logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

logo article ou rubrique
Chanson au coeur de la Lettonie , facile à apprendre à chanter à plusieurs voix
"Pūt Vējiņi - Que le vent souffle !"
Hymne folklorique incontournable des fins de concerts Lettons

Pūt vējiņi : Une pièce de théâtre + une chanson résistante + une perle du cinéma letton !

La chanson arrive souvent en fin de concert de clôture des Fêtes des Chants et danses lettones, Elle est souvent hors programme, car naturellement entonnée, chantée par tout le public et les choristes, avant de continuer tard dans la nuit d’autres chants et danses. Un des innombrables textes historiques du riche folklore culturel de la Lettonie qui transporte les symboles d’une nation lettone forcée à l’exil, soufflant son courage pour résister.

Article mis en ligne le 28 mai 2018
dernière modification le 4 juin 2018

par BD
logo imprimer

"Une des plus belles histoires d’amour de la littérature mondiale !"


"Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent !" - Pièce de théatre par Rainis

Aspazija et Rainis

"Pūt, vējiņi !", c’est d’abord une pièce écrite par Rainis. Début Mars 1905, Rainis et Aspasija [1] émigrés en Suisse, se sont installés près du lac de Lugano au village Kastanjolas (maintenant la ville de Lugano). Rainis a vécu les événements de Lettonie depuis Zurich en Suisse. Ses pièces « The Cheval d’Or" (1909), "Indulis et Arija" (1912) et "Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent !" (1914), ont été créées et jouées au Nouveau Théâtre de Riga. En utilisant le folklore et l’histoire, Rainis a écrit sur les mêmes thèmes de vie folklorique et de survie des problèmes.



"Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent !" est conçu comme un jeu polémique face à la violence. Victor Hausmanis, du Théâtre scientifique, décrit "Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent !" : "C’est l’une des plus belles histoires d’amour de la littérature mondiale ... Rainis retrace finement la naissance et la formation des sentiments".



"Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent !" est devenue au fil du temps, l’une des pièces les plus jouées et mises en scènes par de nombreux réalisateurs lettons - A.Mierlauks, E.Smiļģis, A.Amtmanis - Briedītis, F.Ertnere, B.Skujeniece, M.Šmithene, M. Ķimele, O. Kroders. En 1973, le réalisateur Gunārs Piesis a porté à l’écran la pièce.



Pūt, vējiņi - Que le vent souffle

Merci de toutes vos améliorations de la traduction
Paroles en letton - transcription phonétique
1. Pūt, vējiņi, dzen laiviņu, 1. Pou:t* vé:yigni, dzèn laïvignou
Aizdzen mani Kurzemē. Aidzdèn mani Kourzèmé :
Souffle, vent, ramène mon bateau sur la plage en Kurzeme.
2. Kurzemniece man solīja 2. Kourzèmniètsé mane souali:ya
Sav’ meitiņu malējiņ’. Sav’ mèïtignou malé : yign
Une femme de Kurzeme m’a promis sa fille, habile travailleuse comme épouse.
3. Solīt sola, bet nedeva, 3. Souali:te souala, bête nédéva
Teic man lielu dzērājiņ’, Teïts man’ lièlou dzè:ra:yign
Promesses, promesses, promesse rompue car elle dit que je suis un ivrogne.
4. Teic man lielu dzērājiņu, 4. Teïts man’ lièlou dzè:ra:yignou
Kumeliņa skrējējiņ’. Kouméligna skré:yé:yign
Elle dit que je suis un ivrogne et que je fais courir trop vite les chevaux.**
5. Kuru krogu es izdzēru, " 5.Kourou krouagou es izdzé:rou"
Kam noskrēju kumeliņ’ ? " Kam nouaskré:you koumélign"
En quels bars ai-je trop bu ? Ou est le cheval que j’ai fait courir trop vite ?
6. Pats par savu naudu dzēru, " 6.Pats par savou naoudou dzé:rou"
Pats skrēj’ savu kumeliņ’. " Pats skré :y savou koumélign"
Ce que j’ai bu, l’ai payé de mon propre argent je ne monte que mon propre cheval.
7. Pūt, vējiņi, dzen laiviņu, " 7.Pou:t vé:yigni, dzèn laïvignou"
Aizdzen mani Kurzemē. " Aidzdèn mani Kourzèmé :"
Souffle, vent, ramène mon bateau sur la plage de Kurzeme.

