Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

La plus forte baisse du taux de chômage de la zone OCDE est en Lettonie
Les chiffres du chomage publiés en Lettonie par régions.

Le plus faible nombre de personnes au chômage depuis fin 2008 par régions, et dans les principales villes de Lettonie.

Le chômage en Lettonie concerne 6,9% de la population active fin août 2017. Les plus fortes baisses des Taux de chômage harmonisés de l’OCDE sont observées en Lettonie (baisse de 0.4 point de pourcentage, à 8.5%). Le chômage a baissé de 0,2% au cours du mois d’août 2017, et NVA a enregistré 63 717 chômeurs. Les chiffres lettons du chômage des jeunes, celui des personnes de plus de 50 ans, chômage de longue durée. Observez les statistiques du chômage letton entre 2008 et 2017 dans la suite de l’article (mise à jour en cours)

Article mis en ligne le 12 septembre 2017

par JB
logo imprimer

Le taux de chômage enregistré en Lettonie
à la fin août 2017 est de 6,9 %

Fin aôut 2017, le taux de chômage enregistré en Lettonie est de 6,9 % (chômeurs recensés dans la population économiquement active). Au début du mois d’août le nombre de chômeurs était de 65 554, selon l’Agence Nationale pour l’Emploi (NVA ci-après), mais à la fin il était de 63 717. Le nombre de chômeurs enregistrés a diminué de 1837 personnes dans le mois. C’est toujours le plus faible nombre de chômeurs inscrits depuis la fin de l’année 2008.

Le taux de chômage enregistré le plus bas à la fin du mois d’août était dans la région de Riga 4,4%, et le plus élevé dans la région de Latgale 16,0%. Dans la région de Kurzeme le taux de chômage enregistré fin août était de 7,5%, en Vidzeme 7,4% et en Zemgale 6,3%.

Au mois d’août, 4 379 personnes au chômage ont été enregistrées au Service de l’emploi. À la fin du mois d’août, il y avait 11791 postes vacants inscrits dans la base de données des emplois vacants de NVA.

On peut observer que la nette tendance à la baisse du nombre de chômeurs se produit d’Avril à Juin, et est souvent liée à l’augmentation saisonnière de l’activité des employeurs, conduisant à une augmentation du nombre de postes vacants et des emplois.


6,9% baisse du chomage en Lettonie au mois aout 2017

Lettonie plus forte baisse du taux de chômage de la zone OCDE {PNG}

Chômage dans la zone OCDE en juillet 2017 : Lettonie la plus forte baisse

Le taux de chômage en zone OCDE était stable à 5.8% en juillet 2017, inchangé pour le deuxième mois consécutif. Dans l’ensemble, 36,2 millions de personnes étaient au chômage dans la zone OCDE, 3,6 millions de plus qu’en avril 2008. [1]

Chômage en France plus forte hausse : +0.2 point de pourcentage, à 9.8% dans la zone OCDE en juillet 2017

Le taux de chômage était également stable dans la zone euro, à 9.1% en juillet, et les plus fortes baisses étaient observées en Lettonie (baisse de 0.4 point de pourcentage, à 8.5%) et en République slovaque (baisse de 0.3 point de pourcentage, à 7.3%). En revanche, le taux de chômage était en hausse de 0.2 point de pourcentage, à 9.8%, en France, et de 0.1 point de pourcentage dans un certain nombre d’autres pays de la zone euro (Autriche, Finlande, Irlande, Italie et Luxembourg).


Taux de chômage harmonisés de la zone OCDE




Portrait statistique des personnes au chômage en Lettonie

En janvier 2017 parmi le nombre total de chômeurs enregistrés (80 016) : 52,8% des personnes au chômage (42 257) étaient des femmes et 47,2% (37 759) étaient des hommes. On constate que la proportion de chômeurs masculins augmente au cours des mois d’hiver, ce qui s’explique par leur participation accrue au travail saisonnier.

À la fin de janvier 2017, près de la moitié des chômeurs enregistrés étaient au chômage depuis un maximum de 6 mois : 41 377 ou 51,7%. Au cours du mois, le nombre de chômeurs dans ce groupe a augmenté de 2090 personnes, soit 5,3%.

