Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

Le chômage en Lettonie
concerne 8,4% de la population active
fin novembre 2015.
Les chiffres du chomage publiés en Lettonie.

Le chômage dans les principales villes de Lettonie, par région, durée, age et formation.

Quels emplois vacants sont recherchés en Lettonie ? Fin octobre 2015, l’Agence Lettone pour l’emploi (NVA) a enregistré 78052 demandeurs d’emplois. Observez les statistiques du chômage letton entre 2008 et 2015 . En Europe, les baisses les plus marquées du chômage ont quant à elles été observées en Lettonie (de 15,5% à 12,5% entre les premiers trimestres 2012 et 2013) selon les statistiques publiées par « Eurostat » (maj au 11/12/2015)

Article mis en ligne le 11 décembre 2015
dernière modification le 15 janvier 2017

par BD
logo imprimer

8,4% : Taux de chômage en Lettonie fin novembre 2015

Le taux de chômage enregistré en Lettonie à la fin novembre 2015 est de 8,4% 0,1 point de plus qu’en octobre. (Les chômeurs recensés dans la population économiquement active) selon l’Agence nationale pour l’emploi (ci-après NVA). En Lettonie, le chômage revient progressivement à son niveau de 2008-2009 mais actuellement près de 50% des personnes au chômage ont plus de 45 ans. L’objectif recherché en Lettonie, est d’ajuster la qualification des demandeurs d’emplois avec les emplois vacants.

En octobre et septembre, le taux de chômage était de 8,3%, en Août 8,5%, tandis que dans les trois mois précédents, le taux de chômage était de 8,6%.


Effet saisonnier automnal sur les emplois

Début novembre l’Agence nationale lettone pour l’emploi [1] a enregistré 78052 demandeurs d’emploi et 79153 à la fin novembre. En novembre le nombre de chômeurs enregistrés pendant le mois a augmenté de 1.101 personnes. Ce n’est pas typique pour cette période de temps (les 2 années précédentes, le nombre de chômeurs a diminué de Mars à Septembre inclus Avril).

Selon l’Agence nationale pour l’emploi (NVA), une légère tendance à la hausse du chômage est caractéristique en automne et en hiver, et a également été observée les années précédentes. Traditionnellement, c’est lié à la fin du travail saisonnier - en France on l’appelle l’effet fin de vendanges - affectant les secteurs, comme la construction, l’agriculture, l’activité forestière, la construction de routes, l’hébergement et les services de restauration.

Les statistiques NVA indiquent également que parmi le nombre total de chômeurs inscrits à cette époque de l’année la proportion d’hommes est en augmentation, expliquée par une plus grande implication des hommes dans les travaux saisonniers.

Au 04/09/2015, plus de 12.300 emplois vacants sont disponibles auprès de l’Agence nationale pour l’emploi [1].


Forts licenciements dans l’industrie lettone de transformation du poisson en juin 2015

Par rapport au mois précédent, la situation est améliorée, le nombre de licenciements est en baisse. La diminution importante des salariés de l’industrie de transformation du poisson est particulièrement observée en juin, également en Juillet, mais de manière moindre.



Le taux de chômage le plus bas enregistré en Novembre était dans la région de Riga 5,2%, tandis que le plus élevé dans la région de Latgale 18,3%. A Riga, le taux de chômage est resté inchangé, mais en Latgale , il a augmenté de 0,2 points de pourcentage en novembre.

En région de Kurzeme le taux de chômage enregistré à la fin de Novembre a été de 10,5%, Vidzeme 9,2% et Zemgale 8,4%. Par rapport à Octobre, le taux de chômage en Zemgale a augmenté de +0,4 points de pourcentage, en Kurzeme de +0,3 points de pourcentage, tandis que dans Vidzeme de + 0,2 points de pourcentage.


Dans les grandes villes
le taux de chômage enregistré à la fin de Novembre 2015 :

  • Riga 4,9%,
  • Jurmala 5,6%,
  • Valmiera 5,9%,
  • Jelgava 7%,
  • Ventspils 7,7%,
  • Jekabpils 9,9%,
  • Daugavpils 10,8%,
  • Liepaja 11,5%,
  • Rezekne 16%.

