jel to ! (repeat) Oh, nous te supplions de la bénir ! (bis)
Kur latvju meitas zied, Là où les lettones fleurissent **,
Kur latvju dēli dzied, Là où les lettons chantent,
Laid mums tur laimē diet, Dansons de joie dans notre patrie
Mūs’ Latvijā ! (repeat) Dans notre Lettonie ! (bis)

La musique et les paroles ont été écrites par le compositeur Letton Karlis Baumanis (plus connu sous le nom Baumanu Karlis). A l’époque de la dominance tsariste russe il était interdit d’employer le mot "Lettonie" dans les paroles de chansons, ils furent remplacés par "la Baltique". Regardez attentivement la tranche des pièces de 2€ lettones, vous y lirez gravé le titre de l’hymne national.




Défi ouvert au régime tsariste

L’hymne est apparu dans la deuxième moitié du 19ème siècle, quand le peuple letton a commencé à montrer ouvertement un fort sentiment de fierté et d’identité nationale.




Karlis Baumanis

Karlis Baumanis a été le premier compositeur letton à utiliser le mot « Lettonie » dans des paroles de chanson. Le concept de "Lettonie" avait seulement commencé à prendre forme dans l’esprit des écrivains et des militants et a été utilisé pour décrire toutes les régions traditionnellement habitées par les Lettons. Bien que la plupart des Lettons n’osaient pas encore rêver d’un Etat souverain totalement indépendant de l’Empire tsariste russe, la chanson "Dievs, sveti Latviju !" devint un puissant catalyseur de la conscience nationale émergente. L’utilisation du mot « Lettonie » dans la chanson était un défi ouvert au régime tsariste qui avait peu de sympathie pour les mouvements nationaux.

Initialement, les autorités russes interdisent l’utilisation du mot « Lettonie » dans le titre et le texte de la chanson et il a été remplacé par le mot "pays baltes". la chanson a été interprétée en public en Juin 1873 lors du premièr Festival de la Chanson à Riga. Et chantée en tant qu’hymne national le 18 Novembre 1918, à la proclamation de l’indépendance de la Lettonie.

Le 7 Juin 1920 "Dievs, sveti Latviju !" a été officiellement proclamé hymne national de la République de Lettonie.

Après juin 1940, pendant un demi-siècle l’emploi des symboles nationaux de la Lettonie - le drapeau, les armoiries et l’hymne national - fut interdit.
Le 15 février 1990 ils furent restaurés en tant que symboles officiels de l’Etat.

Beaucoup de gens ont été persécutés tout simplement pour garder et cacher le drapeau rouge-blanc-rouge ou en chantant l’hymne national. Mais les symboles officiels de la Lettonie n’ont jamais été oubliés et la lutte pour réafficher les couleurs nationales rouge-blanc-rouge a marqué le début d’une nouvelle lutte pour l’indépendance à la fin des années 1980.

C’est un hymne national paisible , il n’évoque ni lutte, ni guerre, mais des jeunes filles en fleur et des jeunes gens qui chantent, avec cette puissance qui permet de traverser les années et les difficultés et rassemblt les esprits et les coeurs.




Musique


saeima.lv/documents

Autre moment en 2008

sources et liens : Latvian Institute et Ministère Letton des affaires étrangères

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Le premier aéroport international dans les États Baltes, "Lidostā Rīga" a accueilli pour la première fois un Boeing 747-8, l’un des plus gros avions (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 25 février 2017
Informations, horaires, tarifs pour se déplacer en Lettonie, à Rīga et entre les principales villes avec train , bus, taxis, voitures, tramways, (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 26 janvier 2017
Découvrez le périple balte de Pascal Sandretti. Comme un enfant, il a posé le doigt sur une mappemonde, imaginant la plus belle des aventures. Une (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 21 janvier 2017
Le Monument de la Liberté et de la Libération à Riga a vu l’occupation du pays par les Soviétiques et les nazis et la libération de la Lettonie. (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 19 janvier 2017
A Riga, capitale Culturelle Européenne 2014, quatorze mille lettons s’enchainent chaleureusement à leur littérature par moins dix degrés sous zéro : (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 18 janvier 2017
En Lettonie, après le succès international des "World Choir Games 2014" qui ont attiré 460 chorales et plus de 27000 chanteurs venus de 73 nations, (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 18 janvier 2017
Les enfants de Gaza meurent sous les bombes et en français les enfants de Riga chantent les Roses Écoutez les, accompagnés par le grand (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 11 janvier 2017
Les transports publics sont gratuits à Riga le 31 décembre et 1er janvier selon l’entreprise municipale de transports "Rīgas satiksme". Des trajets (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 28 décembre 2016
En 2016, « Staro Riga » a accueilli un nombre jamais vu d’artistes internationaux. Pendant quatre soirées, du 17 au 20 novembre, les visiteurs de (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 18 novembre 2016
Staro Riga : Allumoirs géants dans la capitale lettone de 17h à 23h du 17 au 20 Novembre. Un programme exceptionnel avec des compositions (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 17 novembre 2016

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

La Lettonie 1991 - Histoire des luttes baltes, les barricades et la deuxième indépendance.