La durée moyenne de chômage en janvier 2017 était de 175 jours ou 6 mois, soit 6 jours de moins par rapport à la période correspondante de l’année précédente




Les chômeurs de longue durée, les jeunes, et les personnes +50 ans en Lettonie

En Juin 2017, le groupe des chômeurs de plus de 50 ans représente 39,1% et les chômeurs de longue durée 30,6%. Par rapport à la même période d’une année, les chiffres absolus dans ces groupes cibles montrent une diminution du nombre de chômeurs. [2]

chômage selon l’âge des personnes en Lettonie

Lettonie : chômage selon l'âge (juin 2017)

Sieviete ( Femmes) - Vīrietis (Homme) - Kopā (Ensemble)
50,5 % des personnes en recherche d’emploi ont plus de 45 ans en Lettonie (juin 2017)




Chômeurs de longue durée en Lettonie

À la fin du mois de juin 2017, il y avait 20 381 chômeurs de longue durée dans la NVA, représentant 30,6% du nombre total de chômeurs enregistrés, parmi ceux-ci :

  • 55,2% étaient sans emploi à l’âge de 50 ans et plus,
  • 22,0% étaient sans emploi avec un handicap,
  • 2,2% étaient des jeunes sans emploi (15-24 ans).

Pour l’année, par rapport à la période correspondante de l’année précédente, la proportion de chômeurs âgés de 50 ans et plus dans le nombre total de chômeurs de longue durée a augmenté de 1,5% en Lettonie. Sur la même période comparons avec la France quatre fois plus d’augmentation : entre juin 2017 et juin 2016 la proportion de chômeurs français âgés de 50 ans et plus a augmenté de +6,2% [3]


Chomage longue durée en Lettonie

Le taux de chômage moyen à fin juin 2017 pour les chômeurs de longue durée est de 980 jours ou 2,7 ans. À titre de comparaison, fin juin 2016, la durée moyenne du chômage était de 941 jours.

L’augmentation de la durée moyenne du chômage s’explique en partie par le fait que la réduction des chômeurs de longue durée au cours de l’année est plus susceptible de se produire pour ceux qui ont des périodes de chômage plus courtes.

Par conséquent, la proportion de groupes défavorisés augmente dans les chiffres de personnes sans emploi, et pour l’intégration sur le marché du travail des personnes les plus éloignées de l’emploi, la NVA coopère avec les administrations locales et leurs services sociaux.

La plus grande proportion de chômeurs de longue durée est observée dans la région de Latgale (55,2%), mais la plus petite est dans la région de Rigas (10,5%) et dans la région de Zemgale (22,6%).

Par rapport à la période correspondante de 2016, le nombre de chômeurs de longue durée a diminué dans toutes les régions - globalement par 3453 personnes ou 14,5%.

La diminution la plus importante des chômeurs de longue durée est observée dans la région de Riga : 29,1% et dans la région de Zemgale 20,9%. À son tour, la plus petite diminution a été observée dans l’année en Latgale -7,1% et Vidzeme -18,3%.

Au cours des 6 mois de 2017, il y a 7 126 chômeurs de longue durée, dont 4 224 (59,3%) de chômeurs de longue durée se sont installés après l’achèvement d’une mesure active (à l’exception des journées informatives RDP).


Chômage longue-durée Lettonie

La plus forte diminution du nombre de chômeurs de longue durée par rapport à la période correspondante de l’année précédente, par profession après leur dernier emploi :

  • ouvrier auxiliaire 284,
  • transformation du poisson 115,
  • nettoyeur 88,
  • détaillant 87,
  • concierge 53,
  • chauffage / cuisinière 50,
  • garde 50.




Le chômage des jeunes en Lettonie

À la fin du mois de juin 2017, 12035 ou 18,0% du total des chômeurs sans emploi sont au chômage âgés de 15 à 29 ans. À leur tour, 4565 ou 6,8% des chômeurs parmi le nombre total de jeunes chômeurs sont âgés de 15 à 24 ans.

Dans le nombre total des 12 035 jeunes chômeurs de 15-29 ans :

  • 12,6% étaient des chômeurs de longue durée,
  • 6,3% étaient des congés post-parentaux,
  • 6,2% étaient des personnes handicapées.

Par rapport à la période correspondante de l’année précédente, le nombre total de jeunes chômeurs a augmenté la proportion de personnes handicapées de -0,7% en points, mais une diminution de la part des personnes ayant un chômage prolongé et des soins parentaux, respectivement 0,7% et 0,6% de points

Fin juin 2017, la durée moyenne du chômage des jeunes âgés de 15 à 29 ans est de 137 jours environ 4 mois (fin 2016 : 139, et 137 jours en 2014 ).