Carte géographique du chômage en Lettonie

Le taux de chômage en Lettonie par ville & régions
En novembre 2016

Évolution du taux de chômage en Lettonie depuis 2008.

Année Janvier fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct. Nov. déc.
2008 5 5 4,9 4,8 4,8 4,9 5,1 5,2 5,3 5,6 6,1 7
2009 8,3 9,5 10,7 11 11,3 11,5 11,8 12,3 13,2 14,1 15,1 16
2010 16,6 17,1 17,3 16,7 16,2 15,6 15,3 15 14,6 14,3 14,3 14,3
2011 14,5 14,5 14,4 13,9 13,2 12,6 12,1 11,8 11,6 11,5 11,5 11,5
2012 11,7 11,8 11,7 11,3*/ 12,3 11,9 11,6 11,3 11 10,7 10,6 10,5
12,9**
2013 10,9 10,9 10,8 10,4 9,9 9,6 9,5 9,3 9,1 9,1 9,3 9,5
2014 9,8 9,9 9,8 9,6 9,1 8,9 8,6 8,4 8,2
2015 9,0 9,1 9,2 8,8 8,6 8,6 8,6 8,5 8,3 8,3 8,4

* Le taux de chômage enregistré dans le pays à la fin de Avril 2012 a été de 11,3% (proportion de la population active au chômage avant la CSB converti selon les données du recensement). Taux de chômage de l’État par rapport à Mars 2012 a diminué de 0,4% points.
Mise à jour ** Compte tenu de la population active, le taux de chômage à la fin d’avril 2012 est de 12,9%, soit 1,6% points de plus qu’avec le calcul précédent utilisé par la population économiquement active. CSP mise à jour de la population active sera utilisée pour calculer le taux de chômage en Avril 2012 et les mois suivants.


Évolution du nombre de chômeurs en Lettonie depuis 2008.

Année Janvier fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept. Oct. Nov. déc.
2008 53325 53429 52806 52897 52213 54012 55436 56333 57644 61049 67065 76435
2009 90436 103731 116768 123127 126595 129269 132519 137586 147754 157897 169236 179235
2010 186295 192032 194253 189881 183476 176879 173301 169676 165386 162497 161816 162463
2011 164551 164880 163454 157857 149600 142428 137638 134175 131659 130541 130240 130296
2012 132575 133413 132158 127783 121994 117606 114689 111542 108322 105670 104414 104052
2013 107488 107687 107063 102760 97769 94754 92975 91202 89435 89616 91619 93321
2014 96762 97736 96496 92010 87780 85296 83163 80.938 79.104 79183 79869 82027
2015 86246 87873 86604 82833 80567 80688 80671 79825 78557 78052 79153




Les personnes au chômage en Lettonie

Sur le nombre total de chômeurs qui étaient inscrits à la fin de Juillet 2015 (80.671) :

  • 56,7% (45 704) sont des femmes.
  • 43,3% (34 967) sont des hommes.
  • La proportion de chômeurs âgés de 60 ans et + (49,3%) a augmenté de 1,2% points. Une tendance similaire à la période correspondante de 2014.
  • La plupart des chômeurs inscrits a une profession simple (auxiliaires, vendeurs de magasins de détail, nettoyants) selon NVA.
  • La plus grande demande de main-d’œuvre , selon le nombre d’emplois vacants enregistrés auprès de l’Agence nationale pour l’emploi en juillet 2015, se trouve dans la fabrication de gros et détail, ainsi que dans le secteur du transport et du stockage. Par rapport au mois précédent, la plus forte baisse du taux d’inoccupation des postes est observée dans les activités de services administratifs et de soutien, tandis que la plus forte croissance dans les services d’information et de communication. L’effet saisonnier des travaux se produit en particulier dans la construction, l’agriculture, l’industrie et la construction de route.




49,3% des lettons au chômage ont plus de 45 ans

Parmi l’ensemble des personnes au chômage 37,4% sont âgées de plus de 50 ans et 35,0% subissent le chômage de longue durée. Par rapport à début 2014, le nombre de chômeurs de longue durée a diminué de 0,4 points de%, tandis que la part des chômeurs âgés de 50 ans et plus a augmenté de 1,3 points de%.

Fin juillet 2015, la plus grande part des chômeurs ( 49,3%) se trouve dans le groupe des 45 ans à 60 ans et plus.

