Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Pays baltes - non citoyens : Moscou refuse de fermer les yeux sur le problème
Presse - RIA Novosti - 01/09/2012

L’existence des non-citoyens dans les pays baltes est une honte pour l’Union européenne et Moscou refuse de fermer les yeux sur ce problème, a déclaré samedi à Moscou le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Article mis en ligne le 1er septembre 2012
dernière modification le 13 novembre 2012

par JB
logo imprimer

12:04 01/09/2012 MOSCOU, 1er septembre - RIA Novosti

"Nous ne fermerons pas les yeux sur la violation de la Convention européenne des droits de l’homme et de la Charte européenne sur les langues régionales lors de nos discussions avec le gouvernement estonien et avec l’Union européenne. Le problème le plus grave de nos relations avec les pays baltes est celui des non citoyens", a indiqué M.Lavrov devant des étudiants de l’Université des relations internationales de Moscou (MGuIMO).

"C’est une honte pour l’Union européenne, c’est une honte pour l’OTAN qui se considère aussi plutôt comme une école de la démocratie qu’un bloc militaire", a ajouté le ministre.

La Lettonie et l’Estonie comptent près de 500.000 "non citoyens" russophones qui n’ont pas le droit de vote.

Moscou est prêt à relancer les entretiens avec Tallinn sur un traité de la frontière, mais il n’oubliera pas le problème des non citoyens, a conclu M.Lavrov.

La situation de la minorité russophone en Lettonie et en Estonie est plus complexe qu’en Lituanie. Après la chute de l’URSS, de nombreux Soviétiques russophones qui résidaient en Lettonie et en Estonie se sont vu refuser le droit d’obtenir automatiquement la nationalité de ces pays. Afin de régulariser leur situation, les autorités leur ont attribué le statut de "non citoyens". A l’heure actuelle, ces personnes constituent 9% de la population estonienne et environ 16% de la population lettone. En Lituanie, la part des habitants russophones est d’environ 6%.

Information du site rianovosti

Sur le même sujet :

Pays baltes : l’UE reconnaît la violation des droits des russophones
Pays Baltes : les apatrides, une "honte" pour l’UE (Lavrov)
Nazisme/pays baltes : le silence de l’UE "honteux" (Lavrov)
Pays baltes : Moscou préoccupé par la discrimination des russophones
Estonie : le nombre de "non citoyens" va baisser (officiel)

Lire aussi l’article de Gilles, sur son blog : Les non-citoyens en Lettonie



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.86