logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Tas ir uzbrukums mums visiem


Solidaritātes brīdis

Devant l’ambassade de France en Lettonie

Apšaudēs un sprādzienos Parīzē piektdienas vakarā nogalināti vismaz 129, bet slimnīcās nogādāti 352 ievainotie.




Francijas vēstniecības Rīgā

Notiek piemiņas pasākums pie Francijas vēstniecības Rīgā.
Rīdzinieki, pieminot Parīzes teroraktos cietušos, noliek svecītes un ziedus.

Latvijas Valsts prezidents Raimonds Vējonis kategoriski nosoda teroristisko uzbrukumu Parīzē, kura rezultātā ir nogalināti nevainīgi cilvēki. Prezidents vēl drīzu atveseļošanos uzbrukumos ievainotajiem un izturību Francijas tautai.

Ministru prezidente Laimdota Straujuma izsaka visdziļāko līdzjūtību bojā gājušo tuviniekiem un visai Francijas tautai saistībā ar pagājušajā naktī Parīzē notikušajiem teroraktiem.

Latvijas Aizsardzības ministrs Raimonds Bergmanis izteicis solidaritātes Latvija domās būs kopā bojāgājušo tuviniekiem un cietušajiem.

Daži Latvijas tūristi atradušies ap 50 metru attālumā no vienas no kafejnīcām, pie kuras notika teroristu uzbrukums, zināms, ka neviens no šīs grupas nav cietis.

Arī kinorežisors Kaspars Goba, atradies tuvu traģiskajiem notikumiem. Francijas medijos izskanēja aicinājums cilvēkiem ar medicīnisko izglītību piedalīties palīdzības sniegšanā cietušajiem. K.Goba (vinš mācijies Sarkanā Krusta Rīgas Medicīnas koledžā), naktī devās uz tuvējo medicīnas punktu.

Latvijas Televīzijas ēka, tāpat kā daudzas ēkas visā pasaulē, iekrāso pilsētas panorāmu Francijas karoga krāsās.
Francijas krāsās izgaismots arī Rātsnams.

Latvija domās būs kopā bojāgājušo tuviniekiem un cietušajiem.




Lettonie solidaire avec la France
Lettonie solidaire avec la France
Latvija pray for Paris - Paldies
Lettonie solidaire avec la France
Devant l'ambassade de France à Riga
Lettonie solidaire avec la France ©https://pbs.twimg.com/media/CTxL3ERXIAEQoZf.jpg
Lettonie solidaire avec la France
Lettonie solidaire avec la France
Riga, capitale de la Lettonie solidaire avec la France
Liepājā en Lettonie solidaire avec la France
Lettonie solidaire avec la France
Lettonie solidaire avec la France
Lettonie solidaire avec la France
Devant l'ambassade de France à Riga en Lettonie
Devant l'ambassade de France à Riga en Lettonie
Latvija pray for Paris - Paldies
Latvija solidaire avec la France pray for Paris
Drapeaux en bernes dans les ambassades de Lettonie
Latvija solidaire avec la France pray for Paris
Latvija solidaire avec la France pray for Paris
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Raymond VEJONIS Président de la République de Lettonie & Mme Iveta
Devant l'ambassade de France en Lettonie
Radio France

Nacionālās radio stacijas Francijas sabiedrisko pakalpojumu

Radiostacijas, dažreiz mainīt pakalpojumu sniedzēju, pārraidīt savu straumi.
Tas mainās saites.
Jūs varat ziņot, ja ir saikne, kas nav labi. šeit:

(juillet 2018)

Radio Francija
Haut débit ( 128 k )
Bas débit ( 64 k)
France Inter HD
France Inter
France Info HD
France Info
France Bleu Ile de France HD
France Bleu Ile de France
France Culture HD
France Culture
France Musique HD
France Musique
FIP HD
FIP
FIP Bordeaux HD
FIP Bordeaux
Le Mouv HD
Le Mouv



Vous pouvez écrire votre commentaire ici

Ecouter France Bleu Hérault Montpellier ->https://chai5she.cdn.dvmr.fr/fbherault-midfi.mp3

Citas reģionālās stacijas, starptautiskie, specializētas,…
France Bleu Nord HD
France Bleu Nord
France Bleu Herault Montpellier HD
France Bleu Herault Montpellier
France Bleu Bourgogne HD
France Bleu Bourgogne
France Bleu Gironde HD
France Bleu Gironde
RFI Monde

RFI Musique monde

RFI in English
RFI на русском языке
Apprendre le français avec RFI
Laikraksts vienkāršā franču

Kontakti, rakstot, ...