En France, le chômage des plus de 50 ans a augmenté de +10 % depuis 1 an.(Dares juillet 2015)




Groupes d’âge et formation des personnes demandeurs d’emploi en Lettonie
(NVA 31.07.2015.)
groupes d’age Femmes Hommes Total
15 - 19 (0,9%) 390 322 712
20 - 24 (7,8%) 3 791 2 529 6320
25 - 29 (11,2%) 5 591 3 475 966
30 - 34 (10,2%) 5 019 3 190 8209
35 - 39 (9,8%) 4 704 3 217 7921
40 - 44 (10,8%) 4 836 3 861 8697
45 - 49 (11,6%) 5 095 4 265 9360
50 - 54 (14,7%) 6 318 5 547 11 86
55 - 59 (16,3%) 7 019 6 121 13 140
60 et plus (6,7%) 2 941 2 440 5381




La plupart des chômeurs de plus de 40 ans a une formation professionnelle

Parmi le nombre total de chômeurs inscrits fin juillet 2015, une grande proportion de chômeurs dispose d’une formation professionnelle (37,1%). La plupart d’entre eux (73,5%) est âgée de 40 ans et plus.




Niveau de formation des personnes au chômage

Nombre de chômeurs selon le niveau de formation (NVA 31.7.2015). Total Femmes Hommes
enseignement supérieur (15,6%) 12571 9 062 3 509
formation professionnelle (37,1%) 29925 15593 14332
enseignement secondaire général (26,1%) 21063 12044 9 019
éducation de base (18,4%) 14845 7821 7024
moins de l’enseignement primaire (2,7%) 2200 1146 1 054




Le chômage des jeunes

Fin juin 2014, 16 639 jeunes de 15-29 ans étaient chômeurs, y compris 7468 jeunes chômeurs de 15-24 ans soit 8,8% du nombre total de chômeurs inscrits.
Sur le total des jeunes sans emploi , 13,2% étaient des chômeurs de longue durée, 10,7% après un congé de garde d’enfants, 3,9% de personnes handicapées. Le plus grand changement parmi les jeunes au chômage concerne la proportion des jeunes au chômage après un congé de garde d’enfants avec une augmentation de 1,0% des points et la réduction des taux de chômage à long terme de 0,7% points.

La durée moyenne du chômage des jeunes fin juin 2014 dure 137 jours ( 4 mois) et en début 2014 était de 111 jours ou environ 3,7 mois).




Durée du chômage en Lettonie

En Lettonie, la durée moyenne du chômage à la fin de Juillet 2015 est de 200 jours ou 6,6 mois, soit moins 38 jours (-16,0% de moins) par rapport à la période correspondante il y a un an.

Fin Juillet 2015, 37198 (46,1%) soit près de la moitié des chômeurs sont inscrits avec une durée de chômage de moins de 6 mois. Au cours du mois, le nombre de chômeurs dans ce groupe <6 mois, a diminué de 634 personnes, et dans le groupe des chômeurs de longue durée diminution de 374 personnes.

En 2015 un début d’augmentation a été observée dans le nombre de chômeurs avec une durée du chômage de 6 mois à un an. Cette augmentation est principalement constituée de jeunes (20-29) et de personnes âgées (45-59 ans), dont l’occupation précédente était principalement une profession peu qualifiée (auxiliaires, travailleurs du bâtiment, travailleurs de la construction de routes, bricoleurs, concierges, empileur, travailleurs manuels, travailleurs du commerce et artisans.

Fin Juillet 2015, parmi le total, les chômeurs âgés de 50 ans et plus sont 37,7% et les chômeurs de longue durée 30,8% . Par rapport à la période correspondante il y a un an, le nombre de chômeurs âgés de 50 ans et +, a augmenté de 0,2% points, tandis que le taux de chômage longue durée a diminué de 3,9% points.

En France depuis 1 an, le chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) a augmenté de + 6,6 %, et le chômage de Très Longue Durée (+ de 3 ans) a augmenté de + 18,6 % sur 1 an (Dares).




Chômage de longue durée en Lettonie

Fin juillet 2015 sont inscrits 24.816 chômeurs lettons de longue durée soit 30,8% du nombre total de chômeurs.

