Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

26è Festival National chant choral letton & XVI Festival de danse à Riga : Billets en vente dès le 3 mars 2018

Dès le 3 mars 2018, les billets de la vingtaine d’événements payants seront commercialisés dans les 50 billetteries SIA Biļešu Paradīze de toute la Lettonie et sur la boutique en ligne bilesuparadize.lv pour la 26è Fête Nationale de la Chanson lettone et XVI Festival de danse - #LV100 - Parmi les 63 événements au programme les deux-tiers sont d’accès gratuits. Inscrivez-votre adresse email pour recevoir personnellement les informations au fur & à mesure

Nouvelles au 7 janvier 2018.
Tag de Sandra @KALNIETE #StopPutin
"il n’a pas sa place parmi les dirigeants démocratiques"

Sandra KALNIETE, Eurodéputé de Lettonie, appelle les réseaux sociaux à développer une campagne contre la présence de Vladimir POUTINE au 70e anniversaire de l’arrivée des Alliés en Normandie. Le Président français François HOLLANDE a confirmé avoir également invité Vladimir POUTINE avec d’autres pays alliés à assister aux événements de commémoration historique de la Seconde Guerre mondiale en France le 6 Juin.

Article mis en ligne le 8 mai 2014
dernière modification le 9 mai 2014

par BD
logo imprimer

Sandra KALNIETE estime que "Poutine ne mérite pas d’être à la fête"

"en raison de sa responsabilité dans l’annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et parce qu’il a commis des actes graves d’agression contre l’Ukraine. Sa participation serait une dérision des valeurs au nom desquelles les soldats américains, britanniques et français ont versé leur sang".

Ce même jour François Hollande, Président de la République Française a affirmé sur France 2 que le président russe, Vladimir Poutine, était « le bienvenu » à la commémoration du 70e anniversaire du Débarquement allié le 6 juin en Normandie, en dépit de la crise ukrainienne. "On peut avoir des différends avec Vladimir Poutine mais moi je n’oublie pas et n’oublierai jamais que le peuple russe a donné des millions de vie" lors de la Seconde guerre mondiale, a expliqué le chef de l’Etat. Alexandre Orlov, ambassadeur russe en France, a annoncé jeudi que le président russe, Vladimir Poutine, sera présent le 6 juin à la commémoration du Débarquement allié en Normandie.



La Russie occupe depuis février l’extrémité de la péninsule de Crimée appartenant à l’Ukraine, et l’a annexée en mars. La communauté internationale a condamné l’occupation de la Crimée et cette annexion n’est pas reconnue.


Le président russe Vladimir Poutine, .ex-officier du KGB chargé de la lutte de la police politique contre les dissidents et autres « éléments antisoviétiques » est-il bienvenu en France aux fêtes anniversaires du débarquement des alliés ?

Sandra Kalniete décrit Vladimir Poutine : "Agresseur, sa rhétorique et ses méthodes font de plus en plus penser à l’Allemagne nazie, il n’a pas sa place parmi les leaders démocratiques européens ces jours-ci. Vous ne pouvez pas surestimer le rôle critique des troupes soviétiques dans la défaite du nazisme, mais la responsabilité de l’Union soviétique, un régime communiste totalitaire, est aussi indéniable dans l’occupation des états baltes lors de la libération des pays de l’Europe de l’Est."

"L’agression de Poutine en Ukraine l’a privé du droit moral de représenter les millions de soldats soviétiques tombés",

a déclaré Sandra Kalniete, et invite tous les gens à protester sur les réseaux sociaux contre la participation de Poutine à cette célébration, en envoyant des messages directement aux dirigeants occidentaux et en taggant #StopPutin



François Hollande, dans sa déclaration au journal le Monde : « L’Europe que je veux » écrit "... Sortir de l’Europe, c’est sortir de l’Histoire ...". Dans l’histoire, l’Europe silencieuse a laissé sortir et annexer les États Baltes par l’Union Soviétique. La France serait-elle déjà en train de laisser la Crimée et l’Ukraine sortir de l’Europe ?

Avons nous oublié la Voie Balte, il y a vingt cinq ans le 23 aout 1989 : cette chaine humaine pacifique de 600 km qui interpella le monde entier pour obtenir l’indépendance des Pays Baltes contre l’oppresseur soviétique ?

Avons nous oublié les vieilles horreurs de l’époque soviétique, quand de nombreux Baltes furent humiliés, tourmentés, torturés et tués par le KGB ?

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur - La mafia, le KGB et Poutine, et les mécanismes du pouvoir russe à travers une enquête d’une implacable précision - lire l’ouvrage de Thierry Wolton


Et vous lecteurs, qu’en pensez-vous ?
Allez-vous tagger #StopPutin ?
Vos commentaires et opinions sont "bienvenus" ci-dessous


Sandra Kalniete est née dans une famille lettonne déportée en Sibérie. Son enfance a été racontée dans son livre biographique "En-escarpins-dans-les-neiges-de-Siberie" : "Mes parents n’ont pas voulu offrir d’autres esclaves au pouvoir soviétique, je n’ai eu ni frère ni sœur. Nous sommes rentrés en Lettonie le 30 mai 1957". L’eurodéputée, fut diplomate et ministre des affaires étrangères de Lettonie.

Autres articles et liens :




Forum
Répondre à cet article

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.18