logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

logo article ou rubrique
Les Hauts-de-france sont tristes : Didier Lockwood joue maintenant de son violon avec les anges
Nos meilleures pensées pour sa famille et ses amis

Didier Lockwood, violoniste né à Calais, ne pourra plus accueillir Guidon Kremer dans le Nord-Pas de Calais. Ce 18 février, il est reparti faire danser les anges avec son violon. En février 2017, Guidon Kremer fêtait ses 70 ans et Kremetica Baltica ses 20 ans ! En ce début d’année nous rêvons de sa venue future dans les Hauts de France. Une réponse "retour" musical, suite à l’accueil par les lettons de Didier Lockwood. En mars 2015, le spectacle « Sempre Tango and Jazz » accueillait Didier Lockwood, violoniste virtuose, invité par Gidon Kremer, directeur artistique et fondateur de "Kremerata Baltica".

Article mis en ligne le 18 février 2018
dernière modification le 18 novembre 2018

par BD

.


Depuis 2011, Didier Lockwood etait le parrain du festival Violons et chants du monde à Calais sa ville natale dans les Hauts de France. Initié par son ami d’enfance, Jean-Robert Lay, directeur du conservatoire à rayonnement départemental du Calaisis, ce festival qui avait lieu tous les deux ans, est arrété. Il permettait aux spectateurs de voyager au travers des différents univers musicaux, avec comme fil rouge principal, le violon. Grâce à ce festival, ce sont des artistes comme le Syrien Fawaz Baker, la Française Natacha Atlas, le Malien N’Dialé, l’Américain Casey Driesen, ou encore le Colombien Yuri Buenaventura, qui se sont produits à Calais.
En ce début d’année 2017, je formule l’espoir que les Hauts de France, accueillent à Calais Gidon Kremer, virtuose letton du violon.





Tournée « Sempre Tango and Jazz » avec Andrei Pushkarev au Vibraphone et l’orchestre de chambre Kremerata Baltica enregistré à Cesis, le 20 mars à 19h à la salle de concert Vidzeme

Kremerata Baltica, Didier Lockwood (violin), Anastasia Volchok (piano), Andrei Pushkarev (vibraphone)


Manai tautai par le groupe Dzintars

Kremerata Baltica est en tournée avec le légendaire compositeur, improvisateur, violoniste de jazz Didier Lockwood, le pianiste Anastasia Volchok et le vibraphoniste Andrei Pushkarev pour effectuer un programme unique de sonorités tango et jazz.

"Je suis sûr que tous ceux qui ont acheté un billet pour la première rencontre en Lettonie de Didier Lockwood avec « SEMPRE TANGO JAZZ & Kremerata Baltica , ne regretteront pas ce moment unique autour des mélodies de Piazzolla, Ellington, Chick Coréa, et bien d’autres dans un environnement sonore totalement nouveau" (Gidon Kremer)

Didier Lockwood, est né à Calais dans le Nord de la France, une année historique où les oliviers de Provence et la Garonne gelèrent sous des températures hivernales typiquement lettones : En février 1956, il faisait moins 19° à Lille-Roubaix-Tourcoing.

Inspiré par un large éventail de musique, Didier Lockwood reste fidèle au jazz, présenté dans ses nombreuses couleurs musicales multi-ethniques. En 2004, il a reçu le prix Maurice Yvain (SACD) pour l’ensemble de son œuvre symphonique (concerti pour violon, pour piano, deux opéras et un cycle de mélodies pour voix et orchestre). Il compose à la fois pour le cinéma et la danse contemporaine et continue à transmettre sa passion pour l’improvisation au CMDL (l’Ecole Internationale de Musique Didier Lockwood) qu’il a créée en 2001, à Dammarie-les-Lys en France.

Violoniste de jazz reconnu, compositeur très apprécié de la sphère symphonique, Didier Lockwood sillonne le monde depuis 35 ans.

En 50 années de violon dont 40 ans de carrière en totale liberté, Didier Lockwood a joué avec de nombreux artistes musiciens. Des rencontres et des expériences toutes plus incroyables les unes que les autres. Ses rencontres avec les plus grands jazzmen, tels que Stéphane Grappelli, Dave Brubeck ou Miles Davis, lui confèrent une reconnaissance internationale.

C’est la rencontre avec l’immense violoniste classique Sir Yehudi Menuhin qui avait confié à Didier Lockwood sa passion et son admiration pour les violonistes improvisateurs de jazz et des musiques traditionnelles.

Sir Menuhin avait proposé à l’époque à Didier Lockwood d’intervenir dans son école Londonienne et avait alors évoqué son projet de relier les cultures et traditions violonistiques au cœur d’un documentaire.


Quartet Jazz in Marciac le Samedi 2 Août 2014
Didier Lockwood a fêté ses 40 ans de carrière à Marciac : un rendez-vous que le violoniste virtuose a souhaité partager avec de talentueux musiciens : Médéric Collignon, Antonio Faraò, Darryl Hall, Manu Katché, ...



J’ai eu la chance d’assister au coup de foudre musical spectaculaire du « Jazz et de la Diva » . Une bataille entre musique de jazz et musique classique qui m’a laissé des souvenirs très heureux. Mis en scène par Alain Sachs, ce spectacle explosif racontait avec humour la rencontre surprenante entre Didier Lockwood, violoniste de jazz et Caroline Casadesus, chanteuse lyrique soprano, fille de Jean-Claude Casadesus, chef de l’Orchestre National de Lille et petite-fille de la comédienne Gisèle Casadesus. La cohabitation familiale de leurs deux univers musicaux s’est affichée sur scène avec musiques et brio !

Exclusivement pour nos lecteurs, cet enregistrement de Caroline Casadesus et Didier Lockwood interprétant "Le Jazz & La Diva" en direct sur France2 le 30 octobre 2008. Salué par une presse unanime, ce spectacle est nommé aux victoires de la musique 2006, et remporte le Molière 2006 du spectacle musical, il est repris au Théâtre Tristan-Bernard de novembre 2006 à janvier 2007, puis en tournée nationale et internationale. Pour le concert "Le Jazz & La Diva II", Thomas Enhco (pianist, violoniste et compositeur) et David Enhco, (trompettiste et compositeur), jeunes virtuoses du classique et du jazz fils de Caroline Casadesus ont ajouté leurs ambiances musicales. Le spectacle s’est déroulé à la Gaîté Montparnasse pendant plus de 130 représentations, devant 40 000 spectateurs, d’octobre 2008 à avril 2009.

C’est une première tournée en Lettonie pour Didier Lockwood. Nous lui souhaitons de très heureuses et joyeuses connivences musicales et culturelles. Et comme les rêves sont faits pour se réaliser, je vous confie celui d’une rencontre entre l’Orchestre National de Lille et l’Orchestre national de Lettonie. Didier Lockwood, ambassadeur musical pour orchestrer un futur jumelage musical entre Lettonie et Nord Pas de Calais. Chtiche ?