*Les deux points ( :) après une voyelle signifient que la voyelle est longue

**Elle dit que je suis un grand ivrogne : Un poulain au galot.

*** 7 ? Pats paņēmu līgaviņu, Tēvam, mātei nezinot.
J’ai marié ma fiancée, Père et mère ne le savent pas.

**** variante finale
Pūt, vējiņi, nostājiesi, Ļauj ievāmi noziedēt,
Souffle, vent, nostalgie, Entraine et permet la floraison,

Jājat, tautas, pagaidati, Ļaujat pūru pielocīt.
court, peuple, patiente, Si vous autorisez la dot pliée.

Pūt, vējiņi, dzen laiviņu, Aizdzen mani Kurzemē
Souffle, Vent, propulse le bateau, Fais-moi revenir en Courlande







"Pūt, vējiņi - Que le vent souffle" C’est aussi un film

Alfrēds Amtmanis-Briedītis
Dans le film "Pūt, vējiņi !"

"Que le vent souffle" est un long métrage dramatique de 1973 tourné par Riga Film Studio de la RSS de Lettonie. Un film unique avec un minimum de musique, de style folklorique comme celles qui accompagnent les mariages dans les traditions anciennes. Le film, les dialogues, et les scènes, sont conçus sous forme d’une poésie.

  • Réalisé par Gunārs Piesis
  • Les auteurs du scénario : Imants Ziedonis et Gunārs Piesis
  • Opérateur : Mārtiņš Kleins
  • Artiste : Dailis Rožlapa
  • Compositeur de la musique : Imants Kalniņš




"Pūt, vējiņi ! - Que le vent souffle !" une perle du cinéma letton.

Esmeralda Ermale
Dans le film "Pūt, vējiņi !"

La version de 1973 à l’écran par le réalisateur Gunārs Piesis avec la main du maître Imants Ziedonis pour le scénario, se transforme en une histoire dramatique et tragique d’’amour, de confiance, de trahison et le traumatisme qui suit. Le symbolique parallèle avec les blessures subies par la Lettonie dans ce vingtième siècle est vite fait .

Dès le début, le film est coloré dans des tons sombres, qui ne donnent pas seulement une certaine dose de mystère, mais entraîne également les spectateurs vers les évolutions à venir et les conflits.

L’orage, la tempête casse les branches des arbres, la nuit sombre, dans une ferme de Lettonie on chante des chansons. Puis en soirée, les scènes apparemment habituelles bouleversent la mère qui déclare que viennent les prétendants. La scène de la rivière Daugava, avec les prétendants, permet de révéler plus profondément la vie et les traditions de tous les jours, et reflète les coutumes locales. Avec cette coutume commence aussi le premier film qui dépeint les complications entre Zane et Uldis amoureux de Baiba. L’incident se transforme en fil d’amour qui traverse toute les scènes de film, de plus en plus difficilement, jusqu’à la ruptures du lien.

Le film raconte les conflits internes de Baiba pour choisir Zane et pour cacher ses sentiments, ce qui permet à l’infirmière d’être heureuse. Les tensions sont renforcées par les parents, ce qui complique le choix de Baiba. Le film, qui se termine par des chansons folkloriques lettones, joue sur le thème de la couronne qui tombe dans la Daugava. La fin de l’histoire chevauche dans une brume tragique - Baiba se donne en sautant dans l’eau de la Daugava pour toujours. [2]

Merci de toutes vos améliorations de traduction

acteurs

  • Esmeralda Ermale — Baiba
  • Ģirts Jakovļevs — Uldis
  • Pēteris Gaudiņš — Gatiņš
  • Elita Krastiņa — Anda
  • Antra Liedskalniņa — Ciepa
  • Astrīda Kairiša — Zane
  • Elza Radziņa — Māte
  • Lidija Freimane — Orta
  • Uldis Dumpis — Didzis

Le Musée du Cinéma de Lettonie - http://www.nfc.lv



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V4
Version : 4.1.27