La Lettonie 1991 - Histoire et mémoire des luttes baltes vers l’indépendance, la révolution chantante dans l’histoire du monde et des pays baltes.

Article mis en ligne le 21 janvier 2017
par BD par

1991 Indépendance

2 janvier 1991 Les forces spéciales soviétiques OMON occupent la Maison de la Presse où sont imprimés tous les journaux de la République de Lettonie. Des Coups de feu sont tirés.

4 janvier 1991 Parution d’un décret de Gorbatchev pour s’assurer, par tous les moyens, que les recrues rejoignent l’Armée rouge.

7 janvier 1991 Le Ministre de la Défense Yazov envoie des unités parachutistes dans les Etats baltes, en Moldavie, en Ukraine, en Arménie et en Géorgie.

9 janvier 1991 Une Commission du 4ème Congrès arrive à Riga pour s’informer sur la situation, en particulier sur les discriminations que "subirait" l’Armée rouge.

11 janvier 1991 Le Soviet de la Fédération privilégie la solution politique dans les Républiques baltes.

11 janvier 1991 A Riga, dans une réunion commune, les présidents des régions et des municipalités de toute la Lettonie expriment leur soutien à la politique du Gouvernement et au pouvoir législatif.

http://www.youtube.com/watch?v=I2SvhDY23So&feature=youtu.be
Les forces soviétiques occupent Vilnius
11 janvier - Les forces soviétiques occupent Vilnius avec violence pour arrêter l’indépendance de la Lituanie.
13 janvier - Les troupes soviétiques l’assaut de la tour de télévision de Vilnius en Lituanie et tuent 14 civils non armés, beaucoup d’autres sont blessées.

11 janvier 1991 En Lituanie, à Vilnius, entre le 11 et 13 Janvier 1991 dans la foulée de la Loi sur le rétablissement de l’Etat de Lituanie, des blindés légers procèdent à l’occupation de plusieurs bâtiments, dont la Maison de la Presse, plusieurs blessés. La population se rassemble autour des lieux stratégiques. En raison des actions militaires soviétiques, au moins 14 civils ont été tués et plus de 600 blessés. Les événements ont été centré dans la capitale, Vilnius, ainsi que des actions dans les banlieues et dans les villes Alytus, Šiauliai, Varėna, et Kaunas. http://en.wikipedia.org/wiki/January_Events

Nuit du 12 au 13 janvier 1991 Massacre à Vilnius en Lituanie, par l’armée soviétique qui engagea des parachutistes et des chars d’assaut et tirent près de la Télévision : 15 morts, 331 blessés. Arrêt des opérations après un entretien téléphonique entre Bush et Gorbatchev. Présence probables d’unités alpha du KGB.

13 janvier 1991 A Tallin, capitale de l’Estonie, un traité est élaboré entre les 3 Etats baltes et la Fédération de Russie, (Il ne sera pas ratifié par le Parlement russe). Les 4 Etats invitent le Secrétaire général de l’ONU à convoquer une conférence internationale pour régler la question balte.

13 Janvier 1991 Une manifestation pour protester contre l’attaque des forces de l’URSS sur les institutions lituaniennes attire 500 000 personnes à Riga. Des barricades sont construites dans la vieille ville et autour des lieux importants, gardées par quelques 100.000 défenseurs désarmés. Plusieurs sont tués par les forces de sécurité soviétiques, mais l’utilisation massive de la force n’est pas employée par les lettons.

13 janvier 1991 Couvre-feu à Vilnius. Ultimatum aux Parlementaires : évacuer le bâtiment du Parlement de Lituanie.

13 janvier 1991 Manifestation à Riga 500 000 personnes. Les barricades (beaucoup de machines agricoles) dans la vieille ville et autour des ministères affirment clairement la volonté de se défendre.

> Barikades1991 - 20 ans plus tard. Film dédié à mes compagnons, qui croyaient et étaient prêts à faire n’importe quoi pour mettre en oeuvre le rêve de retrouver l’indépendance en Lettonie !
Actuellement, seulement dans la langue lettone, s’il y a intérêt je ferais une traduction. En gros, le film est un aperçu des événements qui ont eu lieu en Lettonie pendant Janvier 1991, lorsque la lutte pour l’indépendance a atteint son point culminant. Des habitants venus de tous les coins du pays à la capitale Riga.

