logo site
Lettonie-Francija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija. Média participatif d’informations entre lettons & francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un pays balte enchanteur centenaire au nord-est de l’Europe.

Légende : FILM CONCERT FÊTE LETTONE EXPOSITION SPECTACLE AUTRE ÉVÉNEMENT CONFERENCE

0 | 5


mercredi
16
janvier
2019
Boulogne-Bill. : Exposition des photographies de Inta Ruka, artiste lettone

« People I know », Exposition photographique d’Inta Ruka

Mercredi 16 janvier 2019 à partir de 19h, la VOZ’Galerie est heureuse de vous inviter au vernissage de sa prochaine exposition « People I know » et de vous faire découvrir le travail photographique d’Inta Ruka.

Depuis ses 19 ans, cette photographe lettone sublime le quotidien d’une Lettonie rurale en dévoilant la réelle nature de la vie de ces personnages : l’alliance de l’émotion et de la simplicité.

« Héritière de Walker Evans, de Dorothea Lange ou d’August Sander, Inta Ruka s’inscrit dans la tradition la plus pure des anthropologues de la photographie. En s’attachant aux personnages qui composent la Lettonie rurale d’aujourd’hui, l’artiste balte renoue avec sa propre histoire et son enfance, à une époque où son pays faisait partie de l’Union soviétique. Artisane de la beauté universelle, elle capte l’âme, l’humanité de tout un peuple. Chacune de ses images révèle la grande complicité qu’Inta Ruka entretient avec ceux qu’elle photographie. Ces visages sans artifices sont magnifiés par la seule lumière naturelle. Ses portraits noir et blanc nous livrent un souffle de fraîcheur mélancolique et de liberté. »

Xavier Renard, commissaire de l’exposition
LA VOZ’GALERIE
Créée par Ivane Thieullent et ouverte en juin 2011 à Boulogne-Billancourt, la VOZ’Galerie est née d’une volonté de promouvoir la photographie d’auteur et de soutenir les artistes émergents de la scène photographique. Elle poursuit un objectif ambitieux : incarner le reflet de la diversité effervescente des écritures photographiques, défendre le travail des photographes qu’elle représente et le porter au regard du public. Les différents espaces et équipements de la galerie permettent de proposer régulièrement des expositions individuelles ou collectives tout en présentant de manière permanente les photographes de la galerie.
VOZ’GALERIE T. 01 41 31 40 55 - contact chez vozimage.com - www.vozgalerie.com



Lieu :
VOZ’GALERIE - Entrée libre - Exposition du mercredi au samedi de 15h00 à 19h30


Adresse :
41 rue de l’Est - 92100 Boulogne-Billancourt

jeudi
31
janvier
2019
ARTE Concert : Elīna Garanča & l’Opéra National de Paris "Les Troyens" d’Hector Berlioz

"Les Troyens" d’Hector Berlioz par l’Opéra National de Paris.

En quelques mots Hector Berlioz, écrivait à la Princesse de Sayn-Wittgenstein, 1857 :

En 1854, Hector Berlioz confiait dans ses Mémoires : « Depuis trois ans, je suis tourmenté par l’idée d’un vaste opéra dont je voudrais écrire les paroles et la musique. » Bridé par les échecs de Benvenuto Cellini et La Damnation de Faust, le compositeur attendra encore deux ans avant de se lancer dans l’entreprise des Troyens d’après L’Énéide de Virgile. Un sujet antique qui, galvanisé par la géniale modernité orchestrale du maître, souffla un vent nouveau sur un monde lyrique alors sous domination verdienne. En 1990, le premier lever de rideau de l’Opéra Bastille découvrait la plaine de Troie. Trente ans plus tard, une nouvelle production de Dmitri Tcherniakov marque l’anniversaire de la salle et en révèle l’immensité.

Que d’anniversaires !
Les 350ans de l’Opéra National de Paris, les 150 ans de Berlioz, les 30 ans de l’Opéra Bastille : En 1990, Les Troyens était le premier opéra donné à l’Opéra Bastille.