Parmi les personnes au chômage de longue durée 52,5% ont 50 ans et plus, 18,1% sont des personnes handicapées sans emploi et 2,9% sont des jeunes de 15 à24 ans.

En termes annuels - par rapport à la même période de l’année dernière - en pourcentage, la proportion de jeunes chômeurs de longue durée a diminué de 0,5 point, tandis que le nombre de chômeurs âgés de 50 ans et plus a augmenté de 1,9% points et la proportion de personnes handicapées de 1,6% points.


Baisse du nombre de jours de chômage de longue durée

Fin Juillet 2015, en Lettonie, la durée moyenne du chômage des chômeurs de longue durée est de 1016 jours ou 2,8 ans. A titre de comparaison : à la fin de juillet 2014, cette même durée moyenne de chômage était de 1039 jours.

Parmi les professions fin Juillet 2015, où l’on constate le plus grand nombre de chômeurs de longue durée :

  • 2062 auxiliaires
  • 832 vendeur en magasin de détail,
  • 753 concierge - ,
  • 438 janitor - ,
  • 357 soignants,
  • 261 Chauffagistes / four Stoker,
  • 218 opérateurs de travail du bois,
  • 210 égouts,
  • 198 Gardes.
Emplois en Lettonie
Nombreux magasins offrent un emploi de vendeur - Foto : Andris Eglītis

Pourquoi ces 832 vendeurs des commerces de détail sont-ils alors encore chômeurs de longue durée ?

Quand de très nombreux magasins et supermarchés lettons s’alarment de ne pas trouver de personnel !

Le journal Diena rapporte ce vendredi 11 septembre, que de nombreux magasins multiplient les façons d’attirer les employés manquants car le taux d’inoccupation est toujours impressionnant. Non seulement à Riga, mais aussi dans beaucoup d’autres villes et régions ou le nombre de candidats vendeurs ne suffit pas. Certains appâtent les vendeurs en leur offrant repas et logement.
Le réseau des magasins Maxima manque d’environ 500 employés.
Même situation chez Rimi Lettonie, racontée à Diena par Līga Stabulniece, directrice du personnel : "La situation est particulièrement difficile dans certains magasins à Riga, où il manque même 10% des employés, ..., En général, il manque 6% de l’effectif total", explique Līga Stabulniece.
Confère l’article d’Atis Rozentāls paru dans Diena ce 11 septembre 2015.

Est-ce le symptôme d’une gestion de personnel désastreuse ?




Les emplois vacants en Lettonie

Au 4/9/2015 , plus de 12.300 postes vacants.sont disponibles pour les demandeurs d’emplois

. Dans la base de données de NVA à la fin de Juillet 6448 postes étaient vacants.

► Sur les 8 premiers mois de 2015 l’Agence Nationale pour l’emploi de Lettonie (NVA) a enregistré 34.731 employeurs cherchant à pourvoir un emploi. Soit sur 7 mois une moyenne de 2805 emplois vacants enregistrés par mois (2376 en 2014, 3003 en 2013).


Emplois recherchés en Lettonie

Les spécialistes les plus recherchés cette année, travaillent dans le secteur manufacturier, le commerce de gros et détail, le transport et l’entreposage, l’hébergement, l’industrie et les services alimentaires, la construction, l’agriculture, la sylviculture et la pêche, ainsi que le secteur des services d’informations et de communication.

► En juillet 2015 NVA a enregistré 3.256 postes vacants, soit une augmentation de 364, soit +12,6% de plus que le mois précédent.

Bien que le nombre d’emplois vacants enregistrés a augmenté (+ 12,6%), principalement parmi les emplois hautement et moyennement qualifiés dont le remplissage prend plus de temps par rapport aux professions élémentaires.

+ Plus d’emplois vacants +12,6%
- moins d’embauches

L’augmentation du nombre d’emplois vacants enregistrés pendant le mois, n’est toujours pas en mesure de diminuer le nombre de personnes en recherche d’emplois. Le nombre de personnes embauchées est moindre en Juillet par rapport au mois précédent.

En Lettonie, aligner la qualification des demandeurs d’emplois avec les emplois vacants reste donc un objectif recherché comme les années précédentes.

