Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

En Lettonie et en France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

Souvenez-vous
"The Train Station Latvians 1937" Un film documentaire de Geka Dzintra.

Documentaire en quatre parties sur les purges staliniennes et les massacres organisés par l’Union Soviétique contre les lettons en 1937.
Le 2 décembre de chaque année est maintenant en Lettonie un jour national de Commémoration du génocide causé par le régime totalitaire communiste.

Article mis en ligne le 2 décembre 2012
dernière modification le 25 mars 2016

par BD
logo imprimer
"The Train Station Latvians 1937"
Un film documentaire de Geka Dzintra.

En 1926, dans l’Union soviétique, un recensement national a trouvé 151 410 Lettons qui y vivent. 18 346 d’entre eux vivaient à Leningrad et ses environs, 10 583 étaient dans le district de Pskov, 10167 travaillaient à Moscou et 35.069 vivaient en Sibérie.
Il y avait au moins 372 colonies lettones en URSS avec 12.000 exploitations agricoles.

Les Lettons se sont dispersés tout autour de la terre au cours des derniers siècles. Certains ont été expulsés pour avoir refusé d’obéir aux puissances qui ont prévalu. Certains ont eu une vision d’une vie meilleure, tandis que d’autres ont fui la guerre et la révolution.
Cela n’a pas toujours été le cas pour ces émigrés de trouver une vie plus facile pour eux-mêmes, mais il n’y a eu qu’un seul endroit où un programme d’actions anti-letton a été mené. Là, chaque letton a été traité comme un espion, comme un traître et un ennemi qui méritait d’être torturé, puis tué.
Ce sont les répressions qui ont été menées en Russie soviétique en 1937, où l’horreur et la pensée pathologique et perverse du régime ont retourné quelques Lettons en traîtres et en assassins de leur propre compatriotes.

L’opération « letton » a commencé avec les ordres émis le 30 Novembre 1937, par Nikolaï Ejov, chef craint de la police secrète de Staline, le NKVD.

22.360 personnes ont été arrêtées au total, et 74% ont été mis à mort.

L’objectif principal de l’opération était les Lettons, mais des citoyens soviétiques d’autres nationalités ont été accusés d’espionnage pour le compte de la Lettonie, et ont également été victime de la purge. La plupart des victimes, étaient innocentes et leur seule faute était d’être lettons dans l’Union soviétique. Les héros de ce film sont les héritiers de ceux qui ont été victimes des grandes purges de Staline . Ils ont été interrogés à Moscou, Kemerovo, dans le district de Krasnoïarsk, ainsi qu’en Lettonie.







Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9