Radio France

Websites - programs - abonēt podkastus - Paldies, ka sūtot mums savus komentārus, jautājumus, vēlmes.

Source : Radio France

logo article ou rubrique
La Lettonie 1991 - Histoire des luttes baltes, les barricades et la deuxième indépendance.

La Lettonie 1991 - Histoire et mémoire des luttes baltes vers l’indépendance, la révolution chantante dans l’histoire du monde et des pays baltes.

Article mis en ligne le 21 janvier 2017
par BD par

1991 Indépendance

2 janvier 1991 Les forces spéciales soviétiques OMON occupent la Maison de la Presse où sont imprimés tous les journaux de la République de Lettonie. Des Coups de feu sont tirés.

4 janvier 1991 Parution d’un décret de Gorbatchev pour s’assurer, par tous les moyens, que les recrues rejoignent l’Armée rouge.

7 janvier 1991 Le Ministre de la Défense Yazov envoie des unités parachutistes dans les Etats baltes, en Moldavie, en Ukraine, en Arménie et en Géorgie.

9 janvier 1991 Une Commission du 4ème Congrès arrive à Riga pour s’informer sur la situation, en particulier sur les discriminations que "subirait" l’Armée rouge.

11 janvier 1991 Le Soviet de la Fédération privilégie la solution politique dans les Républiques baltes.

11 janvier 1991 A Riga, dans une réunion commune, les présidents des régions et des municipalités de toute la Lettonie expriment leur soutien à la politique du Gouvernement et au pouvoir législatif.

http://www.youtube.com/watch?v=I2SvhDY23So&feature=youtu.be
Les forces soviétiques occupent Vilnius
11 janvier - Les forces soviétiques occupent Vilnius avec violence pour arrêter l’indépendance de la Lituanie.
13 janvier - Les troupes soviétiques l’assaut de la tour de télévision de Vilnius en Lituanie et tuent 14 civils non armés, beaucoup d’autres sont blessées.

11 janvier 1991 En Lituanie, à Vilnius, entre le 11 et 13 Janvier 1991 dans la foulée de la Loi sur le rétablissement de l’Etat de Lituanie, des blindés légers procèdent à l’occupation de plusieurs bâtiments, dont la Maison de la Presse, plusieurs blessés. La population se rassemble autour des lieux stratégiques. En raison des actions militaires soviétiques, au moins 14 civils ont été tués et plus de 600 blessés. Les événements ont été centré dans la capitale, Vilnius, ainsi que des actions dans les banlieues et dans les villes Alytus, Šiauliai, Varėna, et Kaunas. http://en.wikipedia.org/wiki/January_Events

Nuit du 12 au 13 janvier 1991 Massacre à Vilnius en Lituanie, par l’armée soviétique qui engagea des parachutistes et des chars d’assaut et tirent près de la Télévision : 15 morts, 331 blessés. Arrêt des opérations après un entretien téléphonique entre Bush et Gorbatchev. Présence probables d’unités alpha du KGB.

13 janvier 1991 A Tallin, capitale de l’Estonie, un traité est élaboré entre les 3 Etats baltes et la Fédération de Russie, (Il ne sera pas ratifié par le Parlement russe). Les 4 Etats invitent le Secrétaire général de l’ONU à convoquer une conférence internationale pour régler la question balte.

13 Janvier 1991 Une manifestation pour protester contre l’attaque des forces de l’URSS sur les institutions lituaniennes attire 500 000 personnes à Riga. Des barricades sont construites dans la vieille ville et autour des lieux importants, gardées par quelques 100.000 défenseurs désarmés. Plusieurs sont tués par les forces de sécurité soviétiques, mais l’utilisation massive de la force n’est pas employée par les lettons.

13 janvier 1991 Couvre-feu à Vilnius. Ultimatum aux Parlementaires : évacuer le bâtiment du Parlement de Lituanie.