En juin 2017 le plus grand nombre de jeunes chômeurs (15-29) par profession après leur dernière activité :

  • consultant commercial 516,
  • auxiliaire 487,
  • vendeur détail 447,
  • spécialiste du service à la clientèle 176,
  • cuisinier 176,
  • serveuse 145, nettoyeur 136,
  • gestionnaire de projet 122,
  • barman 115.
    Au cours des 6 mois de 2017, 10 080 jeunes chômeurs (15-29 ans) se sont installés au travail, dont 3337 (33,1%) jeunes chômeurs se sont installés après l’achèvement d’un accompagnement par NVA (à l’exception des journées informatives RDP).

En juillet 2017 dans la zone OCDE, le taux de chômage des jeunes (personnes de 15 à 24 ans) était en légère baisse (de 0.1 point de pourcentage, à 11.9%), avec des baisses plus fortes en Lettonie (baisse de 2.5 points de pourcentage, à 12.6%)




chômage selon les professions

A la fin de janvier 2017 le nombre de chômeurs inscrits par profession (les plus grands nombres) :

  • auxiliaire 4 475 (6%),
  • le détaillant du magasin de détail 2 778 (3%),
  • le greffier 2182 (3%).

Par rapport aux mois précédents, la plus grande diminution a été observée parmi le nombre de chômeurs dont la dernière occupation (la profession) était :

  • travailleur de serre 49,
  • couturière 14
  • enseignant d’éducation préscolaire 13
  • comptable (quatrième qualification de niveau) 11
  • directeur des ventes 11
  • assistant du professeur 10




Évolution du taux de chômage en Lettonie : les chiffres depuis 2008.

Année Janvier fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct. Nov. déc.
2008 5 5 4,9 4,8 4,8 4,9 5,1 5,2 5,3 5,6 6,1 7
2009 8,3 9,5 10,7 11 11,3 11,5 11,8 12,3 13,2 14,1 15,1 16
2010 16,6 17,1 17,3 16,7 16,2 15,6 15,3 15 14,6 14,3 14,3 14,3
2011 14,5 14,5 14,4 13,9 13,2 12,6 12,1 11,8 11,6 11,5 11,5 11,5
2012 11,7 11,8 11,7 11,3*/ 12,3 11,9 11,6 11,3 11 10,7 10,6 10,5
12,9**
2013 10,9 10,9 10,8 10,4 9,9 9,6 9,5 9,3 9,1 9,1 9,3 9,5
2014 9,8 9,9 9,8 9,6 9,1 8,9 8,6 8,4 8,2 8,2 8,3 8,5
2015 9,0 9,1 9,2 9,8 8,6 8,6 8,6 8,5 8,3 8,3 8,4 8,7
2016 9,1 9,2 9,1 8,8 8,4 8,3 8,3 8,1 7,9 7,9 8,0 8,4
2017 8,5 8,4 8,3 7,8 7,4 7,2 7,1 6,9 S O N D

* Le taux de chômage enregistré dans le pays à la fin de Avril 2012 a été de 11,3% (proportion de la population active au chômage avant la CSB converti selon les données du recensement). Taux de chômage de l’État par rapport à Mars 2012 a diminué de 0,4% points.
Mise à jour ** Compte tenu de la population active, le taux de chômage à la fin de Avril 2012 est de 12,9%, qui est de 1,6% points de plus que calculé précédemment utilisé par la population économiquement active. CSP mise à jour de la population active sera utilisée pour calculer le taux de chômage en Avril 2012 et les mois suivants.




Évolution du nombre de chômeurs en Lettonie depuis 2008.

Année Janvier février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. déc.
2008 53325 53429 52806 52897 52213 54012 55436 56333 57644 61049 67065 76435
2009 90436 103731 116768 123127 126595 129269 132519 137586 147754 157897 169236 179235
2010 186295 192032 194253 189881 183476 176879 173301 169676 165386 162497 161816 162463
2011 164551 164880 163454 157857 149600 142428 137638 134175 131659 130541 130240 130296
2012 132575 133413 132158 127783 121994 117606 114689 111542 108322 105670 104414 104052
2013 107488 107687 107063 102760 97769 94754 92975 91202 89435 89616 91619 93321
2014 96762 97736 96496 92010 87780 85296 83163 80.938 79.104 79183 79869 82027
2015 86246 87873 86604 82833 80567 80688 80671 79825 78557 78052 79153 81780
2016 85452 86581 85414 82268 79092 78164 77425 75664 74357 74053 75348 78357
2017 80016 79152 76431 71705 68439 66708 65 554 63 717 S O N D
2018 J F M A m J j A S O N D

En 2013, l’Agence nationale pour l’emploi (NVA) avait pour mission principale un soutien spécial pour les groupes cibles prioritaires : soit l’accompagnement des jeunes chômeurs, ainsi que l’activation des chômeurs de longue durée, l’identification des risques de long terme du chômage, en leur fournissant immédiatement le soutien nécessaire. Les priorités de NVA, aligner les compétences des demandeurs d’emploi au chômage avec la demande du marché du travail, et améliorer l’efficacité du service à la clientèle.

