Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

T’as voulu voir Riga et on a vu Milda, liberté chérie, liberté fleurie, Lettonie !
Brīvība : "Libération", monument de l’indépendance de toute la Lettonie

Le Monument de la Liberté et de la Libération à Riga

a vu l’occupation du pays par les Soviétiques et les nazis et la libération de la Lettonie. Construit en 1935 il est respecté comme symbole de l’indépendance de la Lettonie. C’est une femme, affectueusement nommée Milda, qui du haut de ses 40 mètres, tient les trois étoiles de la Lettonie, représentant les trois anciennes régions lettones. A ses pieds de nombreux événements politiques et culturels letton se déroulent.

Article mis en ligne le 3 mai 2017
dernière modification le 4 mai 2017

par JB
logo imprimer



Ci-dessous la transcription francophone de l’interview réalisé par la chaine Nato, et quelques autres informations et vos commentaires sur "Milda".


« Milda est un rappel quotidien que la Lettonie, est notre pays, notre État, et que nous faisons partie du monde. "

Brīvība : Pour ceux qui se demandent ce qui est écrit sur la statue, c’est « Pour la patrie et la liberté » le mot Brīvība peut être traduit à la fois par "liberté" mais aussi "libération".

"Le monument était physiquement un point de ralliement. [1]

"Comme un aimant il attirait les gens de partout dans le pays, car il était un symbole du passé de la Lettonie, de notre indépendance, et dans les années quatre-vingt, il est devenu le symbole d’un espoir pour l’avenir, que cette indépendance reviendrait."

" Le Monument de la Liberté lettone a été construit en 1935, essentiellement par une demande populaire avec des fonds publics donnés par la population de la Lettonie et il est devenu le symbole national pour tous les événements officiels ".

"Dans les années trente, après la construction de la statue, les gens ont commencé affectueusement à y faire référence en l’appelant Milda. Elle lève les trois étoiles qui symbolisent les trois régions historiques de la Lettonie, et en-dessous sont inscrites toutes les personnes qui ont jeté les bases du pays. "

"Les Soviétiques sont arrivés, ils ont envahi, occupé le pays, l’ont soviétisé. Les nazis allemands sont venus en 1941, ont poussé les Soviétiques, et quelques années plus tard, les Allemands ont été repoussés à leur tour et les Soviétiques sont revenus pour la finale, la dernière occupation, qui a été le début de la soviétisation de toute la Lettonie.

La chose remarquable c’est que les Soviétiques n’ont pas touché au monument ".  [2]

" Les seuls lettons qui ont osé aller déposer des fleurs au monument étaient ceux qui voulaient faire une démonstration politique de celui-ci, en étant prêts à se sacrifier et aller en prison ".

« Dans les années quatre-vingt, lorsque le mouvement de l’indépendance lettone a commencé, Milda est redevenue un aimant pour les rassemblements publics, après 47 ans d’interdiction de s’en approcher pour manifester. "

"Le 23 aout 1989, la Voie balte, deux millions de Lettons, Lituaniens et Estoniens ont formé une immense chaîne humaine pacifique entre les trois capitales, et ce monument de la Liberté était le centre de cette mémorable chaîne humaine non-violente.

Cet événement a totalement sidéré Moscou : ils ne pensaient pas cela possible à organiser

Cette chaîne humaine de gens liés par les mains sur plus de 600 kilomètres était paisible, très émouvante, chantante, je pense que c’était le jour où les peuples baltes ont réalisé
qu’ils étaient sur le chemin de la restauration de leur indépendance.

Et six ans plus tard, le président Bill Clinton se tenait à la base de ce monument, la Lettonie était indépendante, et nous avons obtenu ce nous avions toujours rêvé. »

« Milda est un rappel quotidien que la Lettonie est notre pays, notre État, et que nous faisons partie du monde. "






Qu’aurait chanté le Grand Jacques, s’il avait pu s’enflammer sur les scènes de Lettonie ?

Jacques Brel
"T’as voulu voir Riga et on a vu Milda, ..."

Je l’imagine bien, ajoutant un couplet à sa chanson "Vesoul" :
"T’as voulu voir Riga et on a vu Milda, liberté chérie, liberté fleurie, .. Lettonie !" T'as voulu voir vesoul {JPEG}

Dommage qu’il n’ait pu enchanter Riga quand la Lettonie était occupée par les Russes soviétiques.
Il aurait probablement passionné son public avec quelques belges dainas.

Y serait-il resté devenu baltophile en ce pays qui chante ?

Ci-dessous quelques commentaires lus et traduits :

"Superbe histoire. Superbe monument. J’ai vu la statue de la Liberté à Riga en 1992. Il est étonnant que les Soviétiques, les communistes lettons ne l’aient pas détruit. En Estonie, les communistes ont enlevé ou détruit tous les monuments importants de la République d’Estonie." (Kaido Ojamaail )

"Les communistes avaient des plans pour le démolir, Vera Mukhina, enseignante, a convaincu les communiste de le conserver pour sa valeur artistique (Briedis)"

"Wow, ce professeur a eu une action héroïque. Un salut à ce professeur, il / elle devrait être honoré pour son acte héroïque en sauvant le monument célèbre de la liberté, chemin à parcourir !
En Estonie, les communistes estoniens ont sauvé le sous-marin Lembit de la marine estonienne de l’aprés-guerre. Il est devenu une partie du musée maritime estonien, sous le contrôle de la marine soviétique. Le 27 avril 1992, il fut de nouveau sauvé lorsque la marine soviétique tenta de s’enfuir à Saint-Pétersbourg. Il fut arrêté et repris par la Ligue de défense estonienne. Ce fut l’honneur de la vengeance de 1940 pour le récupérer des Soviétiques et le sauver, le ramener à la nation estonienne dans notre Marine comme navire n ° 1". (Kaido Ojamaa)

Notes :

[1et le reste aujourd’hui."

[2"Les communistes avaient des plans pour le démolir, Vera Mukhina, enseignante, a convaincu les communiste de le conserver pour sa valeur artistique (Briedis)"


Forum
Répondre à cet article



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22