13 janvier 1991 Manifestation à Riga 500 000 personnes. Les barricades (beaucoup de machines agricoles) dans la vieille ville et autour des ministères affirment clairement la volonté de se défendre.

> Barikades1991 - 20 ans plus tard. Film dédié à mes compagnons, qui croyaient et étaient prêts à faire n’importe quoi pour mettre en oeuvre le rêve de retrouver l’indépendance en Lettonie !
Actuellement, seulement dans la langue lettone, s’il y a intérêt je ferais une traduction. En gros, le film est un aperçu des événements qui ont eu lieu en Lettonie pendant Janvier 1991, lorsque la lutte pour l’indépendance a atteint son point culminant. Des habitants venus de tous les coins du pays à la capitale Riga.

14 janvier 1991 Ultimatum du général Kuzmin, commandant de la région militaire de la Baltique, pour la révocation de toutes les lois en contradiction avec le décret de Gorbatchev du 14 mai 1990.

15 janvier 1991 Manifestation de soutien aux baltes à Moscou, malgré un accroissement de la désinformation.

15 janvier 1991 Expéditions des OMON : un mort.

16 janvier 1991 Les OMON tuent un chauffeur du Ministère de l’intérieur letton.

17 janvier 1991 Diverses délégations soviétiques, dont une du Soviet suprême d’URSS, arrivent à Riga pour constater qu’il n’y a aucune raison d’engager l’armée.

20 janvier 1991 A Riga, dans le cadre des activités contre le mouvement indépendantiste, des forces pro-soviétiques spéciales de police lettone Omon pénètrent au ministère de l’Intérieur (le ministre est à Moscou) , résultat : massacre par les OMON et les unités spéciales retransmis en direct dans toutes les télévisions du monde : 6 morts et 10 bléssés. Le sang froid permet de ne pas céder à la provocation, qui devait servir de prétexte à l’intervention des troupes de l’Armée rouge. On reparle de la présence d’unités alpha.

21 janvier 1991 Le Gouvernement décide la création d’unités d’autodéfense.

23 janvier 1991 La Banque mondiale interrompt les négociations avec Moscou. Le Congrès américain condamne l’agression de l’URSS dans les Etats baltes. Vague de solidarité dans tous les Etats. Les journalistes, vexés par la désinformation qu’ils subissent dans le Golf, donnent un relief inespéré aux événements dans les Etats baltes.

25 janvier 1991 100 000 personnes assistent aux funérailles.

31 janvier 1991 Le Conseil nordique ouvre un Bureau d’information à Tallin.

9 février 1991 Référendum en Lithuanie : 90.5% pour l’Indépendance, participation 84.4%.

11 février 1991 Le Parlement islandais recommande le rétablissement des relations diplomatiques avec les Etats baltes.

28 février 1991 Le Danemark reconnaît "de facto" les Etats baltes.

3 mars 1991 Référendum en Lettonie, 73.7% pour l’indépendance et 87.6% de participation, en Estonie : 77.8% pour l’indépendance et 82.8% de participation.

9 mars 1991 Commentant ces résultats, le Secrétaire général de l’ONU Perez de Cuellar déclare sur France 1 que la question balte est une affaire intérieure de l’URSS. C’est le reflet des préoccupations du Conseil de Sécurité.

16 mars 1991 Le Secrétaire d’Etat américain James Baker reçoit à Moscou les représentants des Etats baltes et leur déclare que les Etats baltes, n’ayant pas adhéré volontairement à l’URSS, ne sont pas tenus de se soumettre à la procédure définie par l’URSS pour en sortir.

17 mars 1991 6 Républiques, dont la Lettonie, compte tenu du résultat du 3 mars, refusent d’organiser le référendum sur le projet d’une Union rénovée.

9 avril 1991 Proclamation de l’indépendance de la Géorgie.

13 avril 1991 Rencontre entre les délégations baltes venues négocier et une délégation soviétiaue venue discuter.

23 avril 1991 L’URSS et 9 des Républiques commencent à définir une Union rénovée.

7 mai 1991 Devant le Congrès des Etats-Unis, les 3 Premiers ministres baltes
demandent de l’aide. Le lendemain ils rencontrent le Président Bush.

16 mai 1991 Le président Mitterand reçoit le président letton A. Gorbunovs.