14 janvier 1991 Ultimatum du général Kuzmin, commandant de la région militaire de la Baltique, pour la révocation de toutes les lois en contradiction avec le décret de Gorbatchev du 14 mai 1990.

15 janvier 1991 Manifestation de soutien aux baltes à Moscou, malgré un accroissement de la désinformation.

15 janvier 1991 Expéditions des OMON : un mort.

16 janvier 1991 Les OMON tuent un chauffeur du Ministère de l’intérieur letton.

17 janvier 1991 Diverses délégations soviétiques, dont une du Soviet suprême d’URSS, arrivent à Riga pour constater qu’il n’y a aucune raison d’engager l’armée.

20 janvier 1991 A Riga, dans le cadre des activités contre le mouvement indépendantiste, des forces pro-soviétiques spéciales de police lettone Omon pénètrent au ministère de l’Intérieur (le ministre est à Moscou) , résultat : massacre par les OMON et les unités spéciales retransmis en direct dans toutes les télévisions du monde : 6 morts et 10 bléssés. Le sang froid permet de ne pas céder à la provocation, qui devait servir de prétexte à l’intervention des troupes de l’Armée rouge. On reparle de la présence d’unités alpha.

21 janvier 1991 Le Gouvernement décide la création d’unités d’autodéfense.

23 janvier 1991 La Banque mondiale interrompt les négociations avec Moscou. Le Congrès américain condamne l’agression de l’URSS dans les Etats baltes. Vague de solidarité dans tous les Etats. Les journalistes, vexés par la désinformation qu’ils subissent dans le Golf, donnent un relief inespéré aux événements dans les Etats baltes.

25 janvier 1991 100 000 personnes assistent aux funérailles.

31 janvier 1991 Le Conseil nordique ouvre un Bureau d’information à Tallin.

9 février 1991 Référendum en Lithuanie : 90.5% pour l’Indépendance, participation 84.4%.

11 février 1991 Le Parlement islandais recommande le rétablissement des relations diplomatiques avec les Etats baltes.

28 février 1991 Le Danemark reconnaît "de facto" les Etats baltes.

3 mars 1991 Référendum en Lettonie, 73.7% pour l’indépendance et 87.6% de participation, en Estonie : 77.8% pour l’indépendance et 82.8% de participation.

9 mars 1991 Commentant ces résultats, le Secrétaire général de l’ONU Perez de Cuellar déclare sur France 1 que la question balte est une affaire intérieure de l’URSS. C’est le reflet des préoccupations du Conseil de Sécurité.

16 mars 1991 Le Secrétaire d’Etat américain James Baker reçoit à Moscou les représentants des Etats baltes et leur déclare que les Etats baltes, n’ayant pas adhéré volontairement à l’URSS, ne sont pas tenus de se soumettre à la procédure définie par l’URSS pour en sortir.

17 mars 1991 6 Républiques, dont la Lettonie, compte tenu du résultat du 3 mars, refusent d’organiser le référendum sur le projet d’une Union rénovée.

9 avril 1991 Proclamation de l’indépendance de la Géorgie.

13 avril 1991 Rencontre entre les délégations baltes venues négocier et une délégation soviétiaue venue discuter.

23 avril 1991 L’URSS et 9 des Républiques commencent à définir une Union rénovée.

7 mai 1991 Devant le Congrès des Etats-Unis, les 3 Premiers ministres baltes
demandent de l’aide. Le lendemain ils rencontrent le Président Bush.

16 mai 1991 Le président Mitterand reçoit le président letton A. Gorbunovs.

Mai 1991 Les OMON attaqueront et bruleront plusieurs postes de douane baltes en passant à tabac les douaniers, filmeront les opérations qui seront diffusées à la télévision de Moscou. Manoeuvres d’intimidation de l’Armée rouge à Riga. Commission d’enquête envoyée par Moscou n’a aucune effet sur la suite : 24 attaques de postes de douane jusqu’en août.

28 mai 1991 A Kishinev, les Fronts Populaires des 6 Etats (les Etats baltes, l’Arménie, la Géorgie et la Moldavie) condamnent l’action de Gorbatchev.

3 juin 1991 Le jour où fut publié le rapport officiel déchargeant l’armée soviétique de la responsabilité du massacre du 13 janvier à Vilnius, les troupes soviétiques firent des manœuvres d’intimidation près du Parlement lituanien.

