Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

26è Festival National chant choral letton & XVI Festival de danse à Riga : Billets en vente dès le 3 mars 2018

Dès le 3 mars 2018, les billets de la vingtaine d’événements payants seront commercialisés dans les 50 billetteries SIA Biļešu Paradīze de toute la Lettonie et sur la boutique en ligne bilesuparadize.lv pour la 26è Fête Nationale de la Chanson lettone et XVI Festival de danse - #LV100 - Parmi les 63 événements au programme les deux-tiers sont d’accès gratuits. Inscrivez-votre adresse email pour recevoir personnellement les informations au fur & à mesure

Nouvelles au 7 janvier 2018.
Lettonie : les non-citoyens recueillent 12100 signatures de soutien
Presse - (maj) -TV NET- 3 sept 2012

Le mouvement letton "Pour les droits égaux" a recueilli 12100 signatures certifiées par un notaire en faveur de l’octroi automatique de la citoyenneté lettone aux "non-citoyens" du pays, a informé Andreï Tolmačevs coordinateur du mouvement "Pour l’égalité des droits". Nils Ušakovs, Maire de Riga, ne signera pas l’octroi de la citoyenneté aux non-ressortissants a -t-il déclaré sur LNT ce lundi.

Article mis en ligne le 3 septembre 2012
dernière modification le 13 novembre 2012

par JB
logo imprimer

Nils Ušakovs, Maire de Riga, ne signera pas l’octroi de la citoyenneté aux non-ressortissants

Nils Ušakovs , Maire de Riga et leader du Parti « Saskaņas centrs » (Centre Harmonie),
qui a déjà signé pour le statut de langue nationale à la langue russe, ne signera pas pour l’octroi de la citoyenneté à tous les non-ressortissants, a t-il-déclaré ce lundi dans émission « 900 secondes » de LNT

"Ma position en tant que chef de l’association, ce qui est cohérent avec le conseil, c’est que je ne participerai pas, pas de recueillir des signatures, et non pas un référendum, même si les signatures seront recueillies », a déclaré Nils Ušakovs.

Auparavant, a eu lieu un recueil de signatures sur le statut linguistique d’état de la langue russe, de nombreux experts ont fait remarquer qu’il a soutenu l’idée que le bilinguisme contribue à de nombreuses activités humaine, aboutissant à un référendum le 18 Février 2012, lorsque la majorité des ces initiatives ont été rejetées.

Nils Ušakovs a déclaré lundi qu’un référendum sur l’attribution automatique de la nationalité aux non-citoyens souleverait des tensions ethniques, et ne serait pas un référendum de succès, parce que la majorité ne supporte pas cette idée. Dans le même temps toutefois il a noté que le grand nombre de non-citoyens lettons est un problème qui doit être résolu.

"A l’heure actuelle, nous comptons 12100 signatures.", a indiqué M.Tolmatchev.

Les défenseurs des droits des non-citoyens devaient collecter 10.000 signatures certifiées avant le 1er septembre pour que les autorités lancent une campagne élargie de collecte des signatures. Un référendum se tiendra dans le pays en cas de collecte de 150.000 signatures.

Le président letton s’est auparavant montré hostile à l’idée de la naturalisation automatique pour les non-citoyens. Selon lui, ce serait injuste par rapport aux non-citoyens ayant déjà subi la procédure formelle d’obtention de la citoyenneté.

Après la chute de l’URSS, de nombreux Soviétiques russophones qui résidaient en Lettonie se sont vu refuser le droit d’obtenir automatiquement la nationalité de ces pays. Afin de régulariser leur situation, les autorités leur ont attribué le statut de non-citoyens. A l’heure actuelle, ces personnes constituent environ 16% de la population lettone, soit quelque 319.000 personnes dont plus de 220.000 russophones.

Les droits des citoyens et des non-citoyens se distinguent sur près de 80 points. Les non-citoyens ne sont notamment pas autorisés à voter et à travailler dans la fonction publique. Pour obtenir la citoyenneté lettone, il faut notamment passer des examens de letton et d’histoire lettone.

Pour plus d’informations détaillées, lire les explications de Gilles sur la page : "Lettonie : encore un référendum pour rien ?"

[bleu]Sources :[/bleu]
www.tvnet.lv

22:19 23/08/2012 RIGA, 23 août - RIA Novosti

Lire aussi l’article de Gilles, sur son blog : Les non-citoyens en Lettonie


Forum
Répondre à cet article

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.18