Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

"Tikai Ta" par Liepājas brāļi - Frères de Liepaja
la version anniversaire.
Rêves et nouvelles couleurs pour une chanson mythique en Lettonie

Nouvelle version de "Tikai Ta", la chanson mythique des Frères de Liepaja sortie pour fêter le jubilé : un concert géant anniversaire est prévu le 27 mars à l’Arena de Riga avec Raimonds Pauls, Laima Vaikule, Prāta Vētra, Fomins & Kleins, Putnu Balle, Jānis Lūsēns, et bien d’autres !

Article mis en ligne le 11 février 2015
dernière modification le 14 février 2015

par Bruno
logo imprimer

La nouvelle version anniversaire de "Tikai Ta",
chanson mythique en Lettonie,
par les "Frères de Liepaja"

avec Olga, Igo, Ivo Fomins, Aija Andrejeva, Antra Stafecka, Ance Krauze, Kerija Kalēja,Uldis Marhilevičs, Ainars Virga, Normunds Rutulis, Zigfrīds Muktupāvels, Vilnis Krieviņš, Andris Alviķis, Guntars Račs, Gints Stankevičs.


paroles

Liepājas brāļi et le Choeur de Jeunes
Liepajas Brali un jauniesu koris

Dziesmas nosaukums : Tikai tā
Izpildītājs : Liepājas Brāļi
Mūzikas autors : Uldis Marhilēvičs
Vārdu autors : Guntars Račs

LIEPāJAS BRāļI TIKAI Tā LYRICS

Tie ir mūsu sapņi, mūsu krāsas,
Kurās savu dienu krāsojam.
Tie ir mūsu sapņi, mūsu mēles,
Kuras mēs aiz zobiem neturam.

Jo tikai tā var uzzīmēt,
To visu, ko var iemīlēt
Šajā krāsainā pasaulē,
Šajā pasaulē.

Tās ir mūsu rokas, mūsu otas,
Kuras dzīves peļķē noskalo.
Tās ir mūsu acis, mūsu gleznas,
Kuras svešiem neizteic neko.

Nāc uzzīmē, kā tev iet šai pasaulē,
Kā tev veicas šai pasaulē,
Šajā pasaulē.

Piedz.
Tikai tā, tikai tā,
Mēs varam kopā vēl būt,
Mīlēt visu, ko jūt
Mana sirds, tava sirds
Šai sapnī krāsainajā,
Kas jānosargā !

Dzīve aiziet sīka, pelēcīga,
Ja nav krāsas tavās kabatās.
Meitenes iet garām un neatskatās,
Uz tiem pelēcīgiem neskatās.

O,o,o, ir jākrāso !
O,o,o, ir jākrāso !
Īstās krāsas ir jāmeklē,
Dzīvē jāmeklē !

en francais

(Merci à Lauris pour son aide dans la traduction)

Artiste : Frères de Liepaja
Musique : Uldis Marhilēvičs
Auteur : Guntars Račs

Ce sont tous nos rêves, nos couleurs
Pour peindre nos jours
Ce sont tous nos rêves, nos langues,
Tenues derrière nos dents.

Parce que la seule façon de dessiner
C’est dessiner tout ce qui peut tomber en amour
Dans ce monde très coloré,
Dans ce monde.

Ce sont toutes nos mains, nos pinceaux
Qu’on rince dans la flaque de la vie.
Ils sont nos yeux, nos peintures,
Qui n’expriment rien aux étrangers.

Venez dessiner, comment vous allez dans ce monde,
Comment vous faites dans ce monde,
Dans ce monde.

refrain
Seulement comme ça, seulement comme ça
Nous pouvons encore être ensemble,
Aimer tout ce qu’on sent
Mon cœur, ton cœur
Dans ce rêve très coloré,
Qu’il faut protéger !

