Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

Résultats des elections du Parlement en Lettonie
dans une grande anxiété
face aux pressions de la Russie

Avec une participation de 58,78%, ils sont 913 211 électeurs lettons à s’être rendus aux urnes ce 1er samedi d’octobre, pour renouveler les 100 élus de la 12ème Saeima (Le Parlement). 1156 candidats, dont 380 femmes, issus de 13 partis politiques ont été enregistrés pour ce scrutin. Une étape importante, car le Président de la République de Lettonie est lui-même élu par les députés de la Saeima. Les suffrages exprimés : "Saskaņa - Harmonie" 23,13% 24 députés, "Vienotība - Unité" 21,76% et 23 députés, ZZS - 19,62% 21 députés,, "Visu Latvijai ! -Tout pour la Lettonie !" + "Tēvzemei un brīvībai - Patrie et Liberté" + LNNK 16,57% 17 sièges, "No sirds Latvijai - Du cœur en Lettonie" 6,88% 7 sièges, "Latvijas Reģionu apvienība - Association lettone des Régions" 6,55% 8 sièges. (Màj dim 5 oct - 20h)

Article mis en ligne le 3 octobre 2014
dernière modification le 24 avril 2015
logo imprimer

La campagne électorale a véritablement débuté, selon une note de la fondation Schuman, le 27 novembre 2013 lors de la démission du Premier ministre Valdis Dombrovskis (Unité, V) consécutive à l’effondrement du toit d’un supermarché de la chaîne Maxima à Zolitude, quartier de Riga, qui avait fait 54 morts et 39 blessés 6 jours plus tôt. Le gouvernement avait déclaré 3 jours de deuil national après ce drame, le pire qu’ait connu la Lettonie.

La Lettonie a une croissance de 4,6%. Même s’il est en baisse, son taux de chômage reste élevé (8,4% aout 2014) et les salaires faibles. Riga a adopté la monnaie unique le 1er janvier. L’euro devrait aider les entreprises, augmenter les investissements et contribuer au relèvement de la note de la dette souveraine. Il a cependant été difficile pour les Lettons de renoncer au lats, monnaie nationale réintroduite en 1993,considérée comme un signe de renaissance nationale et constitutive de l’identité du pays.

Les 100 membres de la Saeima sont, depuis 1998, élus pour 4 ans au scrutin proportionnel selon la méthode de Sainte-Lagüe. Les électeurs se prononcent pour une liste mais peuvent inscrire un + ou un – près du nom des candidats(es) de leur choix au sein de cette liste pour les promouvoir ou pour les exclure. Un parti politique doit recueillir au moins 5% des suffrages exprimés pour être représenté au Parlement.



Le Président de la République de Lettonie, est élu par la Saeima pour quatre ans, au suffrage secret à la majorité d’au moins 51 membres de la Saeima. Le président de la Lettonie peut dissoudre la Saiema et demander des élections anticipées. Tout citoyen letton jouissant de tous ses droits et âgé de plus de quarante ans, peut être élu comme Président de la République. Ne peuvent pas être élus comme Président de la République les citoyens ayant une double nationalité.

La Lettonie est le seul pays de l’Union européenne à ne pas disposer de législation sur les subventions accordées aux partis politiques. Par conséquent, la forte dépendance envers les oligarques, voire envers les financements venus de l’étranger, constitue l’un des principaux problèmes du pays.

Résultats des votes :

(mis à jour dimanche 20h, données recensées sur1047 bureaux de vote sur 1054.)

Lettonie
Taux de participation aux élections législatives 4 oct 2014 (clic pour agrandir)

Le taux de participation aux élections législatives a atteint 58,78% soit 913 211 électeurs, selon les dernières données de la Commission électorale centrale (CVK). Cliquer-ci-contre pour agrandir la carte montrant la variation de la participation par régions. Ont voté à Riga 69,7%, en Vidzeme 62,97%, en Latgale 46,99%, en Kurzeme 58,41% et en Zemgale 56,49%.

40% des députés sont de nouveaux arrivants !

Après environ 99% du comptage des voix, la composition provisoire et la répartition des sièges de la 12éme Saeima est annoncée ce dimanche par la Commission électorale centrale (CVK).