Le travail ciblé avec les jeunes et les chômeurs de longue durée a produit des résultats - le taux de chômage enregistré chez les jeunes en 2013 est tombé en dessous du taux de chômage moyen du pays, et le nombre de chômeurs de longue durée a commencé à diminuer. Au début de Décembre 2013, étaient inscrits au chômage 33 586 DELD (demandeurs d’emploi de longue durée), soit 36,7% du nombre total de chômeurs inscrits. En comparaison avec début décembre 2012 le nombre de chômeurs a diminué de plus de 8%.

Début décembre 2013, la NVA avait enregistré 8866 jeunes chômeurs de moins de 24 ans, soit 9,7 % du nombre total de chômeurs inscrits. 65% des jeunes chômeurs n’ont pas de profession, ils n’avaient reçu que l’enseignement primaire, l’enseignement secondaire ou n’avait même pas eu d’éducation de base.

Le plus bas taux de chômage des jeunes enregistré concerne les jeunes ayant fait des études supérieures. En outre, les jeunes chômeurs ayant fait des études supérieures trouvent plus rapidement un travail. La durée moyenne de chômage des jeunes avec études supérieures est inférieure à 85 jours tandis que la durée moyenne du chômage des jeunes chômeurs est de 100 jours, soit un peu plus de 3 mois. En 2013, en 11 mois d’accompagnement 10941 jeunes chômeurs, dont 4 768 ou 44% ont été recrutés en emplois.




Les mesures actives de soutien à l’emploi en Lettonie

En Lettonie les mesures actives de soutien à l’emploi vers les chômeurs concernent :

  • La formation professionnelle, de recyclage ou de reconversion et de l’éducation non formelle ;
  • La compétitivité des événements ;
  • Accompagnement des public temporaires ;
  • Support package
  • Les mesures pour des groupes spécifiques de personnes ;
  • Pour la création d’affaires ou le travail indépendant ;
  • La formation d’assistants SEA et la pratique ;
  • Les aides et soutiens à la mobilité .




Le suivi des chômeurs enregistrés en Lettonie

À la fin du mois de juin 2017, 64628 personnes, soit 96,9% du nombre total de chômeurs inscrits, ont fait l’objet d’un suivi.
Ces personnes sont les chômeurs accompagnés, qui ont de faibles possibilités de placement, et principalement :
- A partir de 45 ans et plus,
- Avec un enseignement professionnel et secondaire général,
- Les personnes avec une durée de chômage de plus d’un an.
- En région de Latgales et en région de Vidzeme.

Les possibilités de travail sont plus élevées pour les jeunes gens disponibles de 20 à 44 ans avec un enseignement supérieur, professionnel ou secondaire général et avec une durée de chômage de moins de 6 mois - la plupart vivent à Riga ainsi que dans la région de Zemgale.

Par rapport à la période correspondante de l’année précédente, la part des chômeurs dans le groupe ayant de fortes possibilités d’emploi dans la région de Riga a augmenté, tandis que dans Latgale et Kurzeme, il y a une augmentation de la part des chômeurs avec de faibles emplois.




Les conditions d’attribution d’aide en cas de chômage en Lettonie

Principales conditions d’attribution de l’aide en cas de chômage en Lettonie (donnée textuelle) :

  • Être chômeur volontaire ou involontaire ;
  • Ne pas travailler (ni comme salarié ni comme indépendant conformément à la Loi sur l’assurance sociale nationale) ;
  • Être un citoyen letton ou non-letton ou avoir un permis de résident permanent ou temporaire et avoir pour conjoint un citoyen letton ou non-letton avec un permis de résident permanent ;
  • Avoir entre 15 ans et l’âge de la pension de vieillesse et ne bénéficier d’aucune autre pension ;
  • Ne pas suivre d’études secondaires générales ni d’école professionnelle, ne pas être étudiant à temps plein dans une institution d’éducation supérieure ;
  • Ne pas être entièrement à la charge de l’État ;
  • Ne pas exercer d’activité commerciale ou l’avoir suspendue conformément à la législation.

A compter du 1er juillet 2017, la NVA calculera le taux de chômage enregistré, à savoir : la proportion de chômeurs enregistrés dans les statistiques du nombre total de personnes économiquement actives, uniquement pour toute la Lettonie en général et dans les régions.



Sources :


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31