Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Izstāde "BRASSENS VAI BRĪVĪBA"
Bērniem visu vecumu mīļāko vārdi un ģitāras akordi ....

Franču dziesmas gigants atklāt vai no jauna atklāt absolūti. Franču dziedātāja par excellence, Brasena ir viens, kas ir piesaistījusi visvairāk no Francijas un kuru dziesmas bija vairāk reizes ārzemēs. Tulkoti vairāk nekā 30 valodās un veic aptuveni 600 Francijas un ārvalstu dziedātājiem,

Raksts publicēts 29 septembre 2012
pēdējās izmaiņas 15 novembre 2012

par Bruno
logo imprimer

Franču dziesmas gigants atklāt vai no jauna atklāt absolūti

"Pirms dažiem gadiem, laikā literatūras diskusijas, automātiskā atpakaļ tiešsaistē
kāds man jautāja, kas bija labākais mūsdienu dzejnieks France.Retour automātiskā līniju
Man atbildēja bez vilcināšanās Georges Brassens "Wrap Automatic
Gabriels Garsija Marquez (1981)

Mācīties franču dziedāšana ar Georges Brassens,
Ir vairākas mājas lapas, tostarp viens ar franču skolotāja saviem studentiem Japānā:
http://chansons-fr.com/
Šī vietne nodrošina datu bāzi ar franču dziesmu, no kuriem daudzi ir pievienots mūzikas izrakstā. Šī datu bāze ir izstrādāta kā papildinājums izglītības blogā dodot studentiem mācīties franču paskaidrojumus, lai labāk izprast un novērtēt franču dziesmas.
Piekļūt lapas daudzas dziesmas Žorža Brassens.

Maz zirgs

Uzzināt sīkāk dzīvi un Žorža Brassens darbu starp daudzām vietām, kas ir veltīti

Foajē dziesmas : http://www.lehall.com/search/node/brassens

ir šāds: http://dictionnaire.sensagent.com/georges+brassens/fr-fr/

***

Georges Brassens filmu Piecas kolonnas uz vienu - 1966/07/10 - 17min08s
Tas ir jauns aspekts, kas tiek iesniegts mums Georges Brassens. Ar savu draugu Žans-Pjērs Chabrol, viņš plāno mums amatieru filmas, kur mēs atrast savus vecākus Sete. Tas ir arī par mums, viņš stāsta par savu bērnību, viņa darbu, viņa draugiem.
ražotāju vai sadarbības partnerim: Valsts Francijas televīzijas apraide
Režisors: Žans L’Hote
Dalībnieks: Georges Brassens, Žans Pjērs Chabrol

Brassens at Bobino - 15/10/1969 - 01h17min42s
Retranslācijas briļļu Georges Brassens, sabiedriskajā, Bobino, pirms orķestra un pievieno par bass Pierre Nicolas. - Orķestris uzstājas instrumentālo versiju "The Big Chill" - Georges Brassens izpildītājs: "rozā pudeļu un rokasspiediena", "Nothing mest", "sieviešu nīšana malā", "pieprasījums nav laulības", "Tēvocis Archibald" , "mūķene", "Muļķītis", "biļetens veselība", "Dirty maz puisis", "dižozola", "The Quat’Z’Arts", "ģerbonis", "mīlestība vakardienas", "Sencis", "sirsnīgs, lai aprok uz Sete beach", "Bonhomme", "Pēriens".
Ražotāju vai sadarbības partnerim: Valsts Francijas televīzijas apraide
autors oriģinālo dziesmu: Georges Brassens
tulks: Georges Brassens, Pjērs Nikolā

Georges Brassens dzīvo viņa Lodge Bobino stāsta par savu darbu, un dzied "Cupid rūpes."
Ražošanu Antenne 2

Cupidon s’en fout interprétées par Georges Brassens :
Les paroles similaires
Pour changer en amour notre amourette
Il s’en serait pas fallu de beaucoup
Mais, ce jour-là, Vénus était distraite
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Des jours où il joue les mouches du coche
Où elles sont émoussées dans le bout
Les flèches courtoises qu’il nous décoche
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Se consacrant à d’autres imbéciles
Il n’eu pas l’heur de s’occuper de nous
Avec son arc et tous ses ustensiles
Il est des jours où Cupidon s’en fout

