Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Soyez bienvenu en France Monsieur Valdis Dombrovskis, premier ministre de Lettonie

Monsieur Valdis Dombrovskis, Premier Ministre de Lettonie, sera accueilli bientôt en France. Il rencontrera le Président de la République François Hollande vendredi 19 avril à 15h ainsi que le Premier Ministre Jean Marc Ayrault à 13h lors d’un déjeuner de travail à l’Hôtel de Matignon. Il sera aussi accueilli par le mouvement des entreprises de France. Le chef du gouvernement de la république de Lettonie explicitera comment la crise financière a durement frappé son pays et l’importance que la monnaie de Lettonie devienne l’€uro.

Article mis en ligne le 16 avril 2013
dernière modification le 24 avril 2013

par Bruno
logo imprimer

Monsieur Valdis DOMBROVSKIS, Premier ministre de Lettonie, prochainement en France.

"Il est temps de briser le cercle vicieux dans lequel les gens sont « malades parce qu’ils sont pauvres et pauvres parce qu’ils sont malades",

La Lettonie, pays de l’Union Européenne a demandé son rattachement à la zone €uro. La monnaie de la lettonie est actuellement le Lats. Riga, sa capitale sera capitale culturelle européenne en 2014.

"Nous sommes prêts à contribuer au mécanisme de solidarité européen, dit-il, non seulement parce que nous comprenons le raisonnement sur lequel il est fondé, mais aussi parce que nous avons nous-mêmes été bénéficiaires de cette solidarité."

Lors de sa visite il est aussi prévu qu’il rencontre les entrepreneurs du Medef ce 19 avril de 8h30 à 10h00 dans les locaux du Medef, avenue Bosquet à Paris. Le chef du gouvernement de la république de Lettonie montrera comment la crise financière a durement frappé la Lettonie (-19% PIB en 2009). Il a pris des mesures de rigueur sans précédent : diminution des salaires de la fonction publique de 20% à 30% ; réduction de moitié et d’un tiers des budgets des ministères de l’éducation et de la santé ; réforme généralisée des systèmes d’allocation.
Ces mesures ont permis d’assainir les finances publiques et de relancer la croissance dès 2011 (+5% PIB en 2012, +4.5% attendus en 2013). Redevenue compétitive, la production industrielle a retrouvé le chemin des exportations (+6,6% en 2012), de même que les investissements (+ 4,9%) et la consommation privée (+4,8%).

Premier ministre de Lettonie Valdis Dombrovskis
Le Premier ministre Valdis Dombrovskis à Riga lors de la conférence sur l’introduction de l’euro avec les étudiants.

Les fonds européens pour la période 2014-2020 devraient être alloués prioritairement aux chemins de fer ( 740M€), aux routes ( 366 M €), aux ports ( 120M€) et aéroports (95M€), à la diversification des sources d’approvisionnement énergétique et au renforcement de l’industrie agroalimentaire. Le secteur des biens de consommation et du tourisme sont également un enjeu économique non négligeable, alimenté par une clientèle russe aisée.

Valdis Dombrovskis :
l’euro facilitera la croissance lettone


Valdis Dombrovskis, Premier ministre de Lettonie, interrogé par Hans von der Brelie, pour Euronews


Extraits :


Hans von der Brelie : “De 2008 à 2010, la Lettonie a perdu un cinquième de sa richesse économique. Vous auriez pu dévaluer pour relancer votre économie, mais vous avez choisi l’austérité. Est-ce que ce n‘était pas trop cher payé pour la plupart des gens ?”

Valdis Dombrovskis, Premier ministre de Lettonie :
“Tout d’abord, nous ne voyons pas la dévaluation comme une véritable réponse à nos problèmes économiques, parce que notre économie est à la fois très petite et très ouverte. Cela veut dire que si nous devions dévaluer, les prix de l‘énergie que nous importons flamberaient immédiatement, le prix des composants que nous importons flamberaient immédiatement, et tout gain de compétitivité généré par la dévaluation serait très vite annulé par l’inflation. Si vous y réfléchissez, la dévaluation, en soi, n’aide pas à résorber le déficit budgétaire… Donc, quoi qu’il en soit, nous aurions été obligés de nous mettre à l’austérité. Par exemple, en 2009, notre déficit budgétaire courant atteignait près de 10% du produit intérieur brut, et ce, même après avoir pris des mesures d’austérité. Aujourd’hui, nous l’avons ramené à 1,4% du PIB, ce qui est un niveau raisonnable. Mais nous nous devions de le ramener à ce niveau raisonnable.”