Mai 1991 Les OMON attaqueront et bruleront plusieurs postes de douane baltes en passant à tabac les douaniers, filmeront les opérations qui seront diffusées à la télévision de Moscou. Manoeuvres d’intimidation de l’Armée rouge à Riga. Commission d’enquête envoyée par Moscou n’a aucune effet sur la suite : 24 attaques de postes de douane jusqu’en août.

28 mai 1991 A Kishinev, les Fronts Populaires des 6 Etats (les Etats baltes, l’Arménie, la Géorgie et la Moldavie) condamnent l’action de Gorbatchev.

3 juin 1991 Le jour où fut publié le rapport officiel déchargeant l’armée soviétique de la responsabilité du massacre du 13 janvier à Vilnius, les troupes soviétiques firent des manœuvres d’intimidation près du Parlement lituanien.

13 juin 1991 4 autres postes frontière incendiés. Résolution du Parlement européen condamnant l’action.

18 juin 1991 le président de la RFSS de Russie exprime son soutien à l’indépendance des Etats baltes.

1-19 juillet 1991 CSCE à Genève, un groupe de 8 Etats décide de prendre dans leur délégations officielles, en tant qu’invités, des représentants des Etats baltes.

8 juillet 1991 Le CIO décide que les athlètes baltes pourront participer aux Jeux Olympiques sans que ce soit obligatoirement sous le drapeau soviétique.

11 juillet 1991 Les 3 Premiers ministres baltes demandent au Président Bush que les Etats baltes soient explicitement exclus de tout accord commercial entre les Etats-Unis et l’URSS.

27 juillet 1991 Jakovlev, inspirateur de la Peresroika, démissionne de son poste de conseiller de Gorbatchev.

31 juillet 1991 7 gardes frontières du poste de douane de Medininkai sont tués. Tout porte à croire que c’est le fait des OMON de Riga.

31 juillet 1991 Sommet Bush-Gorbatchev à Moscou.

1 août 1991 A Kiev, Bush met en garde les républiques soviétiques contre "la voie sans espoir de l’isolement". Vives réactions contre cette propagande moscovite.

17 août 1991 Réunion à Riga de députés d’opposition de tous rangs des 3 Républiques baltes pour lutter pour la conservation de l’URSS.

19-21 août 1991 Coup d’état à Moscou. 3 tués et 12 bléssés par les OMON à Riga. Dernier baroud d’honneur dans la vieille ville de Riga 3 heures après la fin du putsch à Moscou.

19 août 1991 La Suisse, présidant la CSCE, condamne dès le 19 à 11 heures le coup d’état. John Major une heure plus tard. Mitterand hésite, Bush a un décalage horaire...

20 août 1991 Les grandes puissances radicalisent leur pression.

1991 Août - Au cours de la tentative de coup d’Etat anti-Gorbatchev à Moscou, Omon vigueur frappe à nouveau à Riga, causant six morts. Conseil suprême déclare l’indépendance complète.

20-21 août 1991 Déclarations de restauration de l’indépendance totale des 3 Etats baltes.

Comme la tentative de coup d’Etat pour renverser le gouvernement soviétique de Mikhaïl Gorbatchev échoue, le Conseil suprême de Lettonie adopte la Loi constitutionnelle déclarant la Lettonie république démocratique indépendante conformément à la Constitution de 1922 et l’annulation de la période de transition décrétée le 4 mai 1990. L’île est le premier État à rétablir les relations diplomatiques. D’autres suivent en succession rapide. La Fédération de Russie sous la signature du président Boris Eltsine reconnaître l’indépendance lettone, le 23 Août ; l’Union soviétique le 6 Septembre. La Lettonie devient membre de l’Organisation des Nations Unies le 18 Septembre 1991.

1991 Novembre - Citoyenneté loi adoptée, donner la citoyenneté à ceux qui le détenait avant l’occupation soviétique de 1940 et leurs descendants.

1991 Septembre - La Lettonie est admise à l’ONU.

 [1]

 [2]]






apakšteikumsVietnes karte apakšteikumsSazinieties ar apakšteikumsRedaktori platēba apakšteikums



2009-2018 © Lettonie-Francija - Visas tiesibas aizsargatas
Vietne izveidota ar SPIP
ar veidni ESCAL-V4
Version : 4.2.0