13 juin 1991 4 autres postes frontière incendiés. Résolution du Parlement européen condamnant l’action.

18 juin 1991 le président de la RFSS de Russie exprime son soutien à l’indépendance des Etats baltes.

1-19 juillet 1991 CSCE à Genève, un groupe de 8 Etats décide de prendre dans leur délégations officielles, en tant qu’invités, des représentants des Etats baltes.

8 juillet 1991 Le CIO décide que les athlètes baltes pourront participer aux Jeux Olympiques sans que ce soit obligatoirement sous le drapeau soviétique.

11 juillet 1991 Les 3 Premiers ministres baltes demandent au Président Bush que les Etats baltes soient explicitement exclus de tout accord commercial entre les Etats-Unis et l’URSS.

27 juillet 1991 Jakovlev, inspirateur de la Peresroika, démissionne de son poste de conseiller de Gorbatchev.

31 juillet 1991 7 gardes frontières du poste de douane de Medininkai sont tués. Tout porte à croire que c’est le fait des OMON de Riga.

31 juillet 1991 Sommet Bush-Gorbatchev à Moscou.

1 août 1991 A Kiev, Bush met en garde les républiques soviétiques contre "la voie sans espoir de l’isolement". Vives réactions contre cette propagande moscovite.

17 août 1991 Réunion à Riga de députés d’opposition de tous rangs des 3 Républiques baltes pour lutter pour la conservation de l’URSS.

19-21 août 1991 Coup d’état à Moscou. 3 tués et 12 bléssés par les OMON à Riga. Dernier baroud d’honneur dans la vieille ville de Riga 3 heures après la fin du putsch à Moscou.

19 août 1991 La Suisse, présidant la CSCE, condamne dès le 19 à 11 heures le coup d’état. John Major une heure plus tard. Mitterand hésite, Bush a un décalage horaire...

20 août 1991 Les grandes puissances radicalisent leur pression.

1991 Août - Au cours de la tentative de coup d’Etat anti-Gorbatchev à Moscou, Omon vigueur frappe à nouveau à Riga, causant six morts. Conseil suprême déclare l’indépendance complète.

20-21 août 1991 Déclarations de restauration de l’indépendance totale des 3 Etats baltes.

Comme la tentative de coup d’Etat pour renverser le gouvernement soviétique de Mikhaïl Gorbatchev échoue, le Conseil suprême de Lettonie adopte la Loi constitutionnelle déclarant la Lettonie république démocratique indépendante conformément à la Constitution de 1922 et l’annulation de la période de transition décrétée le 4 mai 1990. L’île est le premier État à rétablir les relations diplomatiques. D’autres suivent en succession rapide. La Fédération de Russie sous la signature du président Boris Eltsine reconnaître l’indépendance lettone, le 23 Août ; l’Union soviétique le 6 Septembre. La Lettonie devient membre de l’Organisation des Nations Unies le 18 Septembre 1991.

1991 Novembre - Citoyenneté loi adoptée, donner la citoyenneté à ceux qui le détenait avant l’occupation soviétique de 1940 et leurs descendants.

1991 Septembre - La Lettonie est admise à l’ONU.

 [1]

 [2]]

Notes :

[1Source :
Informations chronologiques issues du Groupe Suisse-Romand de Soutien au Front Populaire de Lettonie de 1991 contrôlées et enrichies en utilisant diverses sources. Compléments apportés par Mme Sandra Kalniete qui fut, pendant ces événements, secrétaire exécutive du Front Populaire de Lettonie.

[2Si vous souhaitez signaler des erreurs de transcription, des oublis, ou proposer des améliorations, ajouter des illustrations, n’hésitez-pas à nous laisser un message.*

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Barikāžu laiks
  • Taille du fichier : 416 octets
  • Format : Youtube
  • maijs, 1990.g.
  • Taille du fichier : 580 octets
  • Format : Youtube
  • Latvian Song Festival, 1990, First Concert
  • Taille du fichier : 123 octets
  • Format : Youtube
  • Latvian Song Festival 1990 Latviesu dziesmas svetki.
  • Taille du fichier : 398 octets
  • Format : Youtube
  • E. Dārziņš, K. Skalbe - Mūžam zili 1990.
  • Taille du fichier : 167 octets
  • Format : Youtube
  • Latvijas vēsture - 1990. Pikets pie kongresa nama Rīgā.
  • Taille du fichier : 272 octets
  • Format : Youtube
  • Latvian dance festival 1990
  • Taille du fichier : 160 octets
  • Format : Youtube
  • June 17, 1989. Mass demonstrations in Riga against Soviets
  • Taille du fichier : 336 octets
  • Format : Youtube


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44