Hans von der Brelie, euronews :
“La plupart des gens, ici en Lettonie, sont contre l’euro. Pourquoi décider d’introduire l’euro contre l’avis de la majorité des citoyens ?”

Valdis Dombrovskis, Premier ministre de Lettonie :
“Tout d’abord, cela nous aidera à attirer l’investissement étranger, parce que cela réduira certains des risques potentiels liés aux taux de change et qui doivent encore être pris en compte. Pour la même raison, nous pensons que cela aidera à faire baisser les taux d’intérêt, autant pour la dette publique que pour l‘économie dans son ensemble. Et cela réduirait les frais de change pour notre économie : nous dépensons actuellement des centaines de millions d’euros uniquement pour convertir des Lats en Euros et des Euros en Lats. Parce que notre économie est déjà très “euro-isée” si je puis dire. 80% de nos emprunts sont en euros. Et notre monnaie, le Lats, est déjà indexé sur l’Euro. Donc, quoi qu’il arrive à l’Euro, arrivera de toute façon au Lats.


Hans von der Brelie, euronews :
Etre membre de la zone euro signifie en fait être solidaire avec les autres membres de la zone euro. Etes-vous prêt à payer pour des pays en crise comme la Grèce ?


Valdis Dombrovskis, Premier ministre de Lettonie :
Oui, tout d’abord, nous comprenons que devenir membre de la zone euro veut dire partager la solidarité, contribuer au mécanime européen de stabilité et nous sommes prêts à apporter notre contribution. Même si vous comptabilisez cette contribution comme une “dépense”, nous la considérons davantage comme une “assurance” qui pourrait aussi un jour nous être utile. Mais même si nous la comptabilisons uniquement comme une dépense, nous avons conscience que les bénéfices sont bien plus grands que les coûts potentiels.


L’intégralité de l’interview ici : http://fr.euronews.com/2013/03/21/valdis-dombrovskis-l-euro-facilitera-la-croissance-lettone/

M. Valdis Dombrovskis, né le 5 août 1971 à Riga, est un homme politique letton membre du Parti de l’Unité, centre-droit, et actuel ministre-président de Lettonie depuis le 26 février 2009.

Après avoir suivi une carrière d’universitaire et d’économiste à la banque centrale, il est élu député en 2002 et nommé ministre des Finances dans la coalition gouvernementale de centre-droit d’Einārs Repše. Il renonce en mars 2004, du fait de la chute de Repše, puis entre trois mois plus tard au Parlement européen. Il revient en Lettonie en 2009 pour devenir ministre-président, à la tête d’une alliance réunissant cinq formations de centre-droit.
En 2010, chef de file de la coalition Unité aux élections législatives, il arrive en tête du scrutin avec 30 % des voix, tandis que sa coalition sortante obtient près de 60 % dans son ensemble. Il devient alors le second chef du gouvernement à voir son mandat renouvelé dans les urnes. Il est de nouveau reconduit après les élections anticipées de 2011, bien qu’Unité ait chuté à la troisième place des forces politiques. ( wikipedia.org)

M. Valdis Dombrovskis, le 20 mars 2013, lors de la conférence Santé 2020 en Lettonie (Photo : ministère de la Santé, Lettonie)
"Il est temps de briser le cercle vicieux dans lequel les gens sont « malades parce qu’ils sont pauvres et pauvres parce qu’ils sont malades", a déclaré M. Valdis Dombrovskis, Premier ministre letton, dans l’allocution d’ouverture prononcée lors de la conférence intersectorielle de haut niveau « Health for Growth » qui s’est tenue à Riga le 20 mars 2013. Les participants ont adopté une résolution appelant à une collaboration entre les secteurs du développement et de la santé pour limiter les inégalités en matière sanitaire, suivant la vision de Santé 2020, la nouvelle politique européenne de la santé." (sources OMS Europe

Sources :

Page du Premier Ministre sur le site du gouvernement de Lettonie : www.mk.gov.lv

Le blog du premier ministre de Lettonie Valdis Dombrovskis.lv où vous trouverez à la fois autant les dernières visites effectuées, les interventions, des vidéos et photos, et les dernières caricatures parues le concernant.

medef.com



Forum
Répondre à cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les gazouillis du site Lettonie-Francija






pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2009-2018 © Lettonie-Francija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.96