Total des votes : 913 211
Enveloppes de vote Valides : 911 096
Les bulletins de vote Valides : 905 096

Saraksts liste Zīmes sièges %*
"Saskaņa" sociāldemokrātiskā partija "Harmonie" Parti social-démocrate pro-Poutine 209762 24 23.13%
Partija "VIENOTĪBA" Parti « l’unité » 199044 23 21.76%
Zaļo un Zemnieku savienība Verts et Union des agriculteurs 178052 21 19.62%
Nacionālā apvienība "Visu Latvijai !"-"Tēvzemei un Brīvībai/LNNK" Association nationale des « Tous pour la Lettonie !" - "Pour la Patrie et la Liberté / LNNK" 151262 17 16.57%
Latvijas Reģionu Apvienība Association lettone des Régions 60553 8 6.55%
No sirds Latvijai Du cœur de la Lettonie 62475 7 6.88%
"Latvijas attīstībai" "Développement de la Lettonie" 8143 0 0.9%
"SUVERENITĀTE" « Souveraineté » 1031 0 0.11%
Partija "Brīvība. Brīvs no bailēm, naida un dusmām" Parti « Liberté. Gratuit de la peur, de la haine et de la colère" 1732 0 0.19%
"POLITISKĀ PARTIJA IZAUGSME" « Développement des partis politiques" 1515 0 0.17%
Partija "Vienoti Latvijai" La partie "Lettonie unie" 10772 0 1.18%
Jaunā konservatīvā partija Les nouveaux conservateurs 6376 0 0.7%
"Latvijas Krievu savienība" "Union russe de Lettonie" 14379 0 1.58%

"En Courlande un écrasant soutien à l’Union des Verts et des paysans"

Les élections de la Saeima sont gagnées par le Parti « Saskaņa - Harmonie », suivi de « Vienotība - l’unité » et « ZZS - l’Union des Verts et des paysans », selon les données publiées par la Commission électorale centrale (CEC) . Cela signifie que la coalition actuelle avec 61 sièges remportés garde une majorité relativement stable.

La nouvelle Saeima, issue des suffrages du 4 octobre 2014 :

Saskaņa - le Centre de l’harmonie (SC), principal parti d’opposition de gauche possédait 31 sièges dans l’ancienne législature et en obtient 24 avec 23,13% . Son chef Nils Ouchakov est maire de Riga

le Parti de la réforme (R), membre du gouvernement sortant, créé par l’ancien président de la République (2007-2011) Valdis Zatlers le 23 juillet 2011 et dirigé par Vjaceslavs Dombrovskis. Il avait remporté 22 sièges lors du dernier scrutin législatif mais a connu 6 défections au cours de la législature et n’en possèdait plus que 16 ;

Unité - Vienotība, V), parti de la Premier ministre sortante Laimdota Straujuma conduit par la Présidente du parlement Solvita Aboltina, possèdait 20 sièges et obtient 23 députés avec 21,76% ;

l’Alliance nationale réunit l’Union pour la patrie et la liberté (TB/LNNK), dirigée par Gaidis Berzins, et Tous pour la Lettonie (VL), conduit par Ratvis Dzintars. Membre du gouvernement sortant, elle comptait 14 députés et en obtient 17 avec 16,57% ;

l’Union des Verts et des paysans (ZZS), membre du gouvernement sortant, présidée par Raimonds Vejonis, possèdait 13 sièges et obtient 21 députés avec 19,62%. Une remontée constatée "écrasante" en Courlande, et certains élus trés controversés pour leurs démélées avec la justice.

La dernière enquête d’opinion réalisée par l’institut Latvijas Fakti et publiée le 5 septembre, donnait le Centre de l’harmonie en tête du scrutin.



Conformément aux dispositions de la La Constitution de la République de Lettonie , le Parlement letton - Saeima se compose de cent députés élus pour un mandat de 4 ans au scrutin universel, égal, direct, secret et à la représentation proportionnelle. Tous les citoyens lettons majeurs (18 ans le jour du scrutin) et jouissant de tous leurs droits ont le droit de vote.

Les élections législatives ont lieu avant la fin du mandat de la Saeima précédente pour garantir la continuité de la Saeima en tant qu’institution représentant le peuple. Tout citoyen letton, jouissant de ses droits peut être élu député s’il est âgé d’au moins 21 ans le jour du scrutin.

Lors des élections législatives, les électeurs votent pour des listes de candidats présentées par un parti politique ou par une association de partis politiques.

Nul ne peut être candidat dans plusieurs circonscriptions.

La procédure des élections de la Saeima est déterminée par la loi électorale.

La Commission électorale centrale, institution permanente publique et élue, est responsable de la préparation et de la conduite des élections législatives.




D’après un article écrit par Dominique Gambier, Maire de Déville lès Rouen, Vice Président du Conseil Régional de Haute Normandie, reproduit avec son aimable autorisation, complété des informations de la Saeima.

Autres liens :

Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.37