Vie va petit, grisâtre,
S’il n’y a pas de couleur dans vos poches.
Les filles marchent et ne regardent pas en arrière
Elles ne regardent pas les gens grisâtres

- O, O, O, il faut peindre
- O, O, O, il faut peindre
En recherchant les vraies couleurs,
En recherchant les couleurs de la vie

apprendre "Tikai Ta"

Apprendre le letton en chantant "Tikai Ta"




concerts

Saule Aust / Vienīgā / Tikai Tā (U.Marhilēvičs, Rīgai 810)

à Mézaparks le 20 aout 2011 parmi d’autres chansons interprétés par 8000 choristes.

remix - tikai tā




Liepājas brāļi




Liepājas brāļi (Les "Frères de Liepaja"), est un groupe de musique Letton, composé de Hugo (voix), Ivo (voix), Ainars Virga (guitare, voix, arrangement), Uldis Marhilēvičs (clés différentes, la voix, l’arrangement), Valdis Alvik (basse, voix) et Andris Alvik (basse, voix) . Le groupe est aidé de Marhilēvičs Talis (claviers, chant), Guntis Weitz (voix), Uldis Weitz (voix) et Guntars Racs (chant, poésie).

Origines des "Liepājas brāļi - Les Frères de Liepaja"
Le groupe Frères de Liepaja est un projet qui a commencé comme une plaisanterie innocente. L’idée de base était de réunir différents groupes de frères jouant de la musique à Liepaja - anciens et actuels - dans le cadre d’un festival ponctuel "Photo 87".
La chanson "Tikai tā - Seulement de cette façon", enregistrée dans le studio "Mélodie" avec des images en direct à la télévision, date de 1988. Cette chanson eut un grand succès en Lettonie, et bien souvent, vous l’entendez à la radio encore aujourd’hui. maintenant.
Au concert final du concours de chants "Mikrofons 88" "Tikai tāa" a remporté la quatrième place.

Par la suite, l’activité collective associée à Liepaja est principalement dédié au festivals "Photos".
En 1995, avec Kalnins Imants, le groupe a participé à la compilation "La ville où le vent est né".

En 1996, la chanson "Go !" des Liepājas brāļi - "Frères de Liepaja" a été inclue dans l’échantillon "Usher More".
En 1997 a été célébré à Liepaja l’anniversaire de U. Marhilēvičan, dont le groupe Centre des congrès de Riga réalisé leurs plus grands succès, ils perpétuent l’album "Marhils et amis."

Liepājas brāļi - "Les Frères de Liepaja" étaient souvent membres contemporains de "Amber Liepaja".

En 2000, le groupe s’est réuni dans un studio d’enregistrement pour enfin enregistrer un bijou sonore plus parfait, avec encore les nepiefiksētas chansons, y compris la composition d’un certain nombre de nouvelles.

Autres chansons


Pilsētā, kurā piedzimst vējš

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
varen varoša vārna zarā sēž,
jumtus plēš vējš, bet ne noplēš
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
laivinieks laivai dēli tēš,
zārcinieks zārkam vāku tēš
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
dzintara latvieši krogos sēž,
paēd, padzer un traukus plēš
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
telefonisti stabos sēž,
labi, ka viņus vējš nenoplēš
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
plēsēji - plēš, dzēsēji - dzēš,
sēdētāji - kā parasti - sēž
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

Pilsētā, kurā piedzimst vējš,
pieplok pie zemes cilvēku mežs,
saknes jau vējš neizplēš
pilsētā, kurā piedzimst vējš.

traduction à améliorer :

Dans la ville où le vent est né,

Dans la ville où le vent est né,
branche puissante du vol d’ébullition se trouve
toitures se déchirent au vent, mais non pas arrachée
La ville où le vent est né.

Dans la ville où le vent est né,
le batelier du bateau enfants MES
zārcinieks le cercueil couvercle MES
La ville où le vent est né.

Dans la ville où le vent est né,
des Lettons l’ambre se trouve dans les bars,
Mangez, buvez et plats se déchirer
La ville où le vent est né.

Dans la ville où le vent est né,
des téléphonistes poteaux se trouve
bien qu’elles ne sont pas arrachés du vent
La ville où le vent est né.

Dans la ville où le vent est né,
les prédateurs - larmes, gommes à effacer - supprimer
l’occupant - comme toujours - se trouve
La ville où le vent est né.

Dans la ville où le vent est né,
se pencha vers la terre les gens des forêts
origine du vent neizplēš
La ville où le vent est né.



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.1.4