On a tenté sans lui d’ouvrir la fête
Sur l’herbe tendre, on s’est roulés, mais vous
Avez perdu la vertu, pas la tête
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Si vous m’avez donné toute licence
Le coeur, hélas, n’était pas dans le coup
Le feu sacré brillait par son absence
Il est des jours où Cupidon s’en fout

On effeuilla vingt fois la marguerite
Elle tomba vingt fois sur "pas du tout"
Et notre pauvre idylle a fait faillite
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Quand vous irez au bois conter fleurette
Jeunes galants, le ciel soit avec vous
Je n’eus pas cette chance et le regrette
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Paroles et Musique: Georges Brassens 1976 © Editions musicales 57

Georges Brassens Les copains d’abord

Les Copains D’abord:
Non, ce n’était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu’on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en pèr’ peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord

Ses fluctuat nec mergitur
C’était pas d’la litterature
N’en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat’lots
N’étaient pas des enfants d’salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d’abord

C’étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C’étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boetie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d’abord

C’étaient pas des anges non plus
L’Évangile, ils l’avaient pas lu
Mais ils s’aimaient tout’s voil’s dehors
Tout’s voil’s dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C’était leur seule litanie
Leur Credo, leur Confiteor
Aux copains d’abord

Au moindre coup de Trafalgar
C’est l’amitié qui prenait l’quart
C’est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils étaient en détresse
Qu’leurs bras lancaient des S.O.S.
On aurait dit les sémaphores
Les copains d’abord

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l’un d’entre eux manquait a bord
C’est qu’il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l’eau n’se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Des bateaux j’en ai pris beaucoup
Mais le seul qu’ait tenu le coup
Qui n’ai jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord

Georges Brassens - Lūgšana - Nana Muskuri - Christos Genate - Ziemassvētku 1972
Atēniešiem ar grupu
(Ar gala kredītus "Christos Genate")

Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
Tandis que des enfants s’amusent au parterre
Et par l’oiseau blessé qui ne sait pas comment
Son aile tout à coup s’ensanglante et descend
Par la soif et la faim et le délire ardent
Je vous salue, Marie.

Par les gosses battus, par l’ivrogne qui rentre
Par l’âne qui reçoit des coups de pied au ventre
Et par l’humiliation de l’innocent châtié
Par la vierge vendue qu’on a déshabillée
Par le fils dont la mère a été insultée
Je vous salue, Marie.

Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids
S’écrie: " Mon Dieu ! " par le malheureux dont les bras
Ne purent s’appuyer sur une amour humaine
Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène
Par le cheval tombé sous le chariot qu’il traîne
Je vous salue, Marie.

Par les quatre horizons qui crucifient le monde
Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe
Par ceux qui sont sans pieds , par ceux qui sont sans mains
Par le malade que l’on opère et qui geint
Et par le juste mis au rang des assassins
Je vous salue, Marie.

Par la mère apprenant que son fils est guéri
Par l’oiseau rappelant l’oiseau tombé du nid
Par l’herbe qui a soif et recueille l’ondée
Par le baiser perdu par l’amour redonné
Et par le mendiant retrouvant sa monnaie
Je vous salue, Marie

Par maz zēns, kurš miris blakus viņas māti
Kamēr bērni rotaļājas bedrē
Un ievainotie putns, kurš nezina, kā
Spārnu pēkšņi asiņaina un leju
Ko slāpes un izsalkumu un delīriju dedzīgu
Esi sveicināta, Marija.

Bērniem uzvarēts ar piedzēries, kas nāk
Donkey izpaužas izmests kuņģī
Un nevainīgs pazemojums sodīti
Pārdod Virgin mēs izģērbās
Dēls, kura māte bija aizvainoti
Esi sveicināta, Marija.

Veca sieviete, klupšanas zem pārāk daudz svara
Izsaucas: "Mans Dievs," žēl, kura ieroči
Nevar paļauties uz cilvēka mīlestību
Kā krusta Dēla Sīmanis no Kirēnas
Zirgs samazinājās zem kravas aiz tā
Esi sveicināta, Marija.

Četri redzesloku krustā pasauli
Ar visiem tiem, kuru mīkstums ir saplēsts vai pakļaujas
Tiem bez pēdām, lai tiem bez rokām
Ar pacientu, mēs darbojamies un whining
Un tikai nodot rindās slepkavām
Esi sveicināta, Marija.