Pour l’ouverture de la saison anniversaire, Dmitri Tcherniakov met en scène l’opéra monumental d’Hector Berlioz, qui mourût en 1869, sur la chute de Troie - du 22 janvier au 12 février 2019 à l’Opéra Bastille

Bryan Hymel, Stéphane Degout, Elīna Garanča et Stéphanie d‘Oustrac chanteront sous la direction de Philippe Jordan. Elīna Garanča interprète de rôle de Didon.

Décors : dmitri tcherniakov
Costumes : elena zaytseva
Lumière : gleb filshtinsky
avec
Orchestre de l’opéra national de Paris
Chœurs de l’opéra national de Paris

Les Troyens, Opéra en cinq actes et neuf tableaux (1863)

Livret : Hector Berlioz - D’après L’Énéide de Virgile
Direction musicale : Philippe Jordan
Mise en scène : Dmitri Tcherniakov
Décors : Dmitri Tcherniakov
Costumes : Elena Zaytseva
Lumières : Gleb Filshtinsky
Chef des Choeurs : José Luis Basso

Lieu :
Paris & sur ARTE Concerts



mercredi
20
février
2019
« Même cette petite étoile » d’Imants Ziedonis
Lieu :
Ambassade de Lettonie à Paris



jeudi
21
février
2019
ARTE Concert : Opéra & Ballet National de Lettonie - LNOB

L’Opéra national de Lettonie redécouvre L’incantesimo, tombé dans l’oubli peu après sa première. Italo Montemezzi puise son inspiration musicale chez les plus grands compositeurs du vérisme italien, dont Ruggero Leoncavallo.

Après l’œuvre de Montemezzi, le célèbre Pagliacci de Leoncavallo vient compléter le programme donné à Riga.

Conductor — direction musicale — musikalische leitung : jānis liepiņš
director — mise en scène — inszenierung : aik karapetian
sets — décors — bühnenbild : a. j. weissbard
costumes — costumes — kostüme : kristīne pasternaka
lighting — lumière — licht : a. j. weissbard
with — avec — mit : sergey polakov, & irakli kakhidze
orchestra — orchestre — orchestra : latvian national opera orchestra
choir — chœur — chor : latvian national opera choru

Lieu :
Opéra de Lettonie à Riga, et sur ARTE CONCERTS



vendredi
15
mars
2019
Paris : Elina Buksha, violoniste lettone en Concert avec E. Chausson et M. Ravel

Le concert du vendredi avec Ernest Chausson et Maurice Ravel

« Je ne vous cache pas que c’est en pensant à vous et à l’impeccable exécution que je pouvais espérer que j’ai écrit ce Concert. » Ces mots d’Ernest Chausson à l’intention d’Ysaÿe nous prouvent à quel point le jeu du violoniste pouvait impressionner et inspirer ses contemporains.


Ernest Chausson est interprété ci-dessus par Elina Buksha, violiniste lettone et Pavel Kolesnikov au piano et le Quartet Hermès.

Ce chef-d’œuvre de la musique de chambre française est ici interprété par d’anciens solistes de la Chapelle Reine Elisabeth, s’étant pour la plupart déjà illustrés sur la scène de l’auditorium, comme Pavel Kolesnikov ou les archets du Quatuor Hermès, qui compléteront cette soirée avec un autre incontournable de la musique hexagonale, en l’occurrence l’unique contribution laissée au genre du quatuor par Maurice Ravel.



Artistes associés de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth
Pavel Kolesnikov, piano
Elina Buksha, violon



Quatuor Hermès

  • Omer Bouchez, Elise Liu, violons
  • Yung-Hsin Chang, alto
  • Anthony Kondo, violoncelle

Cycle(s) : 30 ans de Musique !
Evénement(s) : Saison Musique 2018-2019
https://www.louvre.fr/le-concert-de-chausson

Autres articles


Lieu :
Paris, Auditorium du Louvre