Au 04/09/2015, plus de 12.300 emplois vacants sont disponibles auprès de l’Agence nationale pour l’emploi (NVA)

Huit premiers mois de cette année de l’Agence nationale pour l’emploi (NVA) ont enregistré 34,731 employeurs cherchaient vacance, dont 23,175 postes vacants employeurs ont été notifiés par les branches de mer, et de 11 556 publié MER CV et offres d’emploi en ligne. Actuellement, les demandeurs d’emploi sont disponibles dans plus de 12.300 postes vacants. Les plus populaires sont des spécialistes dans cette année d ...




Variation du nombre d’emplois vacants en Lettonie à la fin du mois

Année 2015
Reģions janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre
Rīgas reģions 3009 3235 3534 4045 4332 3959 4601
Kurzemes reģions 224 206 431 458 468 587 487
Latgales reģions 266 314 461 602 637 736 600
Vidzemes reģions 157 158 226 378 352 323 260
Zemgales reģions 158 183 220 452 632 568 500
TOTAL 3814 4096 4872 5935 6421 6173 6448







Les mesures actives de soutien à l’emploi en Lettonie

Au cours des 7 premiers mois de 2015, ce sont 40.717 chômeurs, dont 13.708 (33,7%), qui ont retrouvé un emploi après l’achèvement d’une mesure active.

En aout 2015 ils sont 16 253 demandeurs d’emploi ayant utilisé les dispositifs mis en œuvre par NVA pour :

  • Formation professionnelle, reconversion, éducation et formation non-formelle avec un employeur : 3807 ;
  • Accroître la compétitivité des événements : 4827 ;
  • Garanties de jeunes : 3308 ;
  • Emplois publics temporaires payés : 3089 ;
  • Mesures pour certains groupes de personnes : 976 ;
  • Création d’activité commerciale ou de travail indépendant : 208 ;
  • Mesure de soutien pour les personnes ayant des problèmes de toxicomanie : 38.

Le service d’orientation professionnelle a reçu 2.217 personnes, dont 2135 chômeurs et demandeurs d’emploi. Le service Garantie Jeunesse Orientation professionnelle a reçu 2.292 jeunes. 4004 chômeurs ont retrouvé un travail permanent en aout.





L’aide en cas de chômage en Lettonie

Principales conditions d’attribution de l’aide en cas de chômage en Lettonie :

  • Être chômeur volontaire ou involontaire ;
  • Ne pas travailler (ni comme salarié ni comme indépendant conformément à la Loi sur l’assurance sociale nationale) ;
  • Être un citoyen letton ou non-letton ou avoir un permis de résident permanent ou temporaire et avoir pour conjoint un citoyen letton ou non-letton avec un permis de résident permanent.
  • Avoir entre 15 ans et l’âge de la pension de vieillesse et ne bénéficier d’aucune autre pension.
  • Ne pas suivre d’études secondaires générales ni d’école professionnelle, ne pas être étudiant à temps plein dans une institution d’éducation supérieure.
  • Ne pas être entièrement à la charge de l’État ;
  • Ne pas exercer d’activité commerciale ou l’avoir suspendue conformément à la législation.





Les chiffres du chômage en Europe.

Les données « Eurostat » peuvent différer des données de l’Agence Nationale pour l’Emploi de Lettonie, afin d’être comparables sur les mêmes bases dans l’UE.
Eurostat calcule des taux de chômage harmonisés pour les États membres, la zone euro et l’UE. Ces taux sont basés sur les définitions recommandées par l’Organisation internationale du travail (OIT). Le calcul est basé sur une source harmonisée, l’enquête communautaire sur les forces de travail. Sur la base de la définition de l’Organisation internationale du travail, Eurostat définit les personnes au chômage ayant de 15 à 74 ans qui :

  • sont sans travail ;
  • sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux semaines ;
  • et ont activement recherché un emploi pendant les quatre semaines précédentes.
    Le taux de chômage correspond au nombre de chômeurs en pourcentage de la population active. La population active regroupe quant à elle l’ensemble des personnes et des chômeurs ayant un emploi. Dans les communiqués Eurostat, les taux de chômage se basent sur les données de l’emploi et du chômage couvrant les personnes âgées de 15 à 74 ans tandis qu’en Lettonie il concerne les personnes de 15 ans à 62 ans l’âge de la retraite.





Sources :


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17