Māte uzzināja, ka viņas dēls ir izārstēta
Putns, atgādinot par kritušo putna ligzdu
Ar slāpst zāli un savāc lietus
Kissing zaudēto mīlestību atjaunot
Un ubags atrast savu valūtu
Esi sveicināta, Marija

Christos genate
P. Papatheodorou

Kalin imera archondes
Kiani kianine orismosas
Christou tin thia genissi
Na po na po starchondiko sas

Kalin imera archondes
Kiani kianine orismosas
Christou tin thia genissi
Na po na po starchondiko sas

Christos genate simeron
En Vien Vithleem tin poli
I ourania galonde
Cheri cheri ifissis oli
En to spileo tiktete
En fa en fatni ton alogon
O vassilefs ton ouranon
Ke pi ke pi itis ton olon
Plithos aggelon psaloussi
To do to doxa en ipsi stis
Ke tou ton axi on esti
I ton i ton aggelon pi istis

Kalin imera archondes
Kiani kianine orismosas
Christou tin thia genissi
Na po na po starchondiko sas

Georges Brassens - Bad Reputation:

Sliktu reputāciju:

Au village, sans prétention,
J’ai mauvaise réputation.
Qu’je m’démène ou qu’je reste coi
Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi!
Je ne fait pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ça va de soi.

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi.

Quand j’croise un voleur malchanceux,
Poursuivi par un cul-terreux;
J’lance la patte et pourquoi le taire,
Le cul-terreux s’retrouv’ par terre
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde se rue sur moi,
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Pas besoin d’être Jérémie,
Pour d’viner l’sort qui m’est promis,
S’ils trouv’nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou,
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant les ch’mins qui n’mènent pas à Rome,
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout l’mond’ viendra me voir pendu,
Sauf les aveugles, bien entendu.

Sliktu reputāciju:
Ciems, nepretenciozs
Man ir slikta reputācija.
Qu’je m’démène vai klusē qu’je
Es iet jo es-Don ’t zināt-ko!
Man nav cietis kāds vēl
Pēc mana ceļa maz puisis.
Bet brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ne brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ikvienam apmeloja mani,
Izņemot mēms, tas pats par sevi saprotams.

Diena Četrpadsmit jūlijs
Es palikt manā mājīgajā gultā.
Mūzikas soļo,
Tas neattiecas uz mani.
Bet man ļaunumu nevienam,
Ne klausoties taure skaņām.
Bet brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ne brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ikvienam rāda man pirkstu
Izņemot pingvīni, tas pats par sevi saprotams.

Kad zaglis j’croise nelaimīgs
Darbības veic kul-zemes;
J’lance kāju un kāpēc klusums,
Ass s’retrouv zeme, zemes
Man nav cietis kāds vēl,
Atstājot laupītāji palaist ābolus.
Bet brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ne brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ikvienam metas pār mani
Izņemot kul-de-bļoda, tas pats par sevi saprotams.

Nav nepieciešams būt Jeremijas
Viner par likteni man apsolīja,
Viņi trouv’nt virvi, lai to patika,
Viņi iet man kaklā,
Man nav cietis kāds vēl,
Pēc ch’mins kas n’mènent uz Romu,
Bet brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Ne brav tauta nepatīk
No tā izriet, citu ceļu,
Visi Mond, nākt redzēt mani pakārts,
Izņemot akls, protams.

http://www.youtube.com/watch?v=l4Q7urIVYAE&feature=list_other&playnext=1&list=AL94UKMTqg-9AQEQGqXydNwAwDwCOZo1rU

Georges Brassens - Es niecīga
with Joel Favreau and Pierre Nicolas

Es niecīga interpretē Georges Brassens:

Je n’avais jamais ôté mon chapeau
Devant personne
Maintenant je rampe et je fait le beau
Quand ell’ me sonne
J’étais chien méchant, ell’ me fait manger
Dans sa menotte
J’avais des dents d’loup, je les ai changées
Pour des quenottes

Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui ferm’ les yeux quand on la couche
Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui fait Maman quand on la touche

J’était dur à cuire, ell’ m’a converti
La fine bouche
Et je suis tombé tout chaud, tout rôti
Contre sa bouche
Qui a des dents de lait quand elle sourit
Quand elle chante
Et des dents de loup quand elle est furie
Qu’elle est méchante

Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui ferm’ les yeux quand on la couche
Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui fait Maman quand on la touche

