logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

logo article ou rubrique
La Lettonie réussira-t-elle à se donner un gouvernement ?

Jānis Bordāns du Nouveau Parti conservateur a été chargé par Raimonds Vejonis, président de la république de Lettonie de former le nouveau gouvernement ce mercredi 7 novembre 2018. L’avocat s’est engagé à former un gouvernement qui luttera contre la corruption et cherchera à rétablir la confiance dans l’État de droit. Ce 14 novembre, les représentants des partis ont déclaré les pourparlers rompus en raison de l’incapacité de se mettre d’accord sur le travail à accomplir par le prochain gouvernement.

Article mis en ligne le 14 novembre 2018

par Bruno

Depuis un mois les consultations des partis se sont déroulées après les élections des députés à la Saeima, le Parlement de Lettonie. Après de longs pourparlers infructueux sur la formation du gouvernement, Raimonds Vējonis, Président de la République lettone, a appellé ce 7 novembre le nouveau candidat premier Ministre, Jānis Bordāns, dirigeant du JKP, pour former un gouvernement.

Le président qui a donné deux semaines à Jānis Bordāns, attend une action décisive et responsable pour composer le gouvernement, afin de parvenir à un accord sur les grandes lignes de la prochaine coalition et la majorité parlementaire.À défaut, un autre candidat sera nommé au poste de Premier ministre.



Si ce 21 Novembre 2018 (inclus) aucun accord sur ces questions n’est obtenu, le Président convoquera par ordre « Le Conseil des ministres » et invitera d’autres candidats au poste de premier ministre pour former un gouvernement.

Le président a déclaré qu’il espérait que le nouveau gouvernement est prêt à renforcer davantage la sécurité de notre pays, celle du système financier et à mettre en place un budget équilibré. Il est également important d’assurer la continuité des réformes déjà mises en œuvre, de renforcer l’indépendance des médias en Lettonie et de renforcer l’état de droit, notamment en améliorant les mécanismes de prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme.

Jānis Bordāns a proposé une coalition de cinq partis sans l’ "Union verte et paysanne" et sans le parti pro-russe "Harmonie".

14 novembre les pourparlers seraient rompus

Ce 13 novembre, après s’être entretenus avec des représentants du ministère des Finances, les politiciens s’étonnaient que Jānis Bordāns ne soit pas en mesure de payer le budget de l’État l’année prochaine pour tenir les promesses déjà contenues dans le projet de déclaration du gouvernement. Les partis "Développement / Pour !" et l’"Association nationale" estiment que le plan du gouvernement devrait être reformulé, car il ne peut pas faire de promesses non tenues.

Ce 14 novembre, les représentants des partis ont déclaré que les pourparlers avaient été rompus en raison de l’incapacité de se mettre d’accord sur le travail à accomplir par le prochain gouvernement. Le président est informé de la décision. Il est invité à désigner un autre candidat au poste de Premier ministre après la fête nationale et les consultations avec les partis.

Daniels Pavluts, chef du parti Développement / À propos ! a déclaré aux journalistes qu’il avait été décidé de mettre fin aux négociations, en tenant également compte du manque de confiance mutuelle dans le processus de construction du gouvernement, et que le projet de déclaration du gouvernement était fondé sur des bases non viables. Shulz fait également remarquer aux déclarations du JKP que "des dommages liés à la réputation des nouveaux députés de Saeima" ont été publiés sur le site Web du réseau social Facebook.

Jānis Bordāns, né le 21 juin 1967, est un homme politique letton, membre du Nouveau parti conservateur (JKP) Jaunā konservatīvā partija. Il est chargé de former le nouveau gouvernement letton avant le 21 novembre 2018.
Marié et père de trois enfants, Jānis Bordāns a acquis 24 années d’expérience juridique, notamment en tant qu’avocat. Avocat assermenté spécialisé en droit commercial, technologies de l’information, droits de propriété intellectuelle, et arbitrage.

Jānis Bordāns a acquis une expérience politique active au cours des quatre dernières années en tant que Conseiller du Premier ministre pour la justice, Secrétaire parlementaire du Premier ministre, Secrétaire parlementaire au ministère de la Justice et ministre de la Justice dans le gouvernement de Valdis Dombrovskis (2012-2014).
.

« J’aime passer mon temps libre avec ma famille, lire des livres, assister à des représentations théâtrales, faire du sport et voyager en Lettonie, à la fois en transport et en marchant, ou en restant dans une tente »

Précédemment il était membre de l’Alliance nationale (NA)
Jānis Bordāns et son parti ont participé à un programme anti-corruption en octobre et ont recueilli 13,6% des voix lors de l’élection des députés à la Saeima ( 16 sièges à la Saeima - Parlement letton).
https://bordans.lv/
https://twitter.com/Bordans

La Lettonie qui compte deux millions d’habitants a souffert de scandales liés à la corruption et au blanchiment d’argent. Les Lettons mécontents, qui ont voté en octobre, ont rejeté la coalition au pouvoir, se tournant vers trois autres partis, dont les nouveaux conservateurs de Jānis Bordāns.

Le gouverneur de la banque centrale attend son procès pour avoir accepté un pot-de-vin. L’une des plus grandes banques, ABLV, a été liquidée cette année après que les autorités américaines l’aient accusée de blanchir de grosses sommes d’argent pour des ressortissants de l’ex-Union soviétique.

Devant le président Raimonds Vejonis, qui l’a invité à former un gouvernement, Jānis Bordāns a déclaré mercredi à la presse : "La règle de droit ne sera pas juste pour le plaisir de le faire, mais pour permettre au gouvernement de travailler efficacement et permettre à une économie de marché véritablement libre de prospérer en Lettonie"

Il a jusqu’au 21 novembre 2018 pour former un gouvernement et le présenter au parlement pour qu’il soit voté. Il a déjà obtenu le soutien des partis populistes KPV LV et Development / For, mais il aura besoin du soutien de deux autres pour former un gouvernement majoritaire.

Jānis Bordāns a déclaré que le nouveau gouvernement se composerait de cinq partis et ne mettrait pas en vedette Harmony, l’organisation favorable à la Russie, ni l’Union des Verts et des Paysans.

Source Présidence de la république de Lettonie









pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V4
Version : 4.2.0