logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

logo article ou rubrique
Gints Gabrāns, artiste numérique letton expose en solo à Paris
Du 30 mars au 15 avril tous les jours de 12 à 20 heures - Entrée gratuite.

« De nulle part » une exposition solo de l’artiste letton Gints Gabrāns dans le cadre de la présidence lettone du Conseil de l’Union européenne visible du 30 Mars au 15 avril à la Société pour l’encouragement de l’industrie nationale (SEIN) à Paris. l’artiste est inspiré par la nature, les sciences et les nouvelles technologies numériques. Rencontre avec l’artiste le 9 avril à 20h ou à tout autre moment avant cette date.

Article mis en ligne le 7 avril 2015

par BD
logo imprimer

En Europe, le numérique artistique vient de Lettonie

Gints Gabrāns

Gints Gabrāns créateur letton de scènes multicolores expose en solo à Paris

Né à Valmiera le 23 mai 1978, Gints Gabrāns est un artiste letton contemporain qui innove dans l’art en utilisant les nouveaux médias. Il a remporté de nombreux prix, dont le Prix Art Hansabank en 2005. Il a participé à de multiples expositions en solo ou en collectif.

Gints Gabrāns (1970) est diplômé du département de scénographie de l’Académie des Beaux-Arts de Lettonie. Il a représenté la Lettonie à la 26e Biennale de São Paulo en 2004, à la 52e Biennale de Venise en 2007 et à la 4e Biennale de l’art contemporain de Moscou en 2011. En outre, il a plusieurs fois été nominé pour le Prix Vilhelms Purvītis [1] qui est le prix le plus prestigieux dans le domaine des arts visuels en Lettonie.

« De nulle part » est la troisième exposition solo de Gints Gabrāns à Paris.

"Bloodlight. Portraits" 2011.  ©http://www.gabrans.com/html/images/gabrans-bloodlight/gabrans-bloodlight-B1.jpg
Création de Gints Gabrāns ©http://www.gabrans.com/html/images/gabrans-bloodlight/gabrans-bloodlight-B9z3.jpg
Gints Gabrāns ©http://img.reitingi.lv/news/GintsGabrans.jpg
"De nulle part - Out of nowhere" 2014 ©http://www.gabrans.com/html/images/out-of-nowhere/Gabrans-out-of-nowhere-16.jpg

L’artiste Gints Gabrāns utilise les nouvelles technologies et les dernières avancées scientifiques pour ses créations, encourageant ainsi les visiteurs à participer à des expériences perceptives et cognitives qui font découvrir le charme captivant d’une réalité invisible à l’œil nu. Ses intérêts correspondent aux activités de la Société d’Encouragement pour l’industrie nationale, association fondée en 1801 qui a pour but d’encourager l’interaction entre l’art, les sciences et la technologie, ainsi que promouvoir l’innovation dans différents domaines. D’éminents scientifiques, politiciens et industriels figurent parmi les membres de cette prestigieuse organisation.

"De nulle part - Out of nowhere" 2014
Création de Gints Gabrāns, artiste letton.
Plastique fondu dans de l’eau froide,

L’exposition « De nulle part » présente des sculptures qui ont été créés en versant du plastique fondu dans de l’eau froide. Ce processus aboutit à la création spontanée de formes complexes, et naturellement les objets révèlent des formes organiques, des lignes et des motifs ouvrant l’imaginaire.

L’artiste utilise ensuite une stratégie similaire à la sélection naturelle ou à l’évolution par la sélection et la fusion des meilleurs exemples créés entre 2010 et 2013. « De nulle part » est une exposition qui permet de comprendre comment un simple résultat physique d’un processus de mise en forme produit des structures complexes déterminées par le chaos et des processus d’auto-organisation.


Les plantes créent de la vie à partir de la lumière - Photosynthesis Purple

Dans d’autres expositions, visibles sur le site internet de Gints Gabrāns, il a travaillé sur la photosynthèse de végétaux, et montre les changements de couleurs produits dans un espace étanche isolé contenant une colonie d’algues. Le dioxyde de carbone exhalé par les visiteurs est utilisé pour la photosynthèse et la croissance d’un sous-produit de l’oxygène qui est nécessaire par les visiteurs. L’installation a été formée comme un système vivant entre les algues et les visiteurs. La lumière intervient dans les changements de l’espace de manière cyclique. Avec l’inspiration et l’expiration, les effets de la lumière blanche sur les algues vivantes vertes se transformant en fluorescence rouge sous la lumière violette.

Plus il y a de spectateurs, plus ils fournissent du dioxyde de carbone aux algues de qui en ont besoin pour vivre. Elles se multiplient, et la fluorescence rouge devient plus puissante. S’il n’y a pas de spectateurs, les algues étouffent dans cet espace isolé et la masse morte des algues vertes n’est plus une fluorescence rouge sous la lumière violette.

La situation dans l’espace d’exposition a été construite artificiellement parce que dans la nature, nous avons besoin des plantes qui ont besoin de nous. Plantes, algues et bactéries sont les seules formes de vie sur terre capable de prendre l’énergie à partir d’une source externe - une étoile lointaine - le Soleil et, à travers le processus de la photosynthèse, de créer des réserves alimentaires et de l’énergie sur la planète Terre. Les plantes créent de la vie à partir de la lumière.
Ce travail a été créé en collaboration avec le microbiologiste Jānis Liepiņš M.Sc, en consultation avec hydrobiologiste Marité Pfeifere M.Sc et avec le soutien de la société Neonite. Son Kaspars Groševs.

Photos issues du site de Gints Gabrāns -
Autres liens -

"Bloodlight" 2011. 4 Moscou Biennale d’art contemporain "Mondes de réécriture ’’, le Design Center ArtPlay et la Fondation TsUM Art, Moscou

Photos de : "Self-portrait 2", "Double portrait : Mère Agnese attendre deux.", "Portrait de Gundega Tihi 1,2", "Portrait de Egils Mednis 1, 2, 3" ( 300 x 183 cm)

Notes :

[1Vilhelms Purvītis (1872-1945), est un peintre letton né le 3 mars 1872 à Zaube et mort le 14 janvier 1945 à Bad Nauheim. Il est le grand maître de la peinture lettone, artiste et éducateur de premier plan, il a gagné les éloges tant en Lettonie qu’à l’étranger. Dans le contexte de l’histoire de l’art letton ainsi que dans la conscience des cercles plus larges de la société, le nom de Vilhelms Purvītis est devenu un symbole de l’identité nationale..
Le Prix national Purvītis a été fondé en Janvier 2008 par le Musée national des Arts de Lettonie et est soutenu par la société SIA Alfor. Son but est de recueillir des informations régulières et systématiques sur la scène actuelle des arts visuels en Lettonie, et promouvoir le développement de nouveaux projets et des idées originales , reconnaître les plus belles réalisations en art visuel professionnel letton et populariser le succès des artistes lettons à la fois en Lettonie et à l’étranger.



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V4
Version : 4.1.21