Je subis sa loi, je file tout doux
Sous son empire
Bien qu’ell’ soit jalouse au-delà de tout
Et même pire
Un’ jolie pervenche qui m’avait paru
Plus jolie qu’elle
Un’ jolie pervenche un jour en mourut
A coup d’ombrelle

Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui ferm’ les yeux quand on la couche
Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui fait Maman quand on la touche

Tous les somnambules, tous les mages m’ont
Dit sans malice
Qu’en ses bras en croix, je subirais mon
Dernier supplice
Il en est de pir’s il en est d’meilleures
Mais à tout prendre
Qu’on se pende ici, qu’on se pende ailleurs
S’il faut se pendre

Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui ferm’ les yeux quand on la couche
Je m’suis fait tout p’tit devant un’ poupée
Qui fait Maman quand on la touche

Paroles: Georges Brassens. Musique: Georges Brassens 1955 © Warner-Chapell Music France

Izrādē "Grand chessboard jubilejas Lino Ventura" ar Jacques Chancel, 31 marts 1979, ar daudz viesiem: Raimonds Devos, Cēzars, Frederick Lodéon, dziedot ar Maxime Leforestier iesācējs ...... un Georges Brasena ar Joël Favreau un Patrice Caratini.

The Passantes (Dzejolis Antuāns Pol, mūzikas Žana Bertola)

Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu’on connaît à peine
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais

A celle qu’on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s’évanouit
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu’on en demeure épanoui

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu’on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main

A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulu rester inconnue
Et qui n’est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal

A celles qui sont déjà prises
Et qui, vivant des heures grises
Près d’un être trop différent
Vous ont, inutile folie,
Laissé voir la mélancolie
D’un avenir désespérant

Chères images aperçues
Espérances d’un jour déçues
Vous serez dans l’oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu’on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l’on a manqué sa vie
on songe avec un peu d’envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu’on n’osa pas prendre
Aux coeurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu’on n’a jamais revus

Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir.

++++

Es gribu veltīt šo dzejoli
Visām sievietēm, mēs mīlam
Uz brīdi noslēpumus
Tiem mēs tikko zināt
Atšķirīgs liktenis ved
Un mēs nekad nav atrasts

Liecina, ka ir redzams
Otrs pie loga
Un, izveicīgs, izzūd
Bet kuru slim skaitlis
Ir tik graciozs un tievs
Paliekas, kas uzplauka

Ceļabiedrs
Kam acis, burvīgs ainava
Padarīt ceļu šķist īss
Tu esi viens, varbūt, lai saprastu
Un ļāva nolaisties vēl
Bez tam pieskārās viņa roku

Jo plānas un elastīgu valseuse
Jums šķita skumji un nervu
Nakts karnevālu
Kas vēlējās palikt anonīmas
Un nekad atpakaļ
Vērpšanas citā bumbu

Tiem, kas jau ir veikušas
Un, dzīvo pelēks stundas
Pārāk tuvu atšķirīgs
Jums ir bezjēdzīgi muļķību
Ļaujiet redzēt melanholiju
No bezcerīgu nākotni

Dārgie attēlus redzējis
Vīlies cerības vienā dienā
Jums tiks aizmirsts rīt
Kamēr laime rodas
Tas ir reti, lai būtu jāatceras
Epizodes ceļa

Bet, ja jūs neatbildētos viņas dzīvi
mēs domājam ar nelielu skaudību
Lai visas šīs izpriecas glimpsed
Skūpsti, ka viņi neuzdrošinājās veikt
Sirdis, kas jums ir jāpagaida
Acis, kas nav redzējuši

Tāpēc nakts nogurumu
Kamēr populating savu vientulību
Bijušo atmiņas
Mēs raudāt lūpas klāt
Visi šie skaistie joslas platumu
Ka mums neizdevās atcerēties.

Pasaules čempionāts Brasena
Labākais videoklips
Ne-laulības priekšlikumu

++++


La non-demande en mariage par MrJilDaz

Le 2è prix:
The GBC "J’ai rendez-vous avec vous"


The GBC "J’ai rendez-vous avec vous" par guile23



Forums
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.





apakšteikumsVietnes karte apakšteikumsSazinieties ar apakšteikumsRedaktori platēba apakšteikums



2009-2018 © Lettonie-Francija - Visas tiesibas aizsargatas
Vietne izveidota ar SPIP
ar veidni ESCAL-V3
Version : 4.0.96