logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

logo article ou rubrique
"Million de roses" "Dāvāja Māriņa - Le cadeau de Māraņa"

"Māriņa a donné la vie à une fille - Dāvāja Māriņa meitenei mūžiņu" est l’une des plus populaires chansons du célèbre musicien compositeur letton Raimonds Pauls. Une chanson inspirée par la vie du célèbre peintre géorgien Niko Pirosmani.

Article mis en ligne le 8 octobre 2018

par Bruno
logo imprimer

"Dāvāja Māriņa meitenei mūžiņu" (Māriņa a donné la vie à une fille) est une chanson lettone composée par Raimonds Pauls avec les paroles de Leons Briedis. Elle a été jouée à Mikrofona en 1981 par Aija Kukule et Līga Kreicberga.


Cette chanson est inspirée de la vie du peintre georgien Niko Pirosmani qui nourrissait l’amour d’une actrice française Margarite présente à Tbilissi. Mais cet amour, contrairement à la chanson, est resté absolument non partagé, et Pirosmany s’est complètement ruiné. Il aurait vendu toiles et tableaux pour remplir son jardin avec de vraies roses rouges. Il a peint pour les restaurants et est devenu alcoolique. Il est mort dans la pauvreté. Ses œuvres coûtent aujourd’hui des millions de dollars, dont certaines sont perdues au marché noir.

Il a tout vendu et acheté 1 million de roses rouges a la femme qu’il aimait.

Niko Pirosmani, peintre incontournable, sanctifié en Georgie

Nikolos Pirosmanachvili est né le 5 mai 1862 à Mirzaani dans la province de Kakhétie, en Géorgie, décédé le 9 avril 1918 à Tbilissi en Géorgie. Peintre naïf géorgien. Peintre d’enseignes, de scènes populaires et portraitiste, auteur de fresques peintes directement sur les murs des auberges de la capitale géorgienne, Niko Pirosmanachvili dit Pirosmani est une figure symbolique de la Géorgie, l’âme simple de Tbilissi, sa conscience artistique.

Niko Pirosmani a acquis une réputation internationale après la guerre, lorsqu’il a été admiré en tant que peintre « naïf » à Paris et ailleurs. Le premier livre sur Pirosmani a été publié (en géorgien, russe et français) en 1926. Il a inspiré une esquisse de portrait réalisée par Pablo Picasso (1972).
Ses œuvres ont été exposées à Kiev (1931), Varsovie (1968), Paris ( Le Louvre ) (1969), Vienne (1969), Nice et Marseille (1983), Tokyo (1986), Zurich (1995), Nantes. (1999), Turin (2002), Kiev , Istanbul (2008), Minsk , Vézelay et Vilnius (2008-2009). Les peintures ont été vues par plus de 350 000 spectateurs. Un film de Patrick Cazals le raconte.

Mikrofona était le concours annuel de chansons organisé en Lettonie entre 1968 et 1994. Le compositeur letton Raimonds Pauls a composé plusieurs chansons qui ont participé et remporté le concours.

Raimonds Pauls, musicien, pianiste, compositeur letton

 [1]

Ojārs Raimonds Pauls, est un compositeur, pianiste, chef d’orchestre, arrangeur et producteur né à Ilguciems, quartier de Riga en Lettonie le 12 janvier 1936 dans une famille ouvrière.

Sa musique a été jouée dans des dizaines de pays, des salles de concert les plus prestigieuses. L’imagination riche du maestro, allie l’intonation de la musique folklorique lettone, le jazz , le blues , le rock and roll , la chanson française , les charts allemands dans des chansons populaires aux intonations folkloriques avec des éléments en vogue issus des courants musicaux à venir.

L’une des chansons gagnantes de Raimonds Pauls, avec les paroles de Leons Briedis, est la chanson "Dāvāja Māriņa - Le cadeau de Māraņa" de 1981, d’Aija Kukule et de Liga Kreicberga. La chanson a ensuite été reprise par de nombreux artistes.

En 2011, la chanson a été interprétée en direct par Ance Krauze lors d’un événement célébrant le 75e anniversaire de Raimonds Pauls.

La chanson a été interprétée par de nombreux artistes, notamment en 1982 par la chanteuse russe Alla Borissovna Pougatcheva (en russe : Алла Борисовна Пугачёва), avec les paroles d’ Andrei Voznesensky sous le titre "Миллион алых роз" (Million alykh roz, "Million Scarlet Roses").




En 2016, la chanson "Dāvāja Māriņa - Le cadeau de Māraņa" fut la chanson finale du grand concert anniversaire (+3h) célébrant les 80 ans du musicien letton, interprétée à cette occasion par Alla Pugacheva - Million roses écarlates.





Traduite en français, c’est le chanteur Dominique Moisan qui interprete "Million de roses" -



Il était une fois un peintre
n’ayant que toiles et couleurs,
mais il aimait une actrice,
celle qui adorait les fleurs.
Alors il mit à la vente
ses toiles, son humble demeure
et de la sorte acheta
tout un océan de fleurs.

Un million, un million,
un million de roses rouges,
par la fenêtre, par la fenêtre,
par la fenêtre tu découvres.
Lui qui t’aime, lui qui t’aime,
lui qui t’aime pour de vrai
changera toute sa vie
en fleurs pour toi. (bis)

À la fenêtre elle se pose,
ça fut vraiment quelque chose -
tel un spectacle grandiose,
la place déborde de roses.
Son âme se glace un instant :
qui est ce drôle d’amoureux ?
Et dans un coin, tout tremblant,
le beau garçon baisse les yeux.

Au refrain

La belle rencontre fut brève,
elle partit à la nuit close,
mais dans sa vie il y avait
le merveilleux champ des roses.
Les toiles du peintre devenues célèbres,
n’eurent désormais qu’un seul thème,
une place couverte de fleurs,
une belle à sa fenêtre qui l’aime.

Au refrain





Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